Avatar Azguiaro

Critiques de Azguiaro

Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
6.1

Pater Argento

Un remake de Suspiria ? La proposition semble absurde. Et puis quoi encore ? Argento est le maître du giallo ! Qui oserait vouloir le singer, qui plus est quarante ans après ? Les critiques que j'ai vues sur ce film après son visionnage m'ont quelques fois laissée perplexe. Notamment celles qui parlaient de "relecture ratée". Comment qualifier aussi abruptement de relecture... Lire la critique de Suspiria

Avatar Azguiaro
8
Azguiaro ·
Bande-annonce
6.7

Les tourments du cinéphile

Journal de bord audiovisuel, vertigineux monstre de Frankenstein cinématographique, Ne croyez surtout pas que je hurle est une pièce unique. Il s'agit d'un flot ininterrompu d'images de films de tous les horizons, un film qui n'a jamais été filmé. L'auteur fait part de ses angoisses, de ses ressentis, alors qu'il était en ermitage forcé dans un village d'Alsace coupé du monde.... Lire l'avis à propos de Ne croyez surtout pas que je hurle

2
Avatar Azguiaro
9
Azguiaro ·
Bande-annonce
7.9

Ruines et crépuscule

C'est en cherchant des avis contraires sur Blade Runner que je me suis réellement rendue compte à quel point la vie était difficile pour ceux qui ne l'aimaient pas. Le film a marqué d'une empreinte si indélébile le monde du cinéma qu'on ne peut décemment pas, au yeux du public, aimer le 7ème art sans adorer cette clé de voûte intouchable. Il n'est pas si étrange de... Lire la critique de Blade Runner

15 2
Avatar Azguiaro
10
Azguiaro ·
Bande-annonce
8.0

Le tombeau flamboyant

Il y a dans ce film-mémoire sombre un flamboiement poétique certain, une puissance émotionnelle déployée en 2 minutes à peine, quand il faudrait normalement un long-métrage pour espérer avoir le temps de développer cette intensité. Je vous salue, Sarajevo est à considérer comme un film à part entière, un film dont le narrateur, absent visuellement, subjugue par sa présence... Lire la critique de Je vous salue, Sarajevo

7
Avatar Azguiaro
8
Azguiaro ·
Bande-annonce
7.8

Histoire triste

Pour peu qu'on soit sensible aux contes moraux, Fargo est un film qui résonne comme un modèle du genre, et dans le bon sens. Moraliste, mais pas moralisateur. C'est même à toute la filmographie des frères Coen qu'on pourrait attribuer cette philosophie artistique. Au vu des avis des défenseurs (car ici il ne s'agira même pas de le défendre face aux détracteurs, dont je... Lire l'avis à propos de Fargo

8 4
Avatar Azguiaro
9
Azguiaro ·
Bande-annonce
5.6

L'éclipse

Plus j'y pense et plus je me dis que je pourrais être bien plus méchante envers Veronica. Car si le visionnage était plutôt plaisant (dans le sens ou je pourrais le revoir sans problème), il est évident que le film est défectueux sur beaucoup d'aspects, à commencer par le fait qu'il est terriblement convenu. Énormément de films d'horreur sortant à notre époque sont en... Lire la critique de Veronica

6
Avatar Azguiaro
5
Azguiaro ·
Bande-annonce
8.5

Danse avec les morts

Il faut le reconnaitre : il suffit d'une scène. Tout un film peut nous paraitre parfait, un chef-d’œuvre dont chaque partie, chaque instant a son importance, sa puissance, sa grâce... Il suffit pourtant d'une scène pour qu'il reste gravé dans les mémoires pour très longtemps. Une scène qui reviendra inlassablement quand on repensera à ce film, qui sublimera l'ensemble, sur laquelle toute la... Lire l'avis à propos de Le Bon, la Brute et le Truand

4 4
Avatar Azguiaro
9
Azguiaro ·
Bande-annonce
6.8

Tentative de meurtre

Vous savez, je ne prétends pas être tenante de la moindre parcelle d'originalité en commençant par attaquer ce film sur sa forme nauséeuse. Seulement voilà, face au contre-argument qui consiste à dire que c'est un aspect réussi puisqu'il s'agit d'un parti pris du réalisateur, j'ai tendance à me poser une question : si on sait parfaitement qu'on fait un film visuellement infect, est-ce que... Lire l'avis à propos de Tueurs nés

Avatar Azguiaro
2
Azguiaro ·
7.0

Une vie de couple de réflexion

Un homme qui lutte contre lui-même pour ne pas s'envoyer en l'air avec sa voisine, voyez-vous. Ce genre de scénario cliché aurait pu me saouler s'il avait été fait par un yesman sans imagination. Sauf que là, c'est Billy Wilder derrière la caméra, et il a des choses à dire. Des choses qui vont heureusement bien au-delà de la question de la fidélité. Si on ignore la première séquence... Lire la critique de Sept ans de réflexion

3 3
Avatar Azguiaro
7
Azguiaro ·
Bande-annonce
8.5

Pierre tombale

Un film légendaire qui commence par une scène légendaire. On connait la chanson. Mais là, c'est une chanson silencieuse, irriguée d'une violence prête à exploser. J'ai encore en tête cette ambiance fuligineuse, cette attente qui dure, qui annonce la langueur désespérée de ce colosse du cinéma. Je me rappelle également la déception que j'ai pu avoir devant son faux-jumeau tout aussi... Lire l'avis à propos de Il était une fois dans l'Ouest

6 3
Avatar Azguiaro
10
Azguiaro ·
  • 1
  • 2