Couverture Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

(1960)

To Kill a Mockingbird

12345678910
Quand ?
8.2
  1. 3
  2. 6
  3. 13
  4. 19
  5. 61
  6. 144
  7. 485
  8. 1096
  9. 929
  10. 504
  • 3.3K
  • 650
  • 3K
  • 105

En Alabama, durant la Grande Dépression, Atticus Finch est un avocat commis d'office pour défendre un noir accusé d'avoir violé une blanche.

Match des critiques : les meilleurs avis Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
VS
"La seule chose qui ne doive pas céder à la loi de la majorité est la conscience de l'individu"

D'après un sondage, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur est considéré par les Américains comme le livre ayant le plus marqué leur vie après la Bible. Tout du moins, cela est vanté par l'éditeur sur la couverture. J'avais envie d'un roman pour cet été, et l'argument a achevé de me convaincre. Je n'attendais rien de cette œuvre, ou plutôt rien de bon : si je suis intriguée par la réputation d'un livre, je n'en suis en revanche pas influencée et la quatrième de couverture...

26 8
tirez plutôt sur la gamine

Ayant lu ce livre après avoir vu les notes qu'il obtenait sur ce même site, qu'en écrire sinon que je le trouve surévalué ? En ayant pour narrateur une fillette qui ne comprend pas bien tout ce qui se passe autour d'elle j'ai eu l'impression qu'il ne se passait finalement pas grand-chose tout au long de l'histoire. C'est plat. Tout cela reste bien gentil et même mignon malgré le fait que les événements dépeints soient assez crus et injuste (on est en 1930, racisme, ségrégations...). On a même... Lire l'avis à propos de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

9 11

PostsNe tirez pas sur l'oiseau moqueur

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?
 

Critiques : avis d'internautes (93)

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
"Viens au pays des Schtroumpfs, ou tout est merveilleux..."

Aujourd'hui j'ai mis deux dix. Soit quelqu'un a réussi (très discrètement) à m'administrer des petites pilules qui font voir la vie en rose, soit je suis une sacrée veinarde. J'ai toujours cru en ma bonne étoile. Ce livre, je l'avais dans ma bibliothèque depuis plusieurs années et l'avais commencé, mais m'étais arrêtée aux deux premiers chapitres, un peu ennuyée par ces... Lire l'avis à propos de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

32 9
Avatar EIA
10
EIA ·
Cet instant fugace que l'on nomme l'enfance.

Se motiver enfin à lire un classique de la littérature américaine alors que l'on a déjà vu l'adaptation cinématographique il y a des années de cela, sans en garder le moindre souvenir. Se sentir profondément attaché aux personnages dès les premières pages. Se dire que tout cela est tout simple mais fonctionne du tonnerre. Repousser sans cesse l'heure du couché afin de prolonger encore un peu... Lire l'avis à propos de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

12 3
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·
Critique de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur par Queenie

Ce livre est vraiment magnifique, je l'ai dévoré. Tout est Parfait. Cette famille (père, deux enfants : un garçon et une fille) avec ce père génial, doux, compréhensif, seul, qui ressemble à un sage venu doucement étendre sa sagesse à ses enfants. Avec cette gamine, Scout, impétueuse, curieuse, fonceuse et son frère, Jem, qui veut découvrir les secrets du quartier, qui veut affronter ses peurs,... Lire la critique de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

34 6
Avatar Queenie
10
Queenie ·
Critique de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur par Mafei

J'aime les mots, j'aime l'enfance, et j'aime les mots dans la bouche des enfants. Il paraîtrait que la vérité en sort, d'ailleurs. Ce livre aurait pu être lourd et accusateur raconté par un adulte, mais non. Le regard aigu et toujours pertinent de Scout nous rappelle à la légèreté comme à la gravité de notre propre enfance. On se souvient d'avoir inventé des quantités de jeux, on se souvient... Lire la critique de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

3
Avatar Mafei
10
Mafei ·
Découverte
Critique de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur par BibliOrnitho

Dans l’Alabama des années 30. Après la terrible crise de 29. Et contemporain de la terrible décennie du Dust Bowl qui ravagea le Middle West, thème des « Raisins de la Colère ». Un avocat vient d’être commis d’office pour défendre un noir accusé d’avoir violé une femme blanche. Première surprise : dans cet état célèbre pour sa ségrégation, bastion du KKK, l’accusé n’a pas terminé au... Lire la critique de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

15 6
Avatar BibliOrnitho
10
BibliOrnitho ·
Toutes les critiques du livre Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (93)
Vous pourriez également aimer...