Avatar RédacJack

Critiques de Olivier Pastorino

@RédacJack
Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.4

Critique de Malignant par RédacJack

Malignant vois James Wan revenir à ses amours après avoir fait le trottoir pour Hollywood avec Aquaman et avant d'y retourner pour la suite. Le bonhomme nous balance donc dans les rétines une sucrerie hautement référentiel. On peut sentir le De Palma des années 70 et surtout 80, le giallo bariolé louchant sur des couleurs à la Argento et une ambiance plutôt Mario Bava ainsi qu'un mix de ses... Lire l'avis à propos de Malignant

Avatar RédacJack
8
RédacJack ·
Bande-annonce
6.4

Critique de Pig par RédacJack

Nicolas Cage est devenu le cochon du 7ème art capable de dénicher une vraie grosse daube à tous les coups. La vraie belle truffe de 2021 est là ! Merci Nic de l'avoir sortie de ton sac à navets. Si seulement un Vaughn ou un Cosmatos pouvaient pointer le bout de leurs truffes pour nous sortir ce grand acteur de sa forêt... Lire l'avis à propos de Pig

2
Avatar RédacJack
1
RédacJack ·
Bande-annonce
5.3

Critique de Black Widow par RédacJack

Un premier tiers sympa manquant d’originalité laisse place ensuite à un second trop long et bavard pour finalement s’achever sur des scènes de plus en plus ridicules assorties de dialogues affligeants. Le #metoo et le politiquement correct survitaminé de Marvel sentent mauvais et le MCU entame son second cycle en détruisant un personnage féminin, pourtant très intéressant, qui aurait dû... Lire l'avis à propos de Black Widow

2 2
Avatar RédacJack
3
RédacJack ·
6.4

Critique de The Amusement Park par RédacJack

Romero revient d'entre les morts pour nous livrer un brulôt qui fait peur sur les dix/quinze premières minutes (images pas top) pour nous happer et nous balancer une leçon de mise en scène et d'atmosphère avec un discours radical mais pourtant tristement vrai et toujours d'actualité. Lire la critique de The Amusement Park

1 2
Avatar RédacJack
7
RédacJack ·
Bande-annonce
4.3

Critique de Infinite par RédacJack

Infinite commence comme un blockbusters très con, mais plutôt bien mise en scène (Fuqua est un yes man mais un yes man avec du talent (voir Training Day et le premier Equalizer). On ne comprend pas grand chose au gloubiboulga-débilo-pseudo-sciencefictionnel louchant plus sur un remake inavoué de Wanted de Beckmambetov que des modèles à la Blade Runner ou Dark City mais le rythme est là et les... Lire l'avis à propos de Infinite

6 1
Avatar RédacJack
3
RédacJack ·
Bande-annonce
7.0

Droit au coeur

Adieu les cons qui pensaient finir leurs vies dans un boulot vampirisant leurs moindres étincelles. Adieu les cons qui vont mourir sans avoir vécu leur vie. Adieu les cons qui limitaient le talent de Dupontel à un simple amuseur sans fond de galerie publique. Adieu les cons qui ne verront pas la magie opérer sous leurs yeux, celle d'un drame très souvent drôle et très souvent touchant,... Lire la critique de Adieu les cons

1
Avatar RédacJack
9
RédacJack ·
Bande-annonce
5.8

Dans l'espace, personne ne vous entendra débiter des inepties

Aja était revenu avec un huit clos brutal et ultra efficace il y a deux ans pour venir saboter le tout dans ce huis clos spatial d'une bêtise rare. Qui a pu croire en des dialogues aussi stupides avec un lot d'incohérences à faire pâlir la série des Fast & Furious et surtout au jeu de serpillière de Mélanie Laurent ?! A fuir ! Lire l'avis à propos de Oxygène

Avatar RédacJack
2
RédacJack ·
Bande-annonce
6.6

Critique de Zack Snyder's Justice League par RédacJack

Un peu généreux sur la note (un 6.5 serait d'usage) mais quand on transforme la bouse qu'était Justice League, sortie en salle, en spectacle bancal, mais foisonnant et parfois très réussit, ça mérite quand même une bonne note. Lire la critique de Zack Snyder's Justice League

Avatar RédacJack
7
RédacJack ·
Bande-annonce
7.3

Critique de Rusty James par RédacJack

C'est magnifiquement fait avec un noir et blanc sublime et une photo à tomber (d'où ma note) ; les acteurs sont soit bons (Dillon) soit fabuleux (Rourke suinte le charisme) ; l'histoire un peu plate est sauvée par une certaine poésie, mais on s'emmerde quand même ferme la plupart du temps. Bien dommage parce qu'avec un bon scénariste on aurait eu une pépite. Lire l'avis à propos de Rusty James

Avatar RédacJack
6
RédacJack ·
Bande-annonce
5.0

Critique de The Night par RédacJack

Petit thriller tourné avec 2 francs six sous mais qui fait très bien le job et ne déçoit pas à la fin. Lire la critique de The Night

Avatar RédacJack
7
RédacJack ·