Avatar Tídwald

Critiques de Julien B. M.

@Tídwald
Versus
  Suivre
Bande-annonce
8.1

Une diversion !

Ne pas aimer le Seigneur des Anneaux (le livre), ce n'est pas un mal. L'aimer sans l'avoir compris, ce n'est pas un mal non plus. Mais faire un film sans l'avoir compris et clamer sur tous les toits l'avoir compris... Espérons que le temps révèlera ces trois films comme les outres boursouflées de vide et d'idiotie qu'ils sont. Un point pour les effets spéciaux qui, même... Lire la critique de Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du roi

3 12
Avatar Tídwald
1
Tídwald ·
7.3

Critique de Les Chroniques de Durdane par Tídwald

Jack Vance est un fabuleux créateur d'univers. Durdane n'est peut-être pas le plus flamboyant de ses mondes, mais il reste stimulant pour l'imagination : la variété est au rendez-vous parmi les innombrables cantons du Shant, et le dépaysement aussi, à un degré moindre que Tschaï ou la Planète géante peut-être. Par contre, coller une intrigue pareille sur un aussi bon canevas, c'est tout... Lire l'avis à propos de Les Chroniques de Durdane

3
Avatar Tídwald
6
Tídwald ·
6.1

Critique de La Malédiction du Rogue - Les... par Tídwald

Comme tant d'autres écrivains des années 1970, Stephen Donaldson s'est engouffré dans la brèche ouverte par Tolkien et le succès phénoménal du Seigneur des Anneaux. Hélas pour lui, il ne suffit pas d'écrire des pavés de 600 pages qui se déroulent dans un autre monde pour produire de la bonne fantasy... Qu'y a-t-il là-dedans ? Un héros insupportable en permanence à côté de ses... Lire la critique de La Malédiction du Rogue - Les Chroniques de Thomas Covenant, tome 1

2
Avatar Tídwald
1
Tídwald ·
7.2

« Et là, après la cité naine en ruine, bah ils arrivent dans la forêt enchantée des elfes, tu vois.

Je reconnais à Feist une certaine capacité d'écriture : rien de bouleversant, mais le ton général de ses romans est frais et distrayant, ce qui en fait de bons moyens d'occuper une heure ou deux en salle d'attente chez le docteur. Ce point sera retenu comme circonstance atténuante dans un éventuel procès pour absence totale d'idées originales, plagiat éhonté et foutage de gueule massif. Disons... Lire la critique de Pug, l'apprenti - La Guerre de la faille, tome 1

6 1
Avatar Tídwald
2
Tídwald ·
6.1

Critique de La Maison des Atréides - Avant Dune,... par Tídwald

Le travail du fils Herbert et de l'écrivaillon Anderson est assez admirable : de fait, c'est un véritable tour de force que d'être parvenus à ôter tout ce qui faisait la profondeur de l'œuvre originale et de n'en reprendre que les éléments les plus superficiels pour les plaquer sur une intrigue mi-molle mi-inexistante. Chapeau bas, messieurs : votre apport à la recherche sur la gyroscopie... Lire l'avis à propos de La Maison des Atréides - Avant Dune, tome 1

3 6
Avatar Tídwald
1
Tídwald ·
7.3

Critique de Dr. Bloodmoney par Tídwald

Un Dick qui me passe totalement au-dessus de la tête, c'est assez rare pour être signalé. Pourtant, il n'est pas si différent d'autres romans de la même période, type Clans de la lune alphane ou Joueurs de Titan... Mais rien à faire. Lu une fois, bien barbé, et impossible de dépasser la cinquantième page à chaque relecture successive. Lire l'avis à propos de Dr. Bloodmoney

2
Avatar Tídwald
4
Tídwald ·