Roméo Robaglia

@Enkiriel

Homme, 23 ans, France (75014)
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Oyé oyé, gente populace de sens critique!

Ma soif de connaissances tend à se diversifier dans tous les domaines culturels existants mais avant tout, avant la beauté esthétique d'une image, avant une musique redondante et mélancolique, avant un manuscrit époustouflant, avant une simple bande-dessinée au rythme haletant, avant un scénario totalement unique et imprévisible, ce que j'aime le plus c'est rire, tout simplement en bonne compagnie.

Alors, à une prochaine!

Notations :
10 : Coup de coeur personnel
9 : Oeuvre incroyable
8 : Oeuvre marquante
7 : Bon divertissement, oeuvre sympathique
6 : Bonnes idées mais manque de sens ou de cohésion
5 : Très moyen
4 : Mauvais
3 : Trop mauvais
2 : Vraiment mauvais
1 : Suicide ?

Répartition des notes

  1. 3
  2. 11
  3. 18
  4. 40
  5. 127
  6. 368
  7. 776
  8. 650
  9. 206
  10. 52

Comparez votre collection avec Roméo Robaglia

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Roméo Robaglia
  • Livres
    Cover LDVELH
    LDVELH

    Liste regroupant les divers LDVELH que j'ai terminé.

Critiques de Roméo Robaglia

Dernières critiques

Bande-annonce
5.6
L’héritage d’un souvenir

Tron: L’Héritage. Jamais un film n’aura été aussi parlant pour moi que par ce titre. J’ai eu la chance à l’époque de le voir en 3D au cinéma et je me souviens que sans même avoir vu le film, j’écoutais sans m’en lasser la BO. J'ai toujours eu un profond attachement pour lui, pour son univers et son message de fond. Dix ans après sa sortie, il est temps pour moi de... Lire la critique de Tron : L'Héritage

1 2
Avatar Enkiriel
8
Enkiriel ·
Bande-annonce
7.6
Vagabonder entre les étoiles...

Interstella 5555, J’avais vu ce long-métrage il y a des années mais quel plaisir de le contempler de nouveau ce soir avec un regard plus adulte. A vrai dire, mon avis et mes émotions n’ont pas changé malgré le poids des ans, les sensations sont toujours présentes et quand vient la fin j’ai toujours la furieuse envie de m’envoler au loin à bord de mon vaisseau spatiale en forme de... Lire l'avis à propos de Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem

6 2
Avatar Enkiriel
9
Enkiriel ·
Mentions J'aime de Roméo Robaglia

Activité récente