Couverture Les Frères Karamazov

Les Frères Karamazov

(1880)

Братья Карамазовы (Brat'ya Karamazovy)

12345678910
Quand ?
8.7
  1. 2
  2. 6
  3. 8
  4. 17
  5. 24
  6. 76
  7. 231
  8. 432
  9. 574
  10. 692
  • 2.1K
  • 315
  • 3.2K
  • 165

L'intrigue principale tourne autour des trois fils d'un homme impudique, vulgaire et sans principes, et du parricide commis par l'un d'entre eux.

Match des critiques : les meilleurs avis Les Frères Karamazov
VS
Avatar Clairette02
9
"Quelqu'un est entré dans mon âme à cet instant"

Ce qui frappe tout de suite, dans Les Frères Karamazov, c’est la faculté de Dostoïevski à construire tout un monde, par lieux géographiques et galerie impressionnante de personnages. Cela commence avec le monastère, puis on enchaîne sur la maison de Fiodor, celle de Katerina Ivanovna, la modeste habitation d’Ilioucha et ses parents, en passant par les tribunaux, les tavernes et les cimetières. On a l’impression que Dostoïevski a comme embrassé l’humanité toute entière dans son roman, en...

20 2
Crise de nerfs dans une isba

Les Frères Karamazov est une sorte de pièce de théâtre romancée, mettant en scène une dizaine de personnages qui semblent tout droit sortis d'un asile d'aliénés, dans la mesure où l'on ne trouve pas un seul protagoniste qui ne soit atteint de quelque trouble mental, tel que l'hystérie, la démence ou l'épilepsie. Pourquoi ? Deux hypothèses me viennent à l'esprit: ou bien l'auteur a volontairement mis en scène des fous pour un quelconque but artistique, de la même manière que l'on met en... Lire la critique de Les Frères Karamazov

1 6

PostsLes Frères Karamazov

 

Critiques : avis d'internautes (36)

Les Frères Karamazov
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"Si Dieu n’existe pas, tout est permis"

Chef d'oeuvre de la Littérature du Monde qui mêle une philosophie morale, religieuse, politique et intellectuelle à un drame que l'on vit avec la sincérité du coeur. Les personnages auxquels nous nous attachons deviennent rapidement des âmes qui nous sont enracinées. Terminer la lecture des dernières pages de ce long roman nous est comme une blessure quant à notre brusque séparation avec ces... Lire l'avis à propos de Les Frères Karamazov

5
Avatar NadineSarah
10
NadineSarah ·
Découverte
Je vous tends un oignon

Attaquer une critique de Dostoïevski après deux critiques de films d'action en mousse, c'est un peu comme attaquer un marathon après avoir couru deux fois derrière son bus : au début on y croit, et puis finalement on renonce. Néanmoins, tels ces deux premiers kilomètres courus la tête haute et le mollet pimpant, je vous livre en deux phrases ce qui en mériterait cent. Les Frères Karamazov sont... Lire la critique de Les Frères Karamazov

100 4
Avatar Troll
10
Troll ·
Une famille en or

Le plaisir ! C'est le mot immédiat, puissant, évident, qui s'imposait à moi chaque fois que je me saisissais du ce (double) pavé du disert russe. (Double pavé parce que j'ai découvert le chef-d'œuvre du maitre dans la version Babel, grâce à la traduction d'André Markowicz que d'aucun (en tout cas mon collègue du rayon litté) considèrent comme faisant référence) Plaisir de l'esprit. Plaisir... Lire la critique de Les Frères Karamazov

34 17
Avatar guyness
9
guyness ·
Réveiller le Karamazov qui sommeille en nous

Ecrire une critique des Frères Karamazov relève de l'impossible ; se livrer à cet exercice reviendrait à passer pour une sorte de Tartuffe, un coupeur de cheveux en quatre, ou à tout le moins pour un sophiste se délectant de rhétorique spécieuse. Là où s'arrête le pouvoir hypnotique des mots, commence une expérience de lecture ineffable, magique et transcendante. Alors, pourquoi me suis-je... Lire l'avis à propos de Les Frères Karamazov

15 9
Avatar Yananas
10
Yananas ·
Le papa de Dieu

"Si tu te souviens la nuit, avant de t'endormir, que tu n'as pas accompli ce qu'il fallait, lève-toi aussitôt pour l'accomplir." Dostoïevski sait aborder de grandes questions existentielles tout au long d'une intrigue complexe d'un millier de pages sans que la lecture soit laborieuse un seul instant. Il saute du coq à l'âne, survole à toute vitesse des grands pans de son histoire ou bien... Lire la critique de Les Frères Karamazov

23 11
Avatar virgule virgule
8
virgule virgule ·
Toutes les critiques du livre Les Frères Karamazov (36)
Vous pourriez également aimer...