Avatar Tídwald

Critiques de Julien B. M.

@Tídwald
Versus
  Suivre
7.9

Critique de La chute de Constantinople par Tídwald

La note ne veut pas dire grand-chose quand il s'agit de ce genre de bouquins, mais l'écriture est très plaisante, le récit intelligent et prenant — certes, rendre un tel événement barbant serait une véritable prouesse — et les personnages croqués avec talent. Une très bonne lecture. Lire l'avis à propos de La chute de Constantinople

1
Avatar Tídwald
8
Tídwald ·
Écouter
7.8

All fall down

Il suffit de voir la pochette de Wild Tales pour comprendre que cet album n'aura pas grand-chose à voir avec son prédécesseur : deux ans seulement ont passé depuis Songs for Beginners et ses atours virides, mais c'est un Graham Nash vieilli et hagard qui invite l'auditeur (le courageux qui osera dépasser cet abord peu chaleureux) à entrer dans ces « contes sauvages ».... Lire la critique de Wild Tales

6
Avatar Tídwald
8
Tídwald ·
5.2

Turn off the light

Rarement le bouton « Envie de le réécouter » m'aura semblé aussi ironique. ELO Part Two, en résumé, c'est Bev Bevan qui a besoin de thunes, alors il reprend le nom de son ancien groupe, mais oublie d'inviter les anciens membres dudit groupe à la fête. Pour reprendre une expression très juste de mon critique musical favori, ELO sans Jeff Lynne, c'est comme les Beatles sans Paul... Lire la critique de Electric Light Orchestra Part Two

Avatar Tídwald
2
Tídwald ·
Bande-annonce
6.2

Critique de Jésus Christ Superstar par Tídwald

Quel bordel ce film ! En fait, c'est plutôt une suite de vignettes qui correspondent aux chansons de l'album, mais du coup ça donne un côté assez haché au truc et c'est pas forcément bien vu (c'est censé se passer sur quelques jours seulement, pas la peine de faire du zèle sur le montage a priori). Après, les apôtres en hippies, Judas afro-américain, Hérode en sosie d'Orlando (LE... Lire la critique de Jésus Christ Superstar

1
Avatar Tídwald
6
Tídwald ·
-

Something ain't right : en effet

Exactement ce à quoi on est en droit de s'attendre en écoutant un album des Hollies sorti en 1983, retour de Graham Nash ou pas : une production qui pue du cul, blindée de synthés et de boîtes à rythme, au service de chansons médiocres (sauf, bien sûr, Stop! In the Name of Love qui est juste profanée) qui entrent par une oreille pour sortir par l'autre (bon, j'admets me rappeler... Lire la critique de What Goes Around...

1 1
Avatar Tídwald
3
Tídwald ·
2.1

Sounds more like Hell to me

Chanter des trucs stupides à base de surf et de filles quand on a seize ans, c'est pas brillant, mais disons que c'est au moins compréhensible et excusable. Continuer à chanter ça quand on a la cinquantaine bien tassée, c'est toujours pas brillant, mais c'est surtout pitoyable. Surtout : quand on fait ça sous le nom d'un des plus grands groupes des années 1960... Lire l'avis à propos de Summer in Paradise

6 9
Avatar Tídwald
1
Tídwald ·
7.3

Critique de Le Passe-muraille par Tídwald

Arrêtez de nous soûler avec Barjavel et relisez Marcel Aymé ! Voilà de la bonne littérature de l'imaginaire à la française. « La Carte » et « Le Décret » sont tout bonnement géniales, et même les nouvelles les plus datées du lot (« En attendant » prend place dans une queue devant un magasin, « Les Bottes de sept lieues » et ses écoliers très années 40) sont délectables. Lire l'avis à propos de Le Passe-muraille

4
Avatar Tídwald
9
Tídwald ·
7.1

Critique de Disque-monde, le nouveau vade-mecum par Tídwald

Une bonne partie du bouquin n'est qu'une copie ordonnée d'extraits des romans du Disque-monde, le genre de choses qui se trouve à présent très facilement sur Internet si vous aimez. Le reste, qui concerne principalement Ankh-Morpork, est plus ou moins drôle, et le sera sans doute davantage si Pratchett le reprend dans un roman ultérieur. Le tout n'est absolument pas indispensable si vous n'êtes... Lire la critique de Disque-monde, le nouveau vade-mecum

Avatar Tídwald
5
Tídwald ·
4.3

Critique de Lord of the Ringards par Tídwald

Desproges nous a appris qu'on peut rire de tout. Ce livre nous a appris qu'il faut quand même un minimum de facultés cérébrales pour ce faire. Lire la critique de Lord of the Ringards

3
Avatar Tídwald
1
Tídwald ·
Écouter
7.9

Critique de Crime of the Century par Tídwald

Après deux albums de tâtonnements pas inintéressants du tout (surtout le premier), Supertramp trouve la formule qui fait mouche avec ce Crime of the Century : il s'agit plus ou moins d'apposer un vernis progressif (coucou, premier album !) sur ce qui reste de simples chansons pop (coucou, deuxième album !). Ce disque doit certainement beaucoup à Pink Floyd pour l'utilisation des... Lire l'avis à propos de Crime of the Century

6
Avatar Tídwald
8
Tídwald ·