Faisons semblant d'avoir de la culture.

Avatar zeugme Liste de

20 livres

par zeugme

C'est pas vraiment qu'on les aime plus qu'un film de super-héros, c'est juste que ça passe vachement mieux dans une conversation avec une étudiante en lettres. Ce qui n'empêche pas de les lire en collants, hein.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Bérénice (1670)

    Livre de Jean Racine

    Sortie : 1670. Théâtre.

    J'ai lu Racine, quoi. Volontairement.
  • Le Colonel Chabert

    Livre de Honoré de Balzac

    Sortie : 1844. Roman.

    Tellement simple et élégant, mais lu à l'école, ce qui ne peut qu'en diminuer l'effet kiss-cool (également connu sous le sobriquet "Hipsters de merde").
  • Candide ou l'optimisme (1759)

    Livre de Voltaire

    Sortie : janvier 1759. Roman.

    Lire Voltaire et dire merde très fort à l'ordre établit. Ensuite s'en repentir et aller mater un jeu télévisé / un .avi de porn / une émission culturelle genre "La ferme des éclopés" comme tout le monde.
  • Au Bonheur des Dames (1883)

    Livre de Emile Zola

    Sortie : 1883. Roman.

    Juste pour se plaindre des descriptions qui "n'en finissent pas". Histoire d'être idiot comme tout le monde et de pouvoir faire partie d'une vaste communauté.
  • Le Rouge et le Noir (1830)

    Livre de Stendhal

    Sortie : 1830. Roman.

    Stendhal, ça sonne bien. Y'a un h dedans. Ça fait étranger et classe en même temps. Pas si simple auprès d'un français.
  • Ainsi parlait Zarathoustra (1885)

    Also sprach Zarathustra. Ein Buch für Alle und Keinen.

    Livre de Friedrich Nietzsche

    Sortie : 1885. Essai.

    La plupart n'y comprendront rien. On les reconnait : ils n'ont pas honte après l'avoir lu, et concentrés sur le sur-homme, ils passent par-dessus le sous-homme implicite.
  • Le Dernier Jour d'un condamné (1829)

    Livre de Victor Hugo

    Sortie : 1829. Roman.

    Hugo, mais court.
  • Dom Juan

    Livre de Molière

    Sortie : 1665. Théâtre.

    Parce qu'être un rebelle, c'est avant tout avoir la décence de mourir à temps.
  • Les Mouches (1943)

    Livre de Jean-Paul Sartre

    Sortie : . Théâtre.

    Sartre est tellement "cool", Nietzche-style, mais avec des sous-titres pour malcomprenants.
  • L'Iliade

    Ἰλιάς

    Livre de Homère

    Roman.

    Juste pour dire qu'on l'a lu. Prétendre y avoir pris un plaisir fou, pour pourrir les gens qui l'ont lu sous la contrainte.
  • Dans l'abîme du temps (1936)

    The Shadow Out of Time

    Livre de H.P. Lovecraft

    Sortie : 1936. Nouvelle.

    Simple, progressif et presque parfait. Mais forcément kitch parce que l'auteur n'a pas eu la convenance de mourir il y a deux siècles ou plus. Du coup, à qualifier de "littérature mineure".
  • Matin brun (1998)

    Livre de Franck Pavloff

    Sortie : 1998. Nouvelle.

    Voter Front National, un choix comme un autre. Venant d'un mec nommé Pavloff (qui dit l'inverse), c'est tout de suite plus crédible.
  • Les Frères Karamazov (1880)

    Братья Карамазовы (Brat'ya Karamazovy)

    Livre de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

    Sortie : 1880. Roman.

    Quand écrire le nom de l'auteur prend plus de temps que résumer le bouquin, déjà, ça en jette.
  • Les Montagnes hallucinées (1932)

    At the Mountains of Madness

    Livre de H.P. Lovecraft

    Sortie : 1932. Nouvelle.

    Encore mieux que l'autre mais ça reste de l'horreur, sous-genre depuis L'Odyssée et La divine comédie.
  • La Pierre et le Sabre (1935)

    Miyamoto Musashi

    Livre de Eiji Yoshikawa

    Sortie : 1935. Roman et biographie.

    Pour être transporté ailleurs, et se féliciter de ne pas y vivre. La supériorité de l'espèce via la littérature, y'a que ça de vrai.
  • La Princesse de Clèves (1678)

    Livre de Madame de Lafayette

    Sortie : . Roman.

    Loft Story, pour le gotha, où "La réécriture de l'histoire pour les nuls" au temps de la noblesse. Exercice de style consistant à comprendre comment est influencé quelqu'un du XVIIe qui écrit sur des gens situés au XVIe. Passionning et recommandé par Nicolas S. !
  • Le Cid (1637)

    Livre de Pierre Corneille

    Sortie : 1637. Théâtre.

    Faute de contexte, semble assez simplet pour qu'on le fasse lire au collège. D'où l'intérêt de jumeler histoire et littérature, pas vrai ?
  • La Métamorphose

    Die Verwandlung

    Livre de Franz Kafka

    Sortie : 1915. Roman.

    C'est Kafka, tu vois, le type dont on a dérivé un terme qui fait partie de la culture populaire. Alors avec une classe comme ça, il faut au minimum prétendre l'aimer, quoi.
  • La mort d'Ivan Ilitch (1886)

    Смерть Ивана Ильича (Smert' Ivana Ilyicha)

    Livre de Léon Tolstoï

    Sortie : 1886. Nouvelle.

    Parce qu'on va tous mourir, MAIS QUE CERTAIN(E)S CRÈVERONT SEUL(E)S FAUTE D'AVOIR MENÉ UNE VIE SIGNIFIANTE ET/OU BONNE ! (notez que Nicolas S. n'a pas déconseillé de faire lire ce livre aux guichetières, ça doit vouloir signifier quelque chose)
  • L'Attrape-cœurs

    The Catcher in the Rye

    Livre de Jerome David Salinger

    Sortie : 1951. Roman.

    Salinger à inventé le hors-sujet et s'applique à saviez-vous que le système solaire contient possiblement plus de 600 satellites naturels ? Ça nous change de la vieille carte que vous avez apprise à la petite école. Et les marsupiaux, vieux, sais-tu que leur pénis est souvent bifide ? Mental.