Avatar Echaper

Critiques de Maxime G

@Echaper
Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.9

Gentils & Cie

Un film de cinéma c'est certain. Du divertissement intelligemment pensé. Il ne fera pas l'unanimité. La raison principale ? Le son diégétique. Le son du film se veut le plus lié possible à ce que perçoit le héros, un jeune atteint d'acouphènes qui écoute constamment de la musique pour les masquer. Pas une seconde de silence. Le sound design est travaillé à... Lire l'avis à propos de Baby Driver

Avatar Echaper
7
Echaper ·
Bande-annonce
5.7

Allez vers une fin.

La fin d'une époque, la fin de la communication, la fin de la vie. Tour à tour, Haneke installe un malaise, du voyeurisme, de l'humour, des fantasmes suggérés ; le spectateur n'a d'autre choix que de subir. Et en cela la mise en scène est tout de suite très efficace. Happy End raconte un court moment de la vie d'une famille... Lire l'avis à propos de Happy End

1
Avatar Echaper
7
Echaper ·
Bande-annonce
6.6

L'essence de la vie

Le sens de la fête c'est avant tout le sens des valeurs, du besoin d'être ensemble, positifs, de se soutenir. Ce sens de la fête c'est celui d'une famille qui amuse et divertit les autres. Les réalisateurs nous immiscent dans une communauté : celle des coulisses, celle qui fait de dérouler au mieux les soirées, celle qui cherche à faire du... Lire l'avis à propos de Le Sens de la fête

5 4
Avatar Echaper
7
Echaper ·
Bande-annonce
6.0

Autopsie véritable du renouveau.

22 Novembre 1963 : John F. Kennedy, 35ème président des Etats-Unis, vient d’être assassiné à Dallas. Sa veuve, Jacqueline « Jackie » Kennedy, tente de se ressaisir. Elle a quatre jours pour préparer un enterrement qui fera selon elle, de Kennedy, un président que l'on n'oubliera pas. Elle racontera ces cinq jours, de l'assassinat aux funérailles, à un journaliste quelques temps après.... Lire la critique de Jackie

9 4
Avatar Echaper
8
Echaper ·
Bande-annonce
5.3

Réalité amoindrie

Pour aller vite : Une pub bobo-hipster noir et blanc avec de mauvais effets spéciaux d'une heure quarante. L'histoire n'est pas particulièrement mauvaise, mais pas crédible non plus. Néanmoins le temps passe "assez" vite. Visuellement c'est original. On y retrouve des aspects de black mirror, pour le scénario et des aspects de Kubrick pour la musique ou les moquettes, mais c'est... Lire la critique de Creative Control

2 1
Avatar Echaper
6
Echaper ·
Bande-annonce
5.6

Perdre et reconstruire.

Adaptation d'un livre réputé inadaptable, L'histoire de l'amour est un livre sur un livre. L'oeuvre papier, d'environ cinq-cent pages, n'est pas du tout linéaire, chronologique, mais traite par petits chapitres éparses de la plus grande histoire d'amour jamais vécue. Celle d'un garçon qui aimait une fille, et qui avait promis de lui raconter des histoires toute sa vie. La guerre les séparant,... Lire la critique de L’Histoire de l’amour

4 2
Avatar Echaper
7
Echaper ·
Bande-annonce
6.7

Caudebec City

Daniel Vannet, est un homme comme tout le monde. Un jour il ira à Caudebec, un appartement il en aura un, des copains aussi et puis un scooter. Et il vous emmerde. A moins que ce ne soit Willy ? L'histoire de Willy est vraie (ou presque). C'est celle qu'a vécu l'acteur principal. À la mort de son frère jumeau, Willy, cinquante ans, quitte pour la première fois ses parents pour s’installer... Lire la critique de Willy 1er

17 1
Avatar Echaper
7
Echaper ·
Bande-annonce
7.9

Doux et sucré.

Apres Old Boy (Grand Prix à Cannes 2004), Lady Vengeance, Thirst et Stoker, le réalisateur coréen Park Chan-Wook revient avec une oeuvre surprenante et sublime. Après Stoker, et son excursion dans le cinéma hollywoodien, Park Chan-Wook est de retour en Corée, et propose un film incroyable qui n'a rien à envier à la méga-industrie des Etats-Unis.... Lire la critique de Mademoiselle

9 3
Avatar Echaper
9
Echaper ·
Bande-annonce
7.0

Les valseuses au Sundance Film Festival

Bromance : Amitié forte entre deux hommes, similaire à une relation amoureuse mais sans composante sexuelle. Comédie : Genre littéraire, théâtral, cinématographique et télévisuel fonctionnant sur le registre de l'humour. On assistera donc ici à une Comédie bromantique sur la société et ceux qu'elle rend seuls (et nécrophiles). Parfois c'est lourd,... Lire la critique de Swiss Army Man

1
Avatar Echaper
7
Echaper ·
Bande-annonce
4.7

La pluie et le beau temps qui passe

Il est une critique très difficile que celle de ce film. Trần Anh Hùng utilise un nouveau langage cinématographique dont les premiers jets étaient ceux de Terrence Malick dans sa trilogie sur « la quête du sens de la vie ». Pendant les deux heures de film, le spectateur contemple sans n'être jamais réellement invité à entrer dans le film. Tout est très pudique, sans jamais jouer... Lire la critique de Éternité

8
Avatar Echaper
7
Echaper ·