Écouter
Pochette “Awaken, My Love!”

“Awaken, My Love!”

(2016)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 2
  2. 0
  3. 7
  4. 28
  5. 84
  6. 228
  7. 754
  8. 967
  9. 402
  10. 89
  • 2.6K
  • 427
  • 364
  • 38

Liste de morceaux“Awaken, My Love!”

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:19)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:44)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:36)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:41)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:05)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:24)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:45)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:15)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:22)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:34)
Match des critiques
les meilleurs avis
“Awaken, My Love!”
VS
Awaken, My Love!

Le ton était donné avec les sorties de "Me And Your Mama" et "Redbone", ce projet de Childish Gambino ne ressemblera en rien à ses précédents albums. Ici, on a droit à du funk, du jazz, même une touche de gospel... L'artiste explore ces milieux dans "Awaken, My Love!" et il le fait avec brio. Dès les premières écoutes, on sent qu'il s'agit d'un album travaillé, réfléchi et même mature. L'album est bien dosé dans sa longueur et ses temps...

13
Rendors toi mon amour

Parmi les arguments qu'on peut élever pour critiquer un disque, il y en a un – après l'hypocrite « c'est... particulier » – qui m'irrite tout particulièrement : « C'est sans âme ». Quand quelqu'un me dit ça, surtout à propos d'un album que j'aime, j'ai juste envie de lui mettre une beigne à lui faire faire 3 fois le tour de son slip direction Pyongyang ; bonjour le constat lapidaire face auquel tu ne peux qu'élever un non moins stérile : « Bah euh si, y a une âme... ». Elle se cache où... Lire la critique de “Awaken, My Love!”

27 8

Critiques : avis d'internautes (11)

“Awaken, My Love!”
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Stay woke!

Je suis peut-être en train de fanboyer, mais Childish Gambino n'aurait pas pu sortir un meilleur album. Il n'aurait pas pu sortir un album plus mature. Il n'aurait pas pu le sortir à un meilleur moment. Il nous aura fait attendre, et languir, depuis Because The Internet. Mais il est de retour et a grandi, a vieilli, même. En laissant s'effacer le rappeur, Bino a fait place au chanteur, que... Lire l'avis à propos de “Awaken, My Love!”

29 8
Avatar Motown
10
Motown ·
Critique de “Awaken, My Love!” par Marcel Kunwu

Je ne connaissais pas Childish Gambino. Et je le découvre avec cet album fondé autour de la funk et de la soul. Travaillé par une électro qui vient d'une nuit électrique, il lève en onze morceaux le fantasme de nuits langoureuses. Lire la critique de “Awaken, My Love!”

2
Avatar Marcel Kunwu
7
Marcel Kunwu ·
Du miel pour les oreilles

Grammy largement mérité. L'album ravira les nostalgiques de soul et de funk à coup sûr. Entre les productions magistrales de certains morceaux, les chœurs inspirés et la voix aigüe de Donald Glover, on ne sait plus où donner de la tête. Et c'est aussi le défaut principal de l'album, qui se veut l'hommage explosif d'une époque révolue, sans pour autant chercher à la réinventer. Une... Lire la critique de “Awaken, My Love!”

3
Avatar Mahaut Barré
8
Mahaut Barré ·
Découverte
Awaken, My Love!

Le ton était donné avec les sorties de "Me And Your Mama" et "Redbone", ce projet de Childish Gambino ne ressemblera en rien à ses précédents albums. Ici, on a droit à du funk, du jazz, même une touche de gospel... L'artiste explore ces milieux dans "Awaken, My Love!" et il le fait avec brio. Dès les premières écoutes, on sent qu'il s'agit d'un album travaillé, réfléchi et... Lire la critique de “Awaken, My Love!”

Avatar Julien von Dawson
7
Julien von Dawson ·
Qui l'aurait cru ?

Triomphant sur tout ce qu’il touche, le prolifique et infatigable Donald Glover délaisse le rap pour un hymne puissant au groove des années 70. En effet, La carrière de Donald Glover ne s’offre pas la moindre pause. Comédien et humoriste en vogue depuis le succès de la sitcom Community en 2009, rappeur à plein temps sous le nom de Childish Gambino, l’intrépide des faubourgs d’Atlanta... Lire l'avis à propos de “Awaken, My Love!”

Avatar Silencio1
7
Silencio1 ·
Toutes les critiques de l'album “Awaken, My Love!” (11)
Vous pourriez également aimer...