Avatar MystèreOrange

Critiques de MystèreOrange

Versus
  Suivre
Bande-annonce
8.4

Jeu, soussigné Lucas Pope

Sur PC : Lucas Pope fait ses jeux tout seul. Il écrit, développe les mécaniques, s’occupe du code, de la partie graphique, et compose même la musique. Lucas Pope fait ses jeux tout seul et c’est une tâche si énorme qu’il faut bien faire des concessions. Lucas Pope fait ses jeux tout seul et est devenu le roi du cache misère. D’une 3D sommaire réduite à un lieu inerte il obtient, d’un coup de filtre... Lire le test Return of the Obra Dinn sur PC

1
Avatar MystèreOrange
9
MystèreOrange ·
6.9

Malaise dans la civilisation

Pris dans le bouillonnement du début du parlant entre les sulfureuses audaces du pré-code (ces quelques années libertaires épargnées par un code de censure qui ceintura Hollywood pour les décennies à venir) et la montée industrielle du cinéma fantastique (chez Universal), L’Île du Docteur Moreau est resté au fil des années assez confidentiel. D’une proximité thématique fortuite ou consciente... Lire l'avis à propos de L'Île du docteur Moreau

Avatar MystèreOrange
9
MystèreOrange ·
Bande-annonce
6.8

Les Vents contraires

Qu’on situe la fin du génie d’Argento à l’orée ou à la sortie des années 80, il y a sur cette période dans l’oeuvre du maître comme le son criard et funeste d’un chant de cygne , trahissant les prémisses d’un vieillissement prématuré de ses formes en même temps que leur libération la plus sincère et fructueuse. Posé en plein milieu de la décennie, Phenomena agrège les souffrances d’un déclin... Lire l'avis à propos de Phenomena

1 1
Avatar MystèreOrange
10
MystèreOrange ·
Bande-annonce
6.7

Critique de Quatre mouches de velours gris par MystèreOrange

Dans Quatre Mouches de velours gris, troisième film de la trilogie des animaux, se mettent en place plus franchement les forces et les faiblesses de la filmographie d’Argento. La structure narrative commence à se déliter en une intrigue erratique traversée d’audaces formelles qui, en contaminant le film, le transcendent en même temps qu’elles le fragilisent. Ce n’est sans doute pas un hasard... Lire la critique de Quatre mouches de velours gris

Avatar MystèreOrange
8
MystèreOrange ·
6.5

L'Instant sauvage

L’intrigue du Chat à neuf queues fait ourdir son complot dans les coulisses d’un laboratoire pharmaceutique et c’est avec un certain regret que l’on constate que ses résonances restent assez terre à terre (réduisant l’instinct meurtrier à une histoire de génétique). La qualité de son tandem principal – un journaliste bogartien (James Franciscus) et un aveugle sagace (Karl Malden) – garantit... Lire l'avis à propos de Le Chat à neuf queues

Avatar MystèreOrange
7
MystèreOrange ·
Bande-annonce
7.1

L'Image matrice

L’Oiseau au plumage de cristal est un véritable coup d’envoi pour le giallo, qui envahit les salles obscures dès l’année suivante en Italie. Il faut dire que le film présente toutes les qualités de la pierre angulaire: Argento assimile et distribue son héritage cinéphilique avec un équilibre rare. Porté par une intrigue solide transcendée par la passion de son personnage, le film incarne ses... Lire la critique de L'Oiseau au plumage de cristal

Avatar MystèreOrange
9
MystèreOrange ·
Bande-annonce
7.1

Le Cycle de la peur

Le récit de serial killer se prête particulièrement bien à la mise en abîme. Quoi de mieux en effet qu’un personnage manipulateur et insondable pour redoubler le rôle du metteur en scène? Du terreau cinéphilique hitchcockien a ainsi germé une multitude d’avatars maniéristes dont la filmographie de Brian De Palma fait cas d’école. On y trouve des répercussions dans le Giallo, genre policier à... Lire l'avis à propos de Ténèbres

Avatar MystèreOrange
9
MystèreOrange ·
7.3

Des poupées aux hommes

S’il est un des rares et premiers auteurs de cinéma de genre reconnus, on a tôt fait de réduire Tod Browning à son chef d’oeuvre Freaks, qui, s’il représente sans doute avec le plus de puissance les obsessions du réalisateur, cache un peu la forêt d’une filmographie complexe et plurielle. Les Poupées du diable, avant-dernière oeuvre du cinéaste, fait le bilan d’une carrière en dent de... Lire la critique de Les Poupées du diable

1 3
Avatar MystèreOrange
8
MystèreOrange ·
Bande-annonce
7.0

L'Horreur digérée

Et si les années 70 étaient les premières années « digestives » du cinéma ? Après une décennie d’éclatement de l’hégémonie hollywoodienne en une multitude de berceaux de la modernité (en France, en Italie, au Japon, etc.), la décennie 1970 a fait dériver différents courants en les redigérant, s’est ouvert à la citation non plus tellement comme un marqueur moderne (comme chez Godard) que comme... Lire la critique de L'Abominable Docteur Phibes

1
Avatar MystèreOrange
8
MystèreOrange ·
Bande-annonce
7.2

No Miracle

Miracle Mile transpire par tous les pores les années 80. De l’immonde coupe mulet de Mare Winningham aux tenues Véronique et Davina du club de gym passées sous une foule d’effets visuels vulgaires et désuets, chaque image du film trahit son année de production. L’histoire se construit sur la fausse piste de la comédie romantique: un jeune homme (Anthony Edwards) récemment et furieusement... Lire la critique de Appel d'urgence

1
Avatar MystèreOrange
7
MystèreOrange ·