Couverture La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1

La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1

(1985)

Ender's Game

12345678910
Quand ?
8.1
  1. 4
  2. 4
  3. 13
  4. 16
  5. 48
  6. 131
  7. 434
  8. 866
  9. 856
  10. 366
  • 2.7K
  • 466
  • 1.4K
  • 43

Andrew n’est pas un garçon comme les autres, il suit un programme militaire pour devenir le seul pouvant sauver le monde de l’invasion des Doryphores.

Match des critiques : les meilleurs avis La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1
VS
En dernier recours, faîtes appel à Andrew Wiggin

Andrew Wiggin, surnommé Ender, est un Troisième. Dans un pays qui limite le nombre d'enfants à deux, le cadet des Wiggin est donc très mal vu et considéré par ses camarades de classe, son grand frère Peter, voire même ses parents. Un jour, il casse le bras d'un de ses petits camarades qui l'avait un peu trop chauffé. Et quelques jours plus tard, un militaire vient au domicile des Wiggin ; il dit être le Colonel Graff, et annonce qu'Ender est le dernier espoir de l'Humanité dans sa guerre...

30 13
La Stratégie Endort

Ender est très très gentil, Peter est très très méchant, Valentine est très très neutre, tous les trois sont très très jeunes et très très intelligents, et l'auteur va nous le répéter très très souvent pendant très très longtemps. J'aurais peut-être mis 5 si le livre avait fait 200 pages de moins, mais entre les combats aussi nombreux qu'ennuyeux (c'est bon a compris comment ça marchait l'apesanteur, pas besoin de faire un rappel toutes les dix pages), les enfants aussi réalistes que... Lire l'avis à propos de La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1

18 2

PostsLa Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1

 

Critiques : avis d'internautes (94)

La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Terminator Kid

Premier volet du cycle d'Ender, qui comprend à ce jour cinq romans et deux nouvelles, La Stratégie Ender nous présente un protagoniste principal pour le moins inhabituel en la personne d'Andrew Wiggin, appelé à écoper du surnom d'Ender – c'est-à-dire « le Terminateur » en anglais : celui par lequel la guerre contre les Doryphores doit enfin trouver sa conclusion définitive. Un protagoniste... Lire la critique de La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1

28 2
Avatar LeDinoBleu
8
LeDinoBleu ·
Universal Soldier.

La curiosité a parfois du bon, permettant de découvrir des oeuvres qui ne nous emballaient pas au premier abord mais qui s'avèrent au final hautement satisfaisantes. N'y voyant qu'un énième récit initiatique pour ado, une sorte de Harry Potter dans l'espace, "La stratégie Ender" faillit m'échapper, jusqu'à ce que son aura de petit classique de la littérature ne vienne sonner à mes oreilles.... Lire la critique de La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1

16 3
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·
Critique de La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender,... par Lorhkan

Ce roman, datant de 1985, a été récompensé des deux prix les plus prestigieux dans le domain de la littérature de l'imaginaire : les prix Hugo et Nebula. Déjà, ça impose le respect. Mais ce qui m'a frappé durant la lecture, c'est que l'auteur a réussi à anticiper quelques unes des grandes avancées technologiques des années suivantes (et c'est une gageure, car c'est bien souvent le défaut des «... Lire la critique de La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1

16 4
Avatar Lorhkan
7
Lorhkan ·
Critique de La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender,... par Nananah

J'ai une impression étrange, en terminant ce roman... Les aventures d'Ender et ses exploits de stratège sont très plaisants à suivre. La froideur avec laquelle non seulement il est isolé de ses camarades, mais aussi du lecteur (il est très difficile d'éprouver de l'affection pour ce gamin) est très bien transcrite. La stratégie d'Ender présente plusieurs éléments très brillants (la construction... Lire la critique de La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1

5 6
Avatar Nananah
7
Nananah ·
Découverte
Fourbe d'Ender

Les humains, ces patates, se sont fait botter le cul par des Doryphores, et ne sont parvenus à repousser ces nuisibles de l'espace qu'au prix de grands sacrifices. Histoire de se prémunir contre une nouvelle attaque, une humanité aussi riante que l'Amérique post-9/11 met sur pied une armée de la dernière chance. A sa tête? Ender, 6 ans, qu'il convient de transformer en Alexandre le Grand. Un... Lire la critique de La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1

26 13
Avatar Marius
8
Marius ·
Toutes les critiques du livre La Stratégie Ender - Le Cycle d'Ender, tome 1 (94)
Vous pourriez également aimer...