Avis sur

Rayman Jungle Run sur iPad

Avatar Narghilet
Test publié par le
Version iPad

Rayman revient dans une version pour iOS baptisée Jungle Run un an après un épisode sur console qui, à défaut d’avoir été un succès commercial, a connu un énorme enthousiasme de la part de la critique et du public.

Dans cette aventure, le célèbre personnage sans bras ni jambes créé par Michel Ancel, se retrouve dans un mix de jeu de plateforme, qui a fait sa renommée jusqu’à présent, et de jeu de course puisque Rayman court du début à la fin de chaque niveau.

Le jeu se veut simple à prendre en mains puisque le nombre d’actions est très limité : sauter, voler, courir sur les murs et donner des coups de poings. Pour cela, nul besoin d’apprendre tout un tas de combinaisons compliquées car selon les niveaux, une seule pression de doigt sur l’écran permettra de réaliser l’action souhaitée, la course du personnage étant automatique.

Ainsi, le jeu est très accessible et surtout hyper addictif car si les premiers niveaux sont relativement simples, la difficulté va en augmentant et nécessitera pour certains niveaux de s’y reprendre à plusieurs fois pour parvenir à atteindre le succès.

Le principe du jeu est donc d’amener Rayman du début du niveau à sa fin en utilisant les actions citées précédemment pour passer les embuches. A cela s’ajoute une course aux « Lumos », des personnages rappelant les pièces à collectionner chez Mario. C’est ce qui constitue le challenge puisque le jeu va vite et qu’il faut sans cesse anticiper son parcours pour ne pas laisser de Lumos en route.

En termes de réalisation, il reprend les bases du moteur UbiArt Framework utilisé pour l’épisode sur consoles de salon, et même si l’animation y perd légèrement, le résultat est tout simplement bluffant pour un jeu sur appareil mobile.

Cela pourrait bien être un des grands succès sur iOS pour la fin de l’année.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 143 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Narghilet Rayman Jungle Run