Couverture Bonjour tristesse

Bonjour tristesse

(1954)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 8
  2. 19
  3. 49
  4. 81
  5. 162
  6. 390
  7. 718
  8. 613
  9. 254
  10. 114
  • 2.4K
  • 165
  • 741
  • 27

La villa est magnifique, l'été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l'amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s'amusent, ils...

Match des critiques : les meilleurs avis Bonjour tristesse
VS
Critique de Bonjour tristesse par Eggdoll

En lisant les critiques des membres de SC sur Bonjour tristesse, je suis assez triste (haha) de constater qu'ils y voient seulement de la légèreté, de l'adolescence, de la simplicité. Peut-on décemment nier la simplicité de l'écriture, et même de l'histoire ? Non, bien sûr que non. Cependant, il n'y a pas que ça. On peut y voir un savoureux cocktail entre légèreté et fine lucidité, une intelligence désintéressée d'elle-même de l'écrivain qui pour ma part me délecte. Il y a en Cécile...

6 10
Avatar Aurélilélé
4
Aurélilélé
Bonjour flaccidité

Cécile a 17 ans. Quand sa mère est morte, son père l'a placée dans une pension avant de la récupérer quelques années plus tôt. Joyeux veuf et séducteur, il fait mener à sa fille une vie de plaisirs faciles dans la haute société. Ils vont passer des vacances avec une conquête du père, Elsa, sorte de potiche rousse qui crame au soleil. Rapidement éclipsée par Anne, une ancienne amie de la mère de Cécile, intelligente et séduisante. Elle porte un oeil critique sur la vie de la famille et pousse... Lire la critique de Bonjour tristesse

7 1

PostsBonjour tristesse

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?
 

Critiques : avis d'internautes (40)

Bonjour tristesse
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
The Affair

Françoise Sagan avait compris, alors qu'elle n'avait même pas vingt ans, toute l'envergure des sentiments qu'elle éprouvait et que pouvait éprouver ses proches lorsqu'elle écrivit Bonjour tristesse. Un portrait de jeune femme où la contemplation lascive des adolescents découvre le sens de l'humain. En dehors du succès commercial et sociétal du roman par la suite, il... Lire l'avis à propos de Bonjour tristesse

11
Avatar Evy Nadler
9
Evy Nadler ·
Critique de Bonjour tristesse par Kokhlakov

D'abord : d'où viennent ces mauvaises critiques qu'on peut lire ici et là ? On nous dit que Sagan nous prend de haut quand c'est tout l'inverse, il faut bien être sourd pour ne pas entendre qu'elle ne s'aime guère, tout comme Duras (elle aussi "prétentieuse" d'ailleurs). Après un Roman Français, voici donc une Critique Française. Duras On rapprochera donc... Lire la critique de Bonjour tristesse

8
Avatar Kokhlakov
9
Kokhlakov ·
Des problématiques adolescentes

S'il y a une chose qui est bien trouvée dans ce livre, et il n'y en a qu'une seule, c'est le titre. Oui, Bonjour tristesse c'est ce que j'ai eu envie de dire tout au long de cette lecture (heureusement que je l'ai lu d'une traite parce qu'une fois fermé je ne risquais pas le rouvrir). Alors on est plongé dans l'univers d'une petite bourgeoise qui nous raconte ses premiers ébats... Lire la critique de Bonjour tristesse

12 21
Avatar MisterBain
4
MisterBain ·
Critique de Bonjour tristesse par Lycaonne

Arrogante cette Cécile. Sûre d'elle aussi. Et puis à travers cette apparence on découvre au fur et à mesure un amour fort et platonique pour un père qu'elle a peur de perdre. Elle deviendra calculatrice mais pas sans remords. D'ailleurs ses remords vont devenir plus puissant après un évènement imprévu, c'est à partir de là que le Bonjour Tristesse prendra tout son sens. Lire l'avis à propos de Bonjour tristesse

5
Avatar Lycaonne
8
Lycaonne ·
Découverte
Critique de Bonjour tristesse par Mindfulista

Un roman d'amour, de triangle amoureux, écrit par une ado de dix-huit ans "pourrie-gâtée" : voilà comment on peut décrire Bonjour Tristesse. L'écriture est déjà sèche, brève, directe ; elle restera célèbre à ce titre. Les personnages se croisent, se trahissent, se manipulent les uns les autres. Pourquoi pas ! Rien d'extraordinaire dans ce livre adulé par une génération, respecté par toutes les... Lire la critique de Bonjour tristesse

10 2
Avatar Mindfulista
3
Mindfulista ·
Toutes les critiques du livre Bonjour tristesse (40)
Vous pourriez également aimer...