Avatar Fiuza

Critiques de Fiuza

Versus
  Suivre
5.5

Ulysse contre Oreste

Pierce Brosnan. Adulé par une génération décrié par à peu près toutes les autres, il sera, après ce film, le 007 qui vaut un milliard de recette. Il reprend ici son rôle, en trouvant le ton juste après deux films, tout comme Moore et Connery en leur temps, dans un film mettant en jeu des thèmes actuels : terrorisme, pétrole, danger du nucléaire et les arrangements dans l'ombre entre hauts... Lire la critique de Le Monde ne suffit pas

2
Avatar Fiuza
6
Fiuza ·
Bande-annonce
7.1

O Shoah, ô désespoir

C'est la mode des longs plans-séquences. Qu'ils prennent toute la longueur du film comme dans Birdman ou Victoria ou simplement une scène d'introduction comme dans le récent Lire la critique de Le Fils de Saul

Avatar Fiuza
4
Fiuza ·
Bande-annonce
6.2

Poésie douce-amer sur pellicule

Ode à Otar Iosseliani Otar, ô espoir de cinéma d'ici et d'ailleurs. Otar-issable passion de jeunesse, mémoire d'objets, ô terrible passage du temps que ton œuvre sur les écrans décrit. Otar-ascons qui sont devenus des pillards dans ton film, qui prend des tours d'Orlon Wells et sa profondeur de champs, de l'étrangeté d'un Terrence Malick aussi et de la poésie d'un... Lire la critique de Chant d'hiver

Avatar Fiuza
7
Fiuza ·
-

De bric et de Bond

Entreprise louable, quoique opportuniste car surfant sur la nouvelle vague d'engouement pour l'agent secret le plus connu du monde, elle est en grande partie une série d'articles qui se trouvent pris, peut-être malgré eux, dans les critères académiciens fossilisés que justement les auteurs disent vouloir éviter dans l'introduction. En effet beaucoup d'entre eux souffrent de la patte... Lire la critique de James Bond (2)007 Anatomie d'un mythe populaire

Avatar Fiuza
4
Fiuza ·
7.5

Doutes sensibles et dettes de sang

Dans ce tome on s'intéresse à la réaction particulière de Peter Parker au recensement de tous les super-héros et mutants. Il est hésitant, se pose des questions profondes, pèse le pour ou le contre, fait face aux conséquences de ses actions de manière intense. C'est l'histoire la plus intéressante sur les deux. Celle qui nous concerne le plus directement. Car en ces temps d'instabilité et de... Lire la critique de Vendetta - Civil War, tome 2

Avatar Fiuza
8
Fiuza ·
Bande-annonce
6.4

Un amour spectral

Le Bond unique, avec son acteur unique et son Blofeld exemplaire. Plans larges magnifiques, mouvements de caméras pour le moins osés, combats très brutaux qui ont inspiré les réalisateurs de films d'action jusqu'à maintenant, comme la récente saga Jason Bourne, qui porte d'ailleurs les mêmes initiales. James Bond lui reprendra d'ailleurs quelques idées au moment de la sortie de Lire l'avis à propos de Au service secret de Sa Majesté

7 4
Avatar Fiuza
9
Fiuza ·
Bande-annonce
5.9

Demain ne ment jamais*

"You forget the first rule of mass media. Give the people what hey want" crie Bond à Carver avant de sceller le destin de ce dernier. Les dirigeants d'Eon, maison de production de la saga 007, appliqueraient ils ce conseil à eux-mêmes ? En effet, dans ce Bond où le budget a largement été dépassé, la production met le paquet pour en mettre plein la vue. Mais pas seulement. Elle essaie aussi de... Lire la critique de Demain ne meurt jamais

3
Avatar Fiuza
8
Fiuza ·
Bande-annonce
7.1

Toujours de retour, toujours présent

"Everybody needs a hobby -What's yours ? -Ressurection" N'est-ce pas ce qu'a fait James Bond depuis cinquante ans ? N'est-ce pas ce qu'il fait dès le début du film dans une scène qui ne peut être prise que purement de manière symbolique, où il tombe dans l'eau, symbole de mort et de résurrection, tirée (et sauvée ?) par la main d'une Dame du Lac moderne ? Avec chaque acteur, à chaque... Lire l'avis à propos de Skyfall

1
Avatar Fiuza
8
Fiuza ·
Bande-annonce
5.8

Skyfall 2 : La soupe d'a-spectre est servie

Retour aux sources en réutilisant le nom et le concept de l'organisation nommé S.P.E.C.T.R.E. comme dans les films avec Sean Connery. Elle s'était ensuite perdue comme les droits d'utiliser le nom de cette organisation et de son charismatique chef, Ernst Stavro Blofeld. Les problèmes juridiques étant résolus, EON productions réinvente le mythe. Pour cela ils ont embauché à... Lire la critique de 007 Spectre

2 6
Avatar Fiuza
6
Fiuza ·
Bande-annonce
6.9

"Roméo et Juliette" raconté par Kafka : qui se ressemble, s'assemble

Le titre ma petite gribouille raconte à mon sens bien le film ou du moins mon ressenti de celui-ci. Le réalisateur grec avait déjà pondu l'ovni Alps. L'idée était bonne mais la forme empâtée. Ici il a de nouveau une idée (vraiment) originale et qui ne peut être comparée aux faiseurs, notamment américains. Nous... Lire la critique de The Lobster

Avatar Fiuza
7
Fiuza ·