Une étape remarquable dans l'histoire du jeu vidéo

Avatar nanark Liste de

29 jeux vidéo

par nanark

Ce ne sont pas forcément les meilleurs, ni les plus connus (quoique), mais ce sont en tout cas les fondateurs de genres ou de mécaniques de jeu aujourd'hui encore exploités.

Trier par : Tri par défaut
  • Tri par défaut
  • Note globale
  • Ordre alphabétique
  • Date de sortie
  • Notes de mes éclaireurs
  • Note de l'auteur de la liste
  • Derniers ajouts
  • Pong (1972)

    Jeu vidéo de Ralph Baer, Nolan Bushnell et Atari sur Atari 2600 VCS, Mac et Arcade

    Sortie : 1972. Inclassable.

    Inutile de le présenter. 2 raquettes rectangulaire se renvoyant une balle carrée. L'un des tout premier jeux vidéo, pas moins.
  • Pole Position (1982)

    Jeu vidéo de Synergistic Software, Namco, GCE sur PC, ZX Spectrum, Arcade, Intellivision, Commodore 64, Atari 8-bit, Atari 2600 VCS, Atari 5200 et Vectrex

    Sortie : 1983. Course.

    Si les jeux de courses automobiles existaient bien avant Pole Position, le jeu de Namco aura néanmoins fait l'effet d'une bombe par sa prouesse technique et son impression de vitesse. A tel point qu'Atari - son éditeur - qualifiait l'expérience de "réaliste" et "incroyable". Et il était à l'époque difficile de leur donner tort même si la notion de réalisme a pris de nos jours une tout autre portée. Pole Position était également le premier jeu à proposer de piloter sur un circuit réel "modélisé" (le Fuji Racetrack), de participer à des qualifications avant la course finale avec les adversaires sur le circuit. Sorti en 1982, Pole Position rapporta un pécule non négligeable ($61 millions soit $140 millions actuels d'après Wikipedia), mais au-delà de cet aspect purement financier, il est surtout devenu le jeu icône des jeux de course tant pour les joueurs que pour le grand public jusqu'à l'arrivée de la 3D.
  • King's Quest (1983)

    Jeu vidéo de Sierra Entertainment sur PC, Apple II, Atari ST et Mac

    Sortie : 1984. Aventure.

    L'un des premiers jeux d'aventure graphique, et le premier d'une longue lignée de "Quest" chez Sierra-on-Line. Si la mention "graphique" est méritée comparée aux jeux d'aventures purement textuelles, King's Quest se jouait toutefois essentiellement au clavier où il fallait taper des petites phrases pour effectuer des actions. Des années plus tard, Sierra en perte de vitesse réalisera des remakes de ses sagas en point & click et en VGA/MCGA (256 couleurs mais toujours en 320x200).
  • Bande-annonce

    Elite (1984)

    Jeu vidéo de Acornsoft, Firebird et Imagineer sur PC, NES, ZX Spectrum, MSX, Commodore 64, Amstrad CPC, Apple II, Amiga et Atari ST

    Sortie : 1984. Action.

    Comme le dit @Hoji : "la simulation spatiale aux 100.000 systèmes solaires qui tenait sur 60 Ko! Un jeu révolutionnaire."
  • Super Mario Bros. (1985)

    Jeu vidéo de Nintendo sur NES, Console Virtuelle, PC, Nintendo 3DS et Famicom Disk System

    Sortie : . Plates-formes.

    Il y eu Donkey Kong où Mario fit une apparition remarquée, puis Mario Bros, mais Super Mario Bros définit en 1986 la plupart des codes des jeux de plates-formes actuels.
  • Maniac Mansion (1987)

    Jeu vidéo de LucasArts et Jaleco sur PC, NES, Commodore 64, Apple II, Amiga et Atari ST

    Sortie : octobre 1987. Aventure.

    Réputé difficile et tordu dans ses puzzles, Maniac Mansion a probablement posé les bases les plus solides du concept point & click. Contrairement à King's Quest où il fallait taper au clavier les verbes, Maniac Mansion en propose une quinzaine à cliquer, à associer avec le clic sur un objet du décor. Le moteur SCUMM développé pour l'occasion écrira une période sacrée pour le point & click. Les vieux cons comme moi diront que c'était la meilleure avec notamment Monkey Island 1&2 et Indiana Jones
  • Duck Hunt (1984)

    Dakku Hanto

    Jeu vidéo de Nintendo R&D 1 et Nintendo sur Console Virtuelle, NES et Arcade

    Sortie : . Jeu de tir.

    Avant de tuer des brigands et des terroristes, on tuait des canards.
  • Bande-annonce

    Tetris (1984)

    Jeu vidéo de Academy Soft, Bullet-Proof Software, Blue Planet Software sur Mac, Amiga, PC, Game Boy, NES, MSX, Amstrad CPC, WonderSwan Color, Apple II, iPhone, Windows Phone et Android

    Sortie : . Puzzle game.

    Maintes fois copié, jamais égalé.
  • Kick Off (1988)

    Jeu vidéo de Enigma Variations, Imagineer, Anco sur Super Nintendo, NES, ZX Spectrum, Arcade, Commodore 64, Amstrad CPC, Amiga, Atari ST et Atari 8-bit

    Sortie : 1989. Sport.

    S'il n'est évidemment pas le premier jeu de football, c'est toutefois le premier qui tenta d'en être une vraie "simulation", nécessitant des heures de jeu pour le maîtriser correctement, ne serait-ce que pour la conduite du ballon qui n'était pas collé aux pieds du joueur. Malgré sa suite très réputée, il fut détrôné par un certain Sensible Soccer quelques années plus tard.
  • Bande-annonce

    Populous (1989)

    Jeu vidéo de Bullfrog Productions, Electronic Arts, Tecmagik sur PC, Megadrive, Super Nintendo, Master System, PC Engine, Amiga, Atari ST et Mac

    Sortie : 1989. Stratégie temps réel.

    Le premier God game. Tuerie graphique, concept spectaculaire. Molyneux ne s'était pas foutu de notre gueule cette fois-ci (la seule fois d'ailleurs).
  • Sim City (1991)

    Jeu vidéo de Nintendo EAD, Maxis et Nintendo sur PC, Game Boy Advance, Super Nintendo, ZX Spectrum, Console Virtuelle, Commodore 64, Amstrad CPC, Amiga, Atari ST, Mac, iPhone, Linux et Android

    Sortie : . Simulation.

    Le père fondateur des city-game, et probablement le meilleur à mes yeux. Dommage qu'il ait fini par accoucher des Sims.
  • Dune II : La Bataille d'Arrakis (1992)

    Dune II: The Building of a Dynasty

    Jeu vidéo de Westwood Studios, Avalon Interactive (Virgin Interactive) et Eclipse Productions sur PC, Android, Amiga et Megadrive

    Sortie : décembre 1992. Stratégie temps réel.

    Précurseur des STR, rien que ça.
  • Alone in the Dark (1992)

    Jeu vidéo de Atari, SA et Infogrames sur PC, 3DO et Mac

    Sortie : 1992. Aventure.

  • Street Fighter II (1992)

    Street Fighter II : The World Warrior

    Jeu vidéo de CAPCOM et U.S. Gold sur Super Nintendo, Arcade et PC

    Sortie : . Combat.

    Après un premier opus intéressant mais plutôt maladroit, Street Fighter II s'imposa pendant une ère très orientée beat'em all (Final fight en tête) et ouvrit la porte aux 1 vs 1 avec des fondations si solides qu'elles sont presque inchangées de nos jours.
  • Wolfenstein 3D (1992)

    Jeu vidéo de id Software, Atari, SA, Apogee Software sur PC, Game Boy Advance, Super Nintendo, Jaguar, Xbox Live Arcade, PlayStation Network, 3DO, Mac et iPhone

    Sortie : 1992. FPS.

    Avant Doom, Wolfenstein 3D fut le premier FPS. Malgré sa distribution confidentielle car vendu sous forme de shareware, le jeu fit grande sensation, et pas que pour ses nombreuses croix gammées et son hitler en armure lançant des boules de feu. Pour un premier jet, le titre est exclusivement solo, mais ses créateurs (John et Adrian Carmack, Romero et Hall) vont rapidement corriger cette lacune avec un titre bien plus emblématique...
  • Doom (1993)

    Jeu vidéo de Crawfish, Midway Games, Sculptured Software sur PC, PSone, Game Boy Advance, Super Nintendo, Saturn, Jaguar, 32X, Xbox Live Arcade, Mac et Linux

    Sortie : 1993. FPS.

    Si Doom n'est pas le premier du genre, c'est celui qui le popularisera à tel point que les FPS ont longtemps été qualifiés de `doom-likes` à défaut d'appellation plus générique. Il aura fallu un an aux créateurs de Wolfenstein pour gommer les défauts dont leur premier FPS souffrait. Exit les niveaux plats, successions d'angles droits, aux sols et plafonds non texturés : le moteur de Doom offre des possibilités presque infinies pour l'époque... et l'arrivée d'un éditeur de niveau permit à beaucoup de joueur de se découvrir une vocation de level-designer. Evidemment, l'apport le plus significatif de Doom est le mode multijoueur (jusqu'à 4). Si l'on pouvait jouer depuis fort longtemps en connectant des ordinateurs entre eux, Doom fut le jeu qui démocratisa la pratique tant en réseau local qu'en ligne.
  • Virtua Fighter (1994)

    Jeu vidéo de Sega-AM2, Yu Suzuki et SEGA sur PC, Saturn, Arcade et 32X

    Sortie : . Combat.

    Virtua Fighter est il me semble le premier jeu de combat 1 vs 1 en 3D. Performance visuelle en arcade (beaucoup moins sur console de salon), le jeu a joué la carte de la finesse avec des combos plutôt complexes à réaliser.
  • Quake (1996)

    Jeu vidéo de id Software, Lobotomy Software, Activision sur PC, Nintendo 64, Saturn et Mac

    Sortie : 1996. FPS.

    Après Doom et sa multitudes de clones pas franchement toujours réussis, il ne manquait au genre FPS que la 3D. A défaut d'accélération matérielle, la vraie 3D en est encore à ses balbutiements quand les magazines annoncent le premier FPS full 3D développé par l'équipe de Doom. Les PC de l'époque n'ont d'ailleurs pas toujours bien digéré le choc malgré la faible résolution (320x240), mais Quake est bien la révolution attendue... surtout retrospectivement tant le jeu demeure très actuel dans son gameplay (armes, déplacements, etc). Par défaut, le viseur ne se déplace que sur l'axe horizontal car l'utilisation de la souris n'était pas évident pour tout le monde à une époque où la majorité des gens jouent à Doom au clavier. La visée freelook fonctionne toutefois parfaitement.
  • Meridian 59 (1996)

    Jeu vidéo de 3DO Company (The) sur PC

    Jeu de rôle.

    Le premier MMO, ou du moins considéré comme tel (un certain Neverwinter Nights serait sorti quelques années avant). Il est néanmoins en 3D. Le papa de WoW en quelque sorte.
  • Bande-annonce

    Tomb Raider (1996)

    Jeu vidéo de Core Design et Eidos Interactive sur PSone, Saturn, PC, PlayStation Network, Mac et PS Vita

    Sortie : . Plates-formes, action et aventure.

    Déjà impressionnant sans accélération 3D pour son époque, Tomb Raider eut le bon goût d'arriver avec la 3Dfx sur PC histoire de décrocher la mâchoire une seconde fois. Au passage, il inventa - ou du moins formalisera - le fameux genre "action-aventure" en 3D (de l'action avec des puzzles et un scénario en somme) qui n'est autre qu'une des plus grandes familles du jeu vidéo. Ca fait beaucoup de petits.
  • Bande-annonce

    Super Mario 64 (1996)

    Jeu vidéo de Nintendo EAD et Nintendo sur Nintendo 64 et Console Virtuelle

    Sortie : . Plates-formes.

    Le premier jeu de plate-forme 3D, et sans aucun doute encore l'un des meilleurs.
  • Ultima Online (1997)

    Jeu vidéo de Origin Systems sur PC

    Sortie : 1997. Jeu de rôle.

    Les jeunes ne le savent probablement pas tant il ne reste rien de cette saga à l'heure où j'écris ces lignes, mais Ultima était LA licence phare des jeux de rôle des années 90. C'est donc sous une grosse pression qu'Ultima Online fit ses premiers pas dans le monde presque inconnu du MMO, essuyant ainsi beaucoup de plâtre et ruinant au passage beaucoup de joueurs en facture téléphonique. Néanmoins, il fut le premier MMORPG à dépasser les 100.000 inscrits en 1998.
    Etrangement, ce succès commercial n'incita pas les successeurs à copier l'illustre ancêtre tant les possibilités de jeu et d'interaction infinies causaient bien des soucis aux game-designers et déroutaient le grand public. Il n'est donc pas étonnant de constater que les MMO actuels font pâle figure face à UO, à l'exception d'Eve Online dans un autre registre. A noter que les serveurs de Ultima Online sont encore ouverts en 2013...
  • Bande-annonce

    Medal of Honor (1999)

    Jeu vidéo de DreamWorks Interactive sur PSone

    Sortie : . FPS.

    Plutôt que de chercher à améliorer l'intelligence artificielle et la liberté du joueur, Medal of Honor choisit la direction opposée : scripter l'action dans ses moindres détails et ainsi proposer une aventure sans temps mort et aux scènes plus spectaculaires les unes que les autres. Un film hollywoodien dont on est le héros en somme.
  • Hidden & Dangerous (1999)

    Jeu vidéo de 2K Czech, Illusion Softworks, Talonsoft sur PC, PSone et Dreamcast

    Sortie : . FPS.

    Une vision du FPS sans concession venue de l'Est. Bon, la vision était quelque peu buggée, mais c'est l'intention qui compte, non ?
    Au rayon des nouveautés aujourd'hui célébrée dans tout bon FPS militaire : la vue ironsight.
  • Bande-annonce

    Half-Life (1998)

    Jeu vidéo de Valve et Sierra Entertainment sur Mac, Linux, Dreamcast, PC et PlayStation 2

    Sortie : 1998. FPS.

    Il y eu un avant HL, et un après. L'élément le plus marquant est sans aucun doute le fait qu'on ne joue pas un militaire mais un scientifique qui va se retrouver malgré lui dans une posture très héroïque. Le tout introduit par une longue introduction jouable truffée de scripts et à la mise en scène empruntée avec talent au monde du cinéma. Seul reproche : à cause de lui on a bouffé des pales copies de Half-Life pendant des années et des années encore jusqu'à l'overdose.
  • Bande-annonce

    Max Payne (2001)

    Jeu vidéo de Remedy Entertainment, neo Software, Westlake Interactive sur Android, iPad, iPhone, PC, Xbox, PlayStation 2 et Mac

    Sortie : . Action.

    C'est assez rare dans le jeu vidéo : le hype engendré par Max Payne à sa sortie était largement mérité... et ce notamment grâce à l'introduction d'un élément de gameplay.
    Outre la plastique irréprochable du titre et la qualité de sa narration (cinématiques sous forme de BD), l'industrie du jeu vidéo retiendra surtout l'effet Bullet time (comme dans Matrix) qui finira par agrémenter la majorité des jeux d'action par la suite avec plus ou moins de réussite.
  • Bande-annonce

    Grand Theft Auto III (2001)

    Jeu vidéo de Rockstar North et Rockstar Games sur Android, iPhone, iPad, PC, Xbox, PlayStation 2 et Mac

    Sortie : . Action.

    Après deux opus relativement peu connus, la 3D offrit à GTA un véritable tremplin critique et polémique (quoique son contenu était pourtant bien édulcoré par rapport aux précédents opus 2D). Pour un coup d'essai en 3D ce fut un coup de maître qui ouvrit la voie à un genre nouveau. Rockstar enfonça le clou un peu plus tard avec le bon Vice City et l'exceptionnel San Andreas.
  • Bande-annonce

    World of Warcraft (2004)

    Jeu vidéo de Blizzard Entertainment sur PC et Mac

    Sortie : . MMORPG et jeu de rôle.

    Qu'on l'aime ou pas, WoW fut le premier MMO d'une quantité incroyable de joueurs, dont certains n'avaient même pas touché au jeu vidéo avant. Il a fait rentrer le Meuporg dans le langage courant également.
  • Bande-annonce

    Duke Nukem Forever (2011)

    Jeu vidéo de 3D Realms, Piranha Games, Triptych Games sur Mac, PC, Xbox 360 et PlayStation 3

    Sortie : . FPS.

    J'avais téléchargé vers 97 la bande annonce du jeu qui était sur le point de sortir. Sorti en 2011, Duke Nukem Forever est parvenu à faire pire que ce qu'on pouvait imaginer dans nos pires cauchemars. Une escroquerie qui fera date.