Avatar Hilàrio Matias Da Costa

Critiques de Hilàrio Matias Da Costa

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.7

Garanti 100% d'ingrédients d'origine artificielle

Les atrocités auxquelles sont soumis les animaux dans les vidéos de l’association L214, le partage en réseau de scènes de violences policières, les interrogations sur les modalités représentatives des corps (notamment féminins), le male gaze et la culture du viol dans laquelle elles s’inscrivent… La violence faite aux corps est aujourd’hui massivement disséquée, interrogée, voire... Lire la critique de Lux Æterna

Avatar Hilàrio Matias Da Costa
6
Hilàrio Matias Da Costa ·
Bande-annonce
8.3

Décalcomania

Dans un appartement exigu sous le niveau du sol d’un quartier délabré de la Corée du Sud, où se trouve la « famille pauvre », je demande le père (Song Kang-Ho, acteur fétiche du cinéaste), la mère, la fille et le fils. Dans une immense villa des hauteurs résidentielles sud-coréennes, où se trouve la « famille riche », je demande le père, la mère, la fille, le fils. Le fils... Lire l'avis à propos de Parasite

5
Avatar Hilàrio Matias Da Costa
9
Hilàrio Matias Da Costa ·
5.1

Boîte d'ennui

Tenter de régurgiter un peu de ce que l’immense Abdellatif Kechiche nous a violemment forcé à avaler durant plus de 3h30 (faisant suite et parenthèse au plus beau film français de 2018, Mektoub My love : Canto Uno) est une tâche ardue : trois jours après sa projection, le plat qui a enflammé toutes les langues de la Croisette, des festivaliers, des journalistes et des critiques... Lire l'avis à propos de Mektoub My Love : Intermezzo

10
Avatar Hilàrio Matias Da Costa
9
Hilàrio Matias Da Costa ·
Bande-annonce
4.8

Requiem pour les enfants d'MSN

Autant le signaler immédiatement : Jessica Forever est certes alimenté d’un puissant (et parfois même irritant, si l’on ne prend pas de recul) cynisme, mais un cynisme conscient d’être, justement, cynique. Une œuvre désengagée et amorale dont le seul engagement réside dans la douceur de l’être en gang et qui vaut le coup d’œil tant elle se fait le reflet parfait du zeitgest... Lire la critique de Jessica Forever

12 3
Avatar Hilàrio Matias Da Costa
8
Hilàrio Matias Da Costa ·
Bande-annonce
7.4

Les Enfants Assourdis

Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes depuis 2007, nous avait prévenus : en déplaise à certains critiques et autres demi-dieux de l’Olympe du cinéma et du Star-System, l’édition de 2018 s’éloignera des paillettes d’antan qui la caractérisaient. Rassurez-vous, les stars furent au rendez-vous, les flashs aussi et le tapis y est toujours aussi rouge, bien que sa couleur renvoie... Lire l'avis à propos de Capharnaüm

46 2
Avatar Hilàrio Matias Da Costa
8
Hilàrio Matias Da Costa ·
Bande-annonce
6.7

L'île aux Seins

On n’entre pas docilement dans le XXIème siècle, ni dans son cinéma qui bouscule, dérange et éclate au visage. Les fuites de la salle furent nombreuses mais révélatrices de la portée et du pari de Bertrand Mandico : proposer une expérience, une œuvre radicalement expérimentale dans les deux sens du terme, qui propose d’arracher au spectateur le filtre d’inhibition avec lequel il est... Lire l'avis à propos de Les Garçons sauvages

4
Avatar Hilàrio Matias Da Costa
9
Hilàrio Matias Da Costa ·
Bande-annonce
6.9

Les Joyeux Anges de la Mort

Agnès Varda meets JR : voilà une proposition de cinéma bien bigarrée et inattendue, et pourtant comme prédestinée à advenir. Le premier nom évoque, dans les arborescences de nos consciences, un socle de cinéma déjà embaumé, panthéonisé par l’Histoire. Le second, lui, cherche encore à prouver, et réactualise l’esthétique et les thématiques de la maîtresse à travers le street-art, qui... Lire l'avis à propos de Visages, villages

1
Avatar Hilàrio Matias Da Costa
7
Hilàrio Matias Da Costa ·
Bande-annonce
6.8

Diffractions Pop

Voir en-dessous du lac d’argent, voilà ce que nous propose ce nouveau long-métrage de David Robert Mitchell, en Sélection Officielle à Cannes cette année. Il succède à l’intrigant It Follows (2015), et opère un virage relatif du réalisateur pour un genre peu étonnant au regard des aspects burlesques que pouvait présenter son premier film horrifique, nous emmenant vers la comédie et... Lire l'avis à propos de Under the Silver Lake

8
Avatar Hilàrio Matias Da Costa
8
Hilàrio Matias Da Costa ·
Bande-annonce
5.6

Quand le Cinéma joue au loup-glacé

Le Cinéma est un grand, immense, infini espace de jeu. Un espace construit par des techniques diverses et variées, inséparable par essence du produit fini comme les tournures de langues, le style et ses figures le sont de la littérature. Mais comme dans tout jeu, le créateur l’adresse à un joueur, bien que ses règles pour la résolution de l’énigme ou du parcours soient plus ou moins floutées... Lire la critique de Mon garçon

Avatar Hilàrio Matias Da Costa
5
Hilàrio Matias Da Costa ·
Bande-annonce
7.1

Etat de Pâture

Thierry Frémaux, ses prédécesseurs et les organisateurs du Festival de Cannes en font leur choux blanc et leur moteur médiatique depuis maintenant des décennies : les sélections controversées, bien (ou pas, à vous d’en juger) senties en fonction du contexte annuel, politiques et reflets d’une société en mutation pour la plupart animent, déchirent et mythifient la compétition chaque année.... Lire la critique de Okja

4
Avatar Hilàrio Matias Da Costa
7
Hilàrio Matias Da Costa ·