Avatar BenjaminSpringsteen

Benjamin Bailleux

@BenjaminSpringsteen

Homme, 26 ans, France | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 45
  2. 7
  3. 48
  4. 93
  5. 87
  6. 398
  7. 358
  8. 587
  9. 379
  10. 333

Comparez votre collection avec Benjamin Bailleux

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Benjamin Bailleux
Sondages de Benjamin Bailleux
Critiques de Benjamin Bailleux

Dernières critiques

7.0
Critique de Un bon jour pour mourir par BenjaminSpringsteen

Un homme entre dans un bar , prend une cuite , et décide de faire exploser un pont en compagnie d'un parfait inconnue. Pour renforcer un peu son intrigue , et éviter de faire passer son héros pour un parfait crétin, Harrison imagine une fille très séduisante , et amoureuse de son camarade de biture. S'en suive divers délires pseudos érotiques portés par une tensions sexuelle sans intérêt, des... Lire la critique de Un bon jour pour mourir

Avatar BenjaminSpringsteen
4
BenjaminSpringsteen ·
Écouter
7.9
la chronique de rock in progress

https://rock-in-progress.blogspot.com/2018/11/chronique-love-forever-changes-1967.html Lire la critique de Forever Changes

1
Avatar BenjaminSpringsteen
10
BenjaminSpringsteen ·

Activité récente

Statuts d'humeurs

Les Porcs 2 (2021) A force de lutter contre des crétins Nabe finit par leurs ressembler. Un livre affligeant. Surtout de la part d'un si grand écrivain.
Vernon Subutex, tome 1 Le rock maintenant , c'est une nostalgie qui fait vivre des écrivains sans styles ...
Aux rats des pâquerettes (2019) Enfin un auteur qui ose mettre le nez des gilets jaune dans leur merde
Banana Moon (1971) Hallucinant , grandiose , un disque qui vous retourne le cerveau comme un crêpe. Même gong n'a pas atteint ce niveau de folie. Le disque de chevet de Bowie au début des 70's