Avatar Outbuster

Critiques de Outbuster

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.1

Les fans de Metal savent utiliser des sex toys en plastique.

Personnellement, je n'aime pas le métal et toutes ses déclinaisons. Pourtant je dois bien reconnaître que ses fans ont un sens aiguë du spectacle morbide et bourrin. A tel point que je me demande régulièrement (une fois tous les 20 ans en fait, faudra attendre 2036 pour la prochaine) quelle est la part de sincérité dans leurs gesticulations cloutées et autres hurlements primaires. J'ai eu un... Lire la critique de Deathgasm

2 5
Avatar Outbuster
7
Outbuster ·
Bande-annonce
6.8

De la lumière au bout de ce tunnel

Le pitch est simpliste, le scénar balisé comme une carte IGN, les personnages formatés à la truelle...Mais que c'est bon ! Enfin un film catastrophe qui évite l'écueil du catastrophisme, enfin un blockbuster qui ne se prend pas au sérieux. Ce changement de ton sur un genre propice à la grandiloquence et à un patriotisme pompier (du moins chez les ricains) est salvateur et a bouleversé... Lire l'avis à propos de Tunnel

20
Avatar Outbuster
7
Outbuster ·
Bande-annonce
6.2

Choc des religions à Brooklyn.

Rochel et Nasira sont 2 jeunes filles élevées dans le respect de leurs traditions respectives, la première chez des juifs orthodoxes de Brooklyn et la seconde chez des musulmans tout aussi orthodoxes du même quartier. N'étant pas vraiment fait pour s'entendre, elles se retrouvent néanmoins côte à côte dans une formation à leur futur métier d'institutrice. Elles devront répondre à tous ceux... Lire la critique de Arranged

Avatar Outbuster
7
Outbuster ·
Bande-annonce
6.8

Les Jackass font leur Paranoïd Park en Serbie.

Stefan et Toda ont un look approximatif, les cheveux longs et l'envie d'en découdre. Le skate vissé aux pieds, ils s'éprouvent mutuellement dans des défis filmés dont le nombre de visionnages sur youtube est proportionnel à la gravité des dégâts qu'ils s'infligent. Bref ils sont jeunes, serbes et insouciants...Inséparables depuis leur plus tendre enfance (si tant est qu'on puisse qualifier de... Lire l'avis à propos de Tilva Ros

1
Avatar Outbuster
6
Outbuster ·
Bande-annonce
6.8

Belgica: Studio 54, bières et Soulwax.

On a beaucoup parlé du génie de la mise en scène - toujours au service de l'histoire - et de la perfection de la bande son. En ce qui me concerne, je retiendrais surtout la description très juste de la relation fusionnelle entre deux frères embarqués dans une aventure dont ils ne maîtrisent pas le cours tourbillonnant, fatalement enivrant. Le film aurait d'ailleurs probablement gagné à être... Lire l'avis à propos de Belgica

1
Avatar Outbuster
7
Outbuster ·
Bande-annonce
5.5

Avant Fukushima, il y avait Noboru

A force d’écumer les arrières boutiques de soldeurs miteux, je pensais avoir tout vu des films de genre réalisés pour le plaisir exclusif de quelques aficionados ébahis et atemporels. Et puis j’ai vu The machine girl. L’œil en feu et la langue pendante, je découvrais un festival gore et jouissif dans lequel une écolière japonaise, jupe à carreaux et culotte en coton, décime une... Lire l'avis à propos de The Machine Girl

4
Avatar Outbuster
8
Outbuster ·
Bande-annonce
6.3

Healing, nothing less than feelings.

L’Australie est le pays des kangourous et d’Hugo Weaving. Et si on ne voit pas les premiers dans Healing, c’est bien pour laisser davantage de place au second…Alors qu’il n’est même pas le personnage principal du film. Healing est le genre de film dont le pitch intriguant peut à la fois attiser la curiosité et repousser le chaland en quête de cinéma burgerisé. Comme je ne mange pas... Lire l'avis à propos de Healing

8 2
Avatar Outbuster
6
Outbuster ·
Bande-annonce
6.2

Amour et eau tiède.

Je venais à peine de remettre mon cerveau en place après les zombinolents de Wyrmwood que j’ai du sortir mes couilles pour les poser sur la table. Adepte des expériences extrêmes, j’ai en effet enchaîné avec la nouvelle comédie romantique du réalisateur de Vic le Viking 2 : Love, Rosie ! C’est moins drôle, moins sanglant, moins méchant. Mais c’est plus long de 4 minutes. Est-ce un bien ?... Lire la critique de Love, Rosie

1
Avatar Outbuster
4
Outbuster ·
Bande-annonce
5.8

Donnie Yen fout des baffes (encore).

Donnie Yen a plus de 50 ans mais corrige toujours aussi aisément ceux qui lui manquent de respect, surtout quand c’est à lui de chorégraphier les combats et que le film n’est tourné que parce qu’il y aura son nom sur l’affiche. Mais je ne lui en veux pas, la pratique régulière du tai-chi semble lui donner une bonne hygiène de vie (alors que celle de l’Aïkido vous fait grossir, Steven Seagall... Lire l'avis à propos de Kung Fu Killer

Avatar Outbuster
5
Outbuster ·
Bande-annonce
5.7

Evan toute puissante.

La dernière fois que j’avais croisé Evan Rachel Wood, c’était dans Charlie Countryman. Elle m’avait fait forte impression grâce à un personnage sombre et énigmatique, tiraillé entre corruption inéluctable et rédemption improbable. Elle avait parfaitement joué sa partition avec toute l’intensité dramatique que réclamait un tel rôle. La retrouver dans une petite bluette indé me faisait craindre... Lire la critique de Barefoot

Avatar Outbuster
5
Outbuster ·