Pochette Ascenseur pour l'échafaud (OST)

Critiques de Ascenseur pour l'échafaud (OST)

Bande-originale de (1958)

L'art du contrepoint.

Avant la séance d'enregistrement du 4 décembre 1957, Louis Malle donna une seule indication à Miles Davis : tes impros ne devront jamais refléter directement l'action de mon film, la musique devra toujours être en contrepoint de l'image. Grâce à sa collaboration avec Gil Evans, Miles avait déjà une idée du contrepoint musical, et la consigne de Malle ne le surprit pas. Il était venu seul en... Lire la critique de Ascenseur pour l'échafaud (OST)

56 9
Avatar -Piero-
10
-Piero- ·

Critique de Ascenseur pour l'échafaud (OST) par philpperose

Il y a des morceaux qui ne viellissent pas,ni ne prennent de rides,celui ci en fait partis ... On ne s'en lasse pas ,cette trompette comme un cri de suplique à la vie contre cet horreur que doit être de ce voir monter à l'échafaud. Lire l'avis à propos de Ascenseur pour l'échafaud (OST)

2
Avatar philpperose
9
philpperose ·

Musique d’ascenseur---_---_---_pour l'échafaud

Cet original soundtrack, complete recording, n’en est pas un. Le producteur de cet objet me prend pour un con ou un collectionneur de reliques, qui ne va pas regarder plus loin que le titre du film (légendaire), et le nom du trompettiste, (légendaire) lui aussi. On a 26 morceaux, dont 11 inédits. Ce qu’il a oublié de souligner, le gars qui a édité ça, c’est que les ¾ des morceaux sont... Lire la critique de Ascenseur pour l'échafaud (OST)

Avatar Angie_Eklespri
5
Angie_Eklespri ·

>----`'

Une ruelle sombre, à l’angle de la rue, qui donne sur des poubelles. Les pupilles de quelques chats errants. La vapeur d’un conduit d’aération qui fait un peu de bruit. Un clochard a dormi là il y a une nuit ou deux, il reste un bout de carton et quelques affaires. Si je regarde derrière la barrière, je vois l’horizon de Paris, les cheminées tendues vers le ciel comme des stylos plumes, et... Lire l'avis à propos de Ascenseur pour l'échafaud (OST)

1
Avatar Garfounkill
8
Garfounkill ·