Avatar SlashersHouse

Critiques de Gillian Grant

@SlashersHouse
Versus
  Suivre
Bande-annonce
-

Could have suck better.

Les fans de John Hughes connaissent tous son Weird Science, ou Créature de Rêve, une bobine où deux glands créaient une cyber-génie à l’aide de leur PC. Les années 90 connurent une adaptation télévisée, Code Lisa, et si vous l’avez vue vous vous rappelez certainement Michael Manasseri, qui y jouait Wyatt Donnelly, le geek brun frisé. Vingt ans plus tard le gars n’a pas pris une ride et s’est... Lire l'avis à propos de Sucker

1
Avatar SlashersHouse
5
SlashersHouse ·
Bande-annonce
5.9

What lies Beneath ?

Ben Ketai n’est pas ce que l’on pourrait appeler un « chouchou » dans le monde du cinéma de genre. La seule « vraie » bobine qu’il nous ait offert est 30 Jours de Nuits 2, ainsi que les deux mini-séries spin-off Blood Trails et Dust to Dust, un ensemble de produits assez médiocres qui ne lui ont pas valu d’éloges, surtout faisant suite à un premier opus apprécié du public. Du coup difficile pour... Lire la critique de Beneath

1
Avatar SlashersHouse
7
SlashersHouse ·
Bande-annonce
5.6

I'm forever haunted.

C’est toujours un pari risqué que de vouloir faire un film d’horreur chanté, d’où le fait qu’il y en ait si peu. Il y a bien Repo The Genetic Opera ou Poultrygeist, mais en gros ça se compte à peine sur une main de Tortue Ninja. Les raisons de ce fait sont simples, tout le monde n’aime pas les métrages qui poussent la chansonnette, d’autres trouveront ça ridicule, et enfin il faut du pognon, car... Lire la critique de Stage Fright

3 1
Avatar SlashersHouse
6
SlashersHouse ·
Bande-annonce
5.5

Show must go on !

Robert Englund fait partie des figures emblématiques de l’horreur, notamment avec son personnage de Freddy Krueger, mais aussi une tripotée d’autres. Quoi de plus logique qu’il incarne aussi celui qui s’est mis en tête de rendre justice à un cinéma qui mise dorénavant davantage sur les effets gores que sur la mise en scène ? (en particulier les torture porns) Au passage, Robert, alias Stuart... Lire la critique de The Last Showing

1
Avatar SlashersHouse
7
SlashersHouse ·
Bande-annonce
2.7

Go fuck Your Shelf

La saga Leprechaun fait partie de ces chouchous du cinéma d’horreur réservé à une obscure élite qui a grandi avec Mad Movies et qui, de ce fait, est bien plus en clin à apprécier du craignos monster foireux sur les bords. Le Leprechaun (à prononcer Laid-preu-côôône) est, pour ceux qui ne le savent pas, ce que l’on appelle chez nous un Farfadet, sorte de nain malicieux qui protège jalousement son... Lire la critique de Leprechaun : Origins

7
Avatar SlashersHouse
1
SlashersHouse ·
Bande-annonce
6.0

Rise of The Hydra.

Il y a trois ans (déjà ?!) sortait Captain America: First Avenger, qui était probablement l’un des personnages les plus durs à adapter à l’écran, car hormis les fans de la première heure, difficile de s’attacher à un héros aussi puant de républicanisme et patriotisme, sans parler de sa crétinerie et misogynie profonde. Rien que sur le papier ça donne pas envie ! Le studio Marvel a eu cependant... Lire la critique de Captain America : Le Soldat de l'hiver

1
Avatar SlashersHouse
10
SlashersHouse ·
Bande-annonce
5.2

Amok Laufen.

En 2009 sortait la bobine qui allait changer le regard du public envers l’un des cinéastes le moins aimé, Uwe Boll. Sortie en France sous le nom à rallonge Rampage: Sniper en liberté, elle nous narrait une histoire bien ficelée, nihiliste à souhait et au final aussi étonnant qu’inattendu. A sa tête on retrouvait Brendan Fletcher, un habitué du réalisateur teuton, qui y campait Bill Williamson,... Lire l'avis à propos de Rampage 2 : La Vengeance d'un sniper

9 6
Avatar SlashersHouse
6
SlashersHouse ·
Bande-annonce
3.6

Sharknasty !

Il y a un an presque jour pour jour sortait Sharknado, énorme connerie signée The Asylum, un studio spécialisé dans les productions de ce genre ou encore les mockbusters, ces films qui prennent un titre similaire à un blockbuster en salles afin d’entuber mamie lorsqu’elle fait ses achats de Noël pour ses petits-enfants. Fier d’avoir produit plusieurs films de requins tous plus tirés par les... Lire la critique de Sharknado 2 : The Second One

1
Avatar SlashersHouse
6
SlashersHouse ·
Bande-annonce
5.3

Eli Rote des Pets.

Super, en fait c'est comédie ! Zut ! C'est juste facepalmique tellement c'est pas drôle. Lire la critique de The Green Inferno

2 5
Avatar SlashersHouse
1
SlashersHouse ·
Bande-annonce
5.8

Critique de Open Grave par SlashersHouse

Le cinéma d’épouvante/horreur a tendance à tourner en rond, surtout dans ce qui sort en salles. La faute à une explosion de sous-genres qui sont devenus des genres à proprement parler. A un point même que neuf bobines d’épouvante sur dix sortant en salles se trouvent être des found footages (stats non confirmées). La tendance pourrait faire marche inverse car deux autres genres commencent... Lire la critique de Open Grave

Avatar SlashersHouse
6
SlashersHouse ·