Avatar Johannes Roger

Critiques de Johannes Roger

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.4

Critique de Les Runaways par Johannes Roger

Durant les années 60, il existait déjà des groupes de pop exclusivement féminin, les Ronettes, les Supremes... mais rien d’équivalent aux Runaways. Le groupe est le fruit de la rencontre en 1975 entre un producteur excentrique, Kim Fowley… et deux musiciennes débutantes et timides Joan Jett (guitare, chant) et Sandy West (Batterie) auquel se joint la spectaculaire et provocante chanteuse... Lire l'avis à propos de Les Runaways

1 2
Avatar Johannes Roger
7
Johannes Roger ·
Bande-annonce
7.4

Critique de Leto par Johannes Roger

Il y a des films qui vous cueillent par surprise sans qu’on sache trop pourquoi, ou plutôt si, à bien y réfléchir, « Leto » est venu me rappeler de la plus belle des manière pourquoi j’aime le rock. Le film a d’ailleurs eu la double vertu de m’avoir redonné foi dans le cinéma. « Leto » revient sur les débuts de Viktor Tsoï, futur chanteur de Kino, groupe de post-punk qui deviendra culte en... Lire l'avis à propos de Leto

Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·
Bande-annonce
7.1

Critique de The Lighthouse par Johannes Roger

Si j’étais resté de marbre devant la beauté formelle un peu froide de « The Witch », « The Lighthouse », second effort de Robert Eggers emporte ma totale adhésion. Prenez deux hommes, un vieux briscard et un jeune chien fou, enfermez les sur une île battue constamment par les vents, secouer le tout et regarder ce qui se passe. Bien sur il est question ici de solitude masculine, de rivalité,... Lire l'avis à propos de The Lighthouse

Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·
Bande-annonce
7.7

Critique de 1917 par Johannes Roger

Au delà de la prouesse technique « 1917 » n’a rien de nouveau à dire sur la guerre. Difficile en effet dans ce domaine de passer derrière Kubrick, Peckinpah ou Fuller… Sur la guerre 14-18 proprement dite, « A l’ouest rien de nouveau », « Les hommes contre » ou même « Les croix de bois » de Raymond Bernard restent indépassables. Ici on est dans le récit héroïque classique, mis en forme comme... Lire la critique de 1917

Avatar Johannes Roger
7
Johannes Roger ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Jojo Rabbit par Johannes Roger

Avant tout oubliez la bande annonce qui vend le film comme une comédie sur fond de nazisme. Cette partie proprement dite ne concerne que les 20 premières minutes du film. Pour le reste « Jojo Rabbit » révèle un récit plus fin et nuancé que ce qu’il laisse entendre au départ. Le point de vue est celui d’un enfant de 10 ans, embrigadé idéologiquement, il est dans le mauvais camp mais ne le sait... Lire la critique de Jojo Rabbit

Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Vinyl par Johannes Roger

On sait que la seconde obsession de Scorsese après le cinéma c’est le rock, autant dire qu’il a mis beaucoup de lui même dans « Vinyl », Richie Finestra est sans doute un des personnages qui lui ressemble le plus. Mais la véritable star de la série, c’est la musique elle même. On y croise les New-York Dolls, Alice Cooper, Bowie, Lou Reed, Led Zep et même Elvis (en piteux état). Omniprésente,... Lire la critique de Vinyl

Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·
Bande-annonce
5.6

Critique de Midway par Johannes Roger

Signe des temps, il faut aller chercher désormais du côté de Roland Emmerich, cinéaste honnis autrefois par bon nombre de cinéphiles, pour trouver un bon spectacle à l’ancienne. Un film viril et guerrier façon John Wayne, une sorte de « John Wayne gaze » pour employer un terme à la mode. De ce point de vue le film remplit largement son contrat, il surclasse même sans problème la bien pataude... Lire l'avis à propos de Midway

Avatar Johannes Roger
7
Johannes Roger ·
Bande-annonce
6.5

Critique de Lords of Chaos par Johannes Roger

Je connaissais l’histoire sulfureuse de Mayhem dans les grandes lignes, certains faits semblaient relevés de la légende, d’autres étaient plausibles, une partie est hélas parfaitement exacte, comme les incendies criminels des magnifiques églises en bois dans les années 90, le suicide du premier chanteur surnommé Dead (on ne rit pas…) enfin le meurtre du fondateur du groupe : Euronymous (23... Lire la critique de Lords of Chaos

Avatar Johannes Roger
7
Johannes Roger ·
Bande-annonce
6.2

Critique de Scandale par Johannes Roger

"Bomshell" (Scandale en VF, retitrage peu inspiré) nous plonge dans les coulisses de FoxNews, chaîne d’info américaine ultra réactionnaire qui ferait passer TF1 pour une officine communiste. Des femmes journalistes y ont réussi à briser la loi du silence pour dénoncer le harcèlement sexuel dont elles ont étés victimes durant des années. Harcèlement et abus de pouvoir, la cause est entendue…... Lire l'avis à propos de Scandale

Avatar Johannes Roger
7
Johannes Roger ·
Bande-annonce
7.0

Critique de Le Cas Richard Jewell par Johannes Roger

Une fois n’est pas coutume je vais être injuste. Je n’ai pas aimé le dernier Eastwood mais pour de mauvaises raisons. Le personnage principal me sort par les yeux. Certes tout cela est tiré d’une histoire vraie, le type a sauvé des vies et c’est retrouvé embringué dans une affreuse cabale médiatique, c’est indéniable. Mais voilà, impossible d’accroché à la personnalité du bonhomme. Richard... Lire la critique de Le Cas Richard Jewell

Avatar Johannes Roger
5
Johannes Roger ·