Le FF made by Matsuno

Avis sur Final Fantasy XII sur PlayStation 2

Avatar Julius
Test publié par le (modifiée le )
Version PlayStation 2

Mesdames, Messieurs, membres du jury, monsieur le président, je suis ici pour défendre mon client : Final Fantasy XII.
Accusé de trahir la célèbre saga de Square Enix, je suis ici pour démontrer que cette thèse ne tient pas.
Car que lui reproche t-on, en fin de compte ? De s'affranchir des défauts que l'on pouvait trouver dans le dernier titre offline en date, à savoir Final Fantasy X ?

Vous ne vouliez plus de couloirs ? Squaresoft vous a entendus! De grandes étendues où vous pouvez aller d'une région à une autre, et vous trouvez encore le moyen de gueuler ? Il faut savoir ce que vous voulez! Ah, ça, si vous voulez rester prisonniers et suivre une ligne, restez-y, sur votre dixième épisode! D'ailleurs le développeur se fera un plaisir de remettre des couloirs dans le XIII. Que vous êtes versatiles... parce qu'il y a quelque chose qu'offre ce jeu, c'est bien le plaisir de la découverte. C'est grand, le champ de vision est étendu, et mieux encore c'est beau.. Parce que OUI dans FF XII, on marche. Beaucoup. Les régions sont grandes, et les donjons sont longs à passer. On peut même se perdre dans certaines villes, c'est dire... Vous ne pouvez le nier, le monde d'Ivalice offre une grande diversité de paysages et de monuments renfermant de lourds secrets... Et puis qui n'a jamais rêvé de visiter le monde d'Ivalice pour y découvrir les mythologies d'un monde créé de toutes pièces par Matsuno ? Ici on vous en offre l'opportunité, et vous trouvez à redire ? Vous êtes bien difficiles...

Vous vouliez aussi que le déroulement du jeu soit moins bavard mais propose tout de même une bonne histoire ? Vous avez ce que vous avez voulu ! Cela peut sembler décousu, j'en conviens. Cela n'empêche pas le scénario d'être bon malgré tout. Et, si on n'en sait pas grand chose, de la situation politique pendant le jeu, cela est logique vu que les personnages agissent en périphérie des principaux évènements ! D'un côté cela permet de se recentrer sur la quête et les histoires personnelles des héros du jeu... Et puis , il n'y a rien de plus énervant que de faire un combat, d'avancer de deux mètres sur un rail et de se taper plus d'une demi-heure de cinématiques pour apprendre à la cruche de service comment siffler par exemple... Alors que là, on a le TEMPS d'explorer, de faire les choses, de rosser du monstre et de découvrir des trésors.

Les combats aléatoires tous les trois mètres vous énervaient ? Hé bien vous devriez être contents, il n'ont plus cours ici ! On voit en effet les monstres à l'écran. Et quoi d'autre qu'un système inspiré des MMO pour ce type de combats ? Oui l'expérience sur FF XI a servi. Le système d'IA est bien pensé, les Gambits permettent de gérer l'exécution des tâches. Il est possible de les changer à tout moment. Comme par exemple, priviligier le soin des alliés avant l'attaque d'un monstre...le système de combat et de gambits permettent de faire des stratégies assez efficaces.
Je le concède, la grille des permis est assez confuse et semble avoir été rajoutée au dernier moment et c'est vrai qu'une frêle jeune femme pouvant avoir le même équipement que Bash, ça peut prêter à rigoler.

Qu'est ce que j'entends ? Les musiques, c'est plus Uematsu ? C'est forcément nul, donc ? Hé bien NON mesdames est messieurs, ce n'est pas nul. D'accord Hitoshi Sakimoto a un style différent. Mais on ne saurait lui reprocher de faire ce qu'il sait faire de mieux , non ? Parce que mine de rien, cet épisode possède d'excellentes musiques. Je retiendrai les musiques de certains lieux ou encore le thème des boss. D'un côté le compositeur a fait les fantastiques bandes sons de FF Tactics et de Vagrant Story, si ce ne sont pas des références, ça, je ne m'y connais pas!
D'accord les voix américaines ne sont pas les meilleures et un effet de réverbération se fait entendre... Mais ce n'est pas une raison pour critiquer autant l'ambiance sonore. Oui, ça change. Mais ça ne veut pas dire que c'est nul.

Le casting ? Je ne concèderai qu'un seul point : que Vaan et Penelo n'auraient jamais dû être mis en avant. D'ailleurs, Matsuno voulait que le couple vedette soit Balthier et Fran. Mais Square est venu lui mettre des bâtons dans les roues pour le rendre grand public. Vous savez, les « casuals » là... Mieux encore, les personnages principaux sont beaux et utilisent moins de polygones que dans FF X ! Ça vous étonne ?
Bon j'avoue que le casting n'est pas toujours des plus heureux : le méchant autant de charisme de des dessous de bras. Et si Vaan et Penelo n'ont rien à faire dans cette aventure, pour le reste, tous ont une raison de faire ce voyage. Et si vous ne pouvez pas les voir en peinture, les deux jeunes, ben laissez-les dans l'équipe de réserve et utilisez deux autres persos ...

Il est long et difficile ? Oui, et alors ? Ah c'est sur la ligne droite, au moins, on ne sort pas du parcours. Mais FF X n'était pas bien dur non plus, hein... Le boss final pouvait se tuer en deux coups: oui, DEUX !!! J'appelle ça un foutage de gueule. Ici les boss sont coriaces la plupart du temps et certains vous donneront beaucoup de fil à retordre. Fait rare dans la série, on voit maintenant leur barre de vie. Mais les ennemis ordinaires ne sont pas du genre à se laisser faire. Puis n'oubliez pas certains principes : si des ennemis d'une même espèce voient leurs congénères aux prises avec vous, ils peuvent venir en renfort. Et il n'est jamais bon d'utiliser de la magie à côté d'un élémentaire, vous risquez de le sentir passer. Mais ne vous inquiétez pas, les cristaux restaurent votre barre de vie, ressuscitent les morts au combat, guérissent des altérations d'état -ce que ne permet pas forcément une queue de phénix, attention- et permettent de sauvegarder. S'ils sont orange, vous pourrez même vous téléporter à un autre endroit. Pratique. Et il faut aussi saluer l'exploit que ces 80 heures (au moins), vu la quantité de données entrées dans le jeu, ne tient que sur un seul DVD. Un exploit.

On l'accuse de trahir la franchise... Mais mesdames et messieurs, quel FF n'est pas différent de l'autre ? Même FF II était déjà différent du premier en terme de système d'expérience et de combat! Les univers, les mondes, les villes, tout diffère d'un épisode à l'autre, seuls restent un personnage du nom de Cid et des chocobos. Et un personnage qui s'apelle Cid, des chocobos, il y en a dans cet épisode. Je vous le dis, si Final Fantasy était un recueil, chaque épisode numéroté serait une nouvelle histoire!

Je le concède, mon client n'est pas parfait. Il souffre de grosses incohérences dans son univers.
Il est vrai qu'au bout d'un moment il peut s'avérer lassant. Les invocations ne servent à rien. On sent aussi que la grille des permis à été rajoutée à la va-vite, et un frêle jeune femme pouvant utiliser une épée à deux mains comme Bash peut faire rire, effectivement. C'est cette grille qui offre pas mal de contraintes obligeant à activer la case avec le nombre de points requis avant d'acheter l'objet, et ce pour chaque personnage. C'est vrai, il n'est pas parfait. Mais mon client est loin d'être un mauvais FF. Et dites-vous bien que la version finale ne représente que la moitié de ce que le créateur aurait voulu insérer dans le jeu. Imaginez si on lui avait laissé le temps de terminer!

C'est pourquoi mesdames et messieurs les jurés, Monsieur le président de la cour, je termine ma plaidoirie et requiers l'acquittement de mon client. Différent, certes, pas parfait, ok, mais loin d'être un mauvais épisode. Très loin, même. Merci pour lui.

Points positifs :
On explore l'univers d'Ivalice
Graphiquement superbe
Sakimoto nous a fait une bande-son d'anthologie
le système de gambits, au poil
le scénario
la traduction française de bonne qualité
la diversité des lieux
80 heures au moins sur un seul DVD, un exploit.

Points négatifs :
Vaan et Penelo
La grille des permis
Quelques passages bien chiants
Les invocations
Quelques incohérences dans l'univers.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1583 fois
40 apprécient

Julius a ajouté ce jeu vidéo à 11 listes Final Fantasy XII

Autres actions de Julius Final Fantasy XII