Agnès Maillard

Femme | Site personnel
de vos éclaireurs la suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 32
  2. 54
  3. 99
  4. 211
  5. 277
  6. 616
  7. 737
  8. 346
  9. 160
  10. 68

Comparez votre collection avec Agnès Maillard

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Agnès Maillard
Sondages de Agnès Maillard
Critiques de Agnès Maillard

Dernières critiques

Bande-annonce
5.3
WTF???

Comme je ne savais rien de ce film, je n’en attendais rien. Mais même comme premier film de série B, ça coince assez vite, comme avec la musique lourdement omniprésente typique des films de guerre vus 2000 fois et qui énerve au bout de 10 minutes et qui est balancée à tout bout de champ sans aucune justification d’action ou de scène. Pas de bol, le film est nettement plus... Lire l'avis à propos de Da 5 Bloods : Frères de sang

2
Avatar Agnès Maillard
3
Agnès Maillard ·
Bande-annonce
6.0
Très bonne surprise

Très bonne surprise avec des partis pris intéressants : ne filmer que du point de vue du cockpit, en « temps réel », ne pas tomber dans le manichéisme, une volonté claire de restituer l’ambiance de vol au plus près de la réalité, avec une excellente prise de son. Une sobriété qui paye avec un récit ramassé et un récit efficace malgré des contraintes spatiales fortes : le huis-clos dans toute... Lire la critique de 7500

4
Avatar Agnès Maillard
8
Agnès Maillard ·
Mentions J'aime de Agnès Maillard

Activité récente

Statuts d'humeurs

Falcon et le Soldat de l'hiver (2021) Vraiment très surprenant, comme si Marvel (et l’imaginaire US qu’il porte) venait brutalement de passer à l’âge adulte.
Minari (2021) Jean de Florette, mais aux USA.
Le Passager nº 4 (2021) Un truc dans l’espace sans monstre ni méchant, rien que ça, c’est satisfaisant.
Hatchi (2010) Film lacrymal. Avec piano envahissant.