Avatar Biniou

Critiques de Biniou

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.3

Critique de Macadam à deux voies par Biniou

Dans Macadam à deux voies on suit deux hommes d’une petite trentaine d’année, visage froid, jeans et tee-shirt pendant tout le film. Ils arpentent, au volant de leur Chevrolet 1955 gonflée à bloc, les petites villes de l’Ouest américain à la recherche de voiture à affronter lors de course illégale, le but étant l’argent et peut être quelques sensations. Ces deux hommes, l’un mécano, l’autre... Lire l'avis à propos de Macadam à deux voies

8 4
Avatar Biniou
8
Biniou ·
Bande-annonce
7.2

Critique de Only Lovers Left Alive par Biniou

Le dernier Jarmusch est planant, mais vraiment. Dès la scène d’ouverture on a le droit à une sorte d’orgie visuel et sonore, c’est un tourbillon qui m’entraine dans une image incarné par un corps en suspension. Au bout de 20 minutes on ne sait toujours pas ce qui se passe, qui est qui, qui fait quoi, pourtant déjà je suis envouté, car la compréhension de ce Only lovers left alive (quel beau... Lire l'avis à propos de Only Lovers Left Alive

13
Avatar Biniou
8
Biniou ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Cinq pièces faciles par Biniou

C’est un film étrange, les 30 premières minutes montrant les forces en présence sont pas loin d’être anecdotique, mais une fois le film terminé tout s’éclaire. Cinq pièces faciles est un bloc indivisible, aucune scène ne peut se voir pour elle seule, chaque action, chaque plan, prend un sens en réponse avec ce qui s’est déroulé avant. C’est un tout qui fait sens. En deux mots, c’est l’histoire... Lire la critique de Cinq pièces faciles

6
Avatar Biniou
8
Biniou ·
Bande-annonce
7.0

Critique de Cruising, la chasse par Biniou

Si Cruising a été si mal reçu à sa sortie c’est évidemment à cause de sa violence physique, mais c’est surtout à cause de sa violence morale, mentale même. Les corps sont mis à rude épreuve dans Cruising, pourtant ce n’est rien à coté l’indécision qui parcoure le film, jamais Friedkin ne lève le mystère, ça pourrait paraitre gênant dans un thriller de ne jamais savoir réellement ce qui se passe,... Lire l'avis à propos de Cruising, la chasse

10 2
Avatar Biniou
8
Biniou ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Le Grand Rasage par Biniou

Nous sommes en 1967, année considérée comme celle du début du Nouvel Hollywood. Ça n’est donc pas un hasard si ce court-métrage long de 5 minutes signé Scorsese est resté dans les annales, c’est une œuvre extrêmement importante pour la décennie de cinéma américain à venir. Pourtant ce n’est pas à mon sens la parabole sur la guerre du Vietnam qui fait de ce film une œuvre si importante mais bien... Lire la critique de Le Grand Rasage

24 1
Avatar Biniou
8
Biniou ·
Bande-annonce
7.4

Critique de En quatrième vitesse par Biniou

C’est donc ça En quatrième vitesse, le film qui est sensé avoir révolutionné le genre auquel il appartient (ben oui, ce n’est pas simple de révolutionné un genre quand on en fait pas parti), à savoir le film noir. Je dois dire que malgré tout le bien que je pense de cet opus aldrichien j’ai du mal à souscrire à cette assertion. Je trouve même que ce Kiss Me Deadly s’inscrit parfaitement dans la... Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

9 1
Avatar Biniou
8
Biniou ·
Bande-annonce
7.3

Critique de À cause d'un assassinat par Biniou

1974, les USA sont en pleins marasme politique. Nixon n’a pas encore démissionné mais il est cœur du scandale du Watergate qui finira par avoir raison de lui, le Conversation secrète de Coppola vient de sortir et voilà que Pakula, futur réalisateur du génial, Les hommes du président livre sont quatrième film, A cause d’un assassinat. Ce formidable thriller paranoïaque est bien sur marqué au fer... Lire la critique de À cause d'un assassinat

14 3
Avatar Biniou
9
Biniou ·
7.5

Critique de Côte 465 par Biniou

C’est un film saisissant de sécheresse. On est en 1950 en Corée, c’est le parcours d’une compagnie de 17 hommes qui doit rejoindre la Cote 465 pour se sortir d’un mauvais pas, sur leur route il récupère un sergent tête brulé et son colonel en état végétatif… Mann annonce tout de suite la couleur avec un carton qui dit en substance « Raconter l’histoire d’un soldat et vous raconterez l’histoire... Lire l'avis à propos de Côte 465

7
Avatar Biniou
8
Biniou ·
Bande-annonce
6.6

Critique de L'Homme des vallées perdues par Biniou

C’est loin d’être un film parfait. Jean Arthur est une belle erreur de casting, le gamin est une sacré tête à claque, le pitch est classique de chez classique, certaines scènes sont plus que dispensables (l’abatage de la souche notamment d’une niaiserie sans nom), la mise en scène et le montage sont parfois hasardeux, Alan Ladd sort tout droit des beach boys et il y a une baisse de rythme au 2/3... Lire l'avis à propos de L'Homme des vallées perdues

8 3
Avatar Biniou
8
Biniou ·
5.7

Critique de The Thundering Herd par Biniou

Film complètement inconnu qui trainait dans un coffret western consacré à Randolph Scott, que j’ai acquis avant noël. J’en attendais rien de plus qu’un bon moment devant un western de série B, de ce coté j’ai été bien servi. The thundering herd est un film très étonnant qui commence par un carton annonçant que « les blancs ont décimé les troupeaux de bisons des peaux rouges », le film n’est même... Lire la critique de The Thundering Herd

3 2
Avatar Biniou
7
Biniou ·