Bande-annonce
Affiche House of Cards

House of Cards

(2013)
12345678910
7.8
  1. 59
  2. 43
  3. 84
  4. 178
  5. 454
  6. 1212
  7. 3672
  8. 7165
  9. 4583
  10. 1269
  • 19K
  • 2.4K
  • 5.2K
  • 3.6K

Frank Underwood, un homme politique, se voit refuser le poste de Secrétaire d'Etat qu'on lui avait promis. Furieux, il décide de partir en croisade.

Premiers épisodes
  • S01E01 L'échiquier politique
    screenshots L'échiquier politique
  • S01E02 Chaises musicales
    screenshots Chaises musicales
  • S01E03 Tables de négociations
    screenshots Tables de négociations
Dernier épisode diffusé : S04E13
Match des critiques : les meilleurs avis House of Cards
VS
Avatar Nolwenn-Allison
9
I have no patience for useless things...

...Et cette série est bien loin d'être une perte de temps, étant donné ce que les 13 épisodes de la 1ère saison nous offrent ! Que ce soit la mise en scène, les relations entre les personnages ou la vision donnée sur le milieu politique, rien n'est laissé de côté. Et même s'il m'arrive de considérer qu'une collection de gros noms peuvent être synonyme de cache-misère, dans le cas de House of Cards, je n'oserai pas m'avancer sur ce terrain, loin de là. Allons plutôt fouiner sur ce que j'ai...

67 18
J'abandonne...

Bon gré mal gré, j'essayais de boucler cette série, j'en suis arrivé péniblement au début de l'épisode 8, mais je pense que je vais abandonner et ne pas aller plus loin tant rien ne m'a véritablement emballé jusque là, et pourtant y a des choses pas inintéressantes dans cette série, mais que c'est mou, désincarné, froid, triste... Même Kevin Spacey a l'air de s'y ennuyer, et ses apartés avec le spectateur, au début je trouvais ça rigolo, mais au bout de la 350ème fois ça devient d'un gonflant!.... Lire la critique de House of Cards

43 14

PostsHouse of Cards

 

Critiques : avis d'internautes (281)

House of Cards
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de House of Cards par Pinailleur

Francis Underwood est un véritable fils de pute. Pardon, je voulais dire : un honnête député. Whip du parti démocrate, il a soigneusement joué sa partition dans un but : devenir secrétaire d’État, poste le plus en vue du cabinet — et sans doute tremplin vers la présidence quatre ou huit ans plus tard. Las, le président brise l’accord passé et en choisit un autre. Underwood décide alors de passer... Lire l'avis à propos de House of Cards

107 3
Avatar Pinailleur
8
Pinailleur ·
All Hail The King

Une des meilleures découvertes en termes de séries récentes en ce qui me concerne. Facile. Les noms de David Fincher et Kevin Spacey parlent d'eux-mêmes, House Of Cards se targue d'un cachet cinématographique de première classe. Si Fincher ne réalise que les deux premiers épisodes, on reconnaîtra sur l'ensemble de la saison sa charte visuelle: une mise en scène efficace au service des acteurs... Lire la critique de House of Cards

92 8
Avatar Dalecooper
9
Dalecooper ·
La politique, un jeu de carte.

House of Cards est une série en treize épisodes par saison (deux saisons pour le moment). Elle est adaptée d’une autre série britannique du même nom sorti en 1990 comportant quatre épisodes qui est adaptée elle aussi du roman de Michael Doobs. Cette série est produite par David Fincher, le célèbre réalisateur de Fight Club, Seven ou encore The Social Network et l’acteur principal qui a été... Lire la critique de House of Cards

27 2
Avatar Mashiro
9
Mashiro ·
De la merde dans un bas de soie

House of Cards parvient à capter ce je ne sais quoi, réel, de pourri dans la politique. Underwood a des intérêts, Underwood a un but. Underwood a un costume et un mandat électif. A partir de là, tout devient possible. Des relations avec les journalistes aux ambiances des réunions ou aux conversations de couloirs, l'ensemble n'est pas seulement crédible, il est réaliste. À la fois intellectuel... Lire la critique de House of Cards

4 3
Avatar Zedbahr
8
Zedbahr ·
Découverte
Le Challenger

Saison 3 La saison 3 de House Of Cards marque peut-être un véritable virage par rapport aux deux premières. Virage dû aux événements, mais surtout au fait que Frank Underwood, spécialiste de la conquête et challenger par vocation, n’a plus réellement à conquérir, puisqu’il siège désormais au sommet du monde. Virage également dû à ce que subit Doug Stamper en fin de saison deux et qui... Lire la critique de House of Cards

29 21
Avatar Jambalaya
9
Jambalaya ·
Toutes les critiques de la série House of Cards (281)
Casting : acteurs principauxHouse of Cards
Casting complet de la série House of Cards
Bande-annonce
House of Cards
Vous pourriez également aimer...