Bande-annonce
Affiche House of Cards

House of Cards

(2013)
12345678910
7.8 10 12422 265
  1. 38
  2. 27
  3. 54
  4. 110
  5. 280
  6. 730
  7. 2268
  8. 4758
  9. 3320
  10. 837
  • 12K
  • 1.9K
  • 3.7K
  • 1.9K

Frank Underwood, un homme politique, se voit refuser le poste de Secrétaire d'Etat qu'on lui avait promis. Furieux, il décide de partir en croisade.

Premiers épisodes
  • S01E01 L'échiquier politique
    screenshots L'échiquier politique
  • S01E02 Chaises musicales
    screenshots Chaises musicales
  • S01E03 Tables de négociations
    screenshots Tables de négociations
Dernier épisode diffusé : S03E13
Match des critiques : les meilleurs avis House of Cards
VS
Avatar Nolwenn-Allison
9
I have no patience for useless things...

...Et cette série est bien loin d'être une perte de temps, étant donné ce que les 13 épisodes de la 1ère saison nous offrent ! Que ce soit la mise en scène, les relations entre les personnages ou la vision donnée sur le milieu politique, rien n'est laissé de côté. Et même s'il m'arrive de considérer qu'une collection de gros noms peuvent être synonyme de cache-misère, dans le cas de House of Cards, je n'oserai pas m'avancer sur ce terrain, loin de là. Allons plutôt fouiner sur ce que j'ai...

52 14
Critique de House of Cards par Kobalcock

Entrée en matière assez alléchante : Franck Underwood se voit refuser le poste de secrétaire d'Etat et décide donc de prendre sa revanche en devenant président des Etats-Unis d'Amérique. Les apartés entre Franck et le public (nous) apportent une touche originale et plutôt rafraîchissante. De plus, ce n'est pas la première série qui nous montre l'envers du décor de la maison blanche mais il me parait revisité avec un œil moderne. Eh oui, de nos jours les hommes politiques ne quittent plus leur... Lire l'avis à propos de House of Cards

6 2

Critiques : avis d'internautes (265)

House of Cards
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de House of Cards par Pinailleur

Francis Underwood est un véritable fils de pute. Pardon, je voulais dire : un honnête député. Whip du parti démocrate, il a soigneusement joué sa partition dans un but : devenir secrétaire d’État, poste le plus en vue du cabinet — et sans doute tremplin vers la présidence quatre ou huit ans plus tard. Las, le président brise l’accord passé et en choisit un autre. Underwood décide alors de passer... Lire la critique de House of Cards

94 3
Avatar Pinailleur
8
Pinailleur ·
All Hail The King

Une des meilleures découvertes en termes de séries récentes en ce qui me concerne. Facile. Les noms de David Fincher et Kevin Spacey parlent d'eux-mêmes, House Of Cards se targue d'un cachet cinématographique de première classe. Si Fincher ne réalise que les deux premiers épisodes, on reconnaîtra sur l'ensemble de la saison sa charte visuelle: une mise en scène efficace au service des acteurs... Lire l'avis à propos de House of Cards

84 8
Avatar Dalecooper
9
Dalecooper ·
Underwood l'homme qui vous veut du mal

Kevin Spacey est Francis underwood Voila le gros, l'immense point fort de cette série, ce personnage, cet acteur tout simplement parfait, charismatique, brillant politiquement. Mais surtout malhonnête, véreux, qu'on aimerait détester mais qu'on adore. Les "discussions" caméra-Underwood sont une trouvaille jouissive ;). Longtemps qu'on avait pas vu ça d'ailleurs. Ces moments sont superbement... Lire l'avis à propos de House of Cards

3 7
Avatar Halifax
8
Halifax ·
Découverte
La politique, un jeu de carte.

House of Cards est une série en treize épisodes par saison (deux saisons pour le moment). Elle est adaptée d’une autre série britannique du même nom sorti en 1990 comportant quatre épisodes qui est adaptée elle aussi du roman de Michael Doobs. Cette série est produite par David Fincher, le célèbre réalisateur de Fight Club, Seven ou encore The Social Network et l’acteur principal qui a été... Lire la critique de House of Cards

26 2
Avatar Mashiro
9
Mashiro ·
De Principatibus TV

House of cards est une série « post-post-11 septembre ». Après l’attentat des deux tours, tout au long des années 2000, on a eu droit à une flopée de séries réactionnaires, et depuis le début des années 2010, le vent a tourné, et désormais, comme à l’âge d’or du Nouvel Hollywood, c’est l’autocritique cynique et désabusée qui porte les nouveaux chefs d’œuvre. Si Homeland est venu détricoter toute... Lire la critique de House of Cards

39 9
Avatar gallu
8
gallu ·
Toutes les critiques de la série House of Cards (265)
Casting : acteurs principauxHouse of Cards
Casting complet de la série House of Cards
Bande-annonce
House of Cards
Vous pourriez également aimer...
Dernières actions sur cette série House of Cards
Plus d'actualité