Avatar Confucius

Critiques de Confucius

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

Une belle coquille, mais un peu vide

Sur PlayStation 3 : Premier jeu terminé depuis mon achat d’une Playstation 3 voilà de cela un mois, Killzone 2 faisait partie de ces exclusivités qui me faisaient de l’œil depuis maintenant quelques années. J’avais déjà eu l’occasion de tâter de cette série auparavant, présentée comme la concurrente d’un Halo série phare de Microsoft, que cela soit par le premier opus sorti en 2003 sur Playstation 2, Killzone... Lire le test Killzone 2 sur PlayStation 3

12 9
Avatar Confucius
6
Confucius ·
7.9

Allez ! Tous Ozu de Beauval !

Malgré mon amour naissant pour le cinéma japonais, à part Kurosawa, je ne connais que peu la filmographie des plus grands réalisateurs nippons. Et Ozu en fait partie. Certes j’ai vu Voyage à Tokyo, qui est considéré par beaucoup comme son plus grand film. Mais je ne peux guère encore donner un avis général sur notre bon Yajusirô. En allant voir Bonjour avec plusieurs camarades de Sens... Lire la critique de Bonjour

23 4
Avatar Confucius
7
Confucius ·
Bande-annonce
7.8

A boire tavernier ! Non Bertrand, pas toi

Je dois bien vous avouer que je suis un peu déçu à la sortie de ce film. Non pas que j’en attendais monts et merveilles, mais au vu de sa réputation, et des différents échos que j’ai pu en avoir, la salive m’était quelque peu montée aux babines. Bien entendu, je ne dis pas qu’Un singe en hiver est un mauvais film, loin de moi d’émettre un pareil avis, mais il m’a laissé sur ma faim, et je... Lire la critique de Un singe en hiver

13 4
Avatar Confucius
6
Confucius ·
Bande-annonce
7.7

En panne d'égalité et de liberté ? N'ayez pas peur, le pays de l'Oncle Sam est là pour vous sauver

Le speech de L’extravagant Mr Ruggles est assez simple. Mr Ruggles, majordome d’un homme de la haute société anglaise, est mis en jeu lors d’une partie de poker entre son « maitre » et un bourgeois américain, nommé Egbert Floud. Ce dernier, ayant gagné, Ruggles change de main et se retrouve du jour au lendemain au service de notre bon vieux Egbert. Ruggles va ainsi changer de monde, en passant... Lire l'avis à propos de L'Extravagant Mr Ruggles

15 3
Avatar Confucius
7
Confucius ·
7.7

Vous n'en sortirez pas indemne

Tout le monde, à part peut-être les ermites ou les habitants du Tadjikistan, connait le chef d’œuvre de Francis Ford Coppola, le fabuleux, l’incontournable, le majestueux, Apocalypse Now. Mais peu, ou en tout cas beaucoup moins, ont lu l’ouvrage dont s’est inspiré le réalisateur américain pour faire son film. Etant un des groupies de ce film, il fallait que je m’attaque tôt ou tard au livre de... Lire l'avis à propos de Au cœur des ténèbres

46 7
Avatar Confucius
9
Confucius ·
Bande-annonce
7.1

Non mes amis, le western n'est pas mort

Troisième voyage au pays de John Hillcoat, après une déambulation sympathique en terre apocalyptique (La Route) et une ballade plutôt appréciable dans la Virginie de l’entre deux guerres (Des Hommes sans Loi). C’est donc avec un plaisir non dissimulé que j’avais envie de découvrir son excursion australienne à l’occasion d’un western contemporain. Fin fond de l’Australie, dernières années du... Lire la critique de The Proposition

48 15
Avatar Confucius
7
Confucius ·
3.8

L'horreur, c'est l'ennui

Film australien vu à l'occasion d'une soirée spéciale du festival Mauvais Genre à Tours. Deux documentaristes assistent à une réunion contre l'addiction (drogue, alcool ...). A cette occasion ils interviewent un individu disant avoir fait partie d'une secte mystérieuse. Ni une ni deux, nos deux compères sautent sur l'occasion et décident d'aller enquêter sur cette organisation. S'en suit donc... Lire la critique de Apocalyptic

12 10
Avatar Confucius
2
Confucius ·
Bande-annonce
8.1

Greed is Good !

J’aime Kurosawa. Je peux même dire que je l’adore. J’ai commencé à découvrir sa filmographie il y a un peu moins d’une année, et je suis rapidement tombé amoureux de ce réalisateur et de ses œuvres. Que cela soit une fresque historique (Ran), un film profondément humaniste (Dersou Ouzala), sa relecture de Macbeth (le Château de l’Araignée), une comédie (Sanjuro), un policier (entre le ciel et... Lire l'avis à propos de Les salauds dorment en paix

43 13
Avatar Confucius
8
Confucius ·
7.6

Le Grand Nulle Part

Encore un livre devant lequel j'avais un peu d'appréhension, du fait d'avoir découvert l'adaptation cinématographique avant d'avoir lu l'ouvrage originel. Du même auteur par exemple, j'avais eu du mal à me plonger pleinement dans « No Country for Old Men », à cause des images du film des frères Coen qui me revenaient sans cesse en tête, mettant ainsi à mal mon imagination de l'interprétation des... Lire l'avis à propos de La Route

23 8
Avatar Confucius
7
Confucius ·
8.1

L.A. géniale cette intrigue

Comment bien commencer son livre ? Ellroy l’a parfaitement compris, en débutant par… la fin de son précédent ouvrage, l’excellent Le Grand Nulle Part. Plutôt original non ? LA Confidential est donc la « suite » du Grand Nulle Part, et fait partie de ce qu’on appelle son quatuor de Los Angeles, qui débute avec son ouvrage le plus connu, le Dalhia Noir et se termine par White Jazz. Ainsi dans... Lire la critique de L.A. Confidential

21 12
Avatar Confucius
8
Confucius ·