Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Avis sur

Barry Lyndon (OST)

Avatar Maximourns
Critique publiée par le

Avec Barry Lyndon, Stanley Kubrick signe une Original Sound Track pas très originale dans le sens où aucun morceau n'a été composé pour les besoins du film.

Là où des compositeurs tel que Ennio Moriconne ( Trilogie du dollars, Trilogie Il était une fois) et Nino Rota ( The Godfather, Amarcord, Otto e Mezzo) se sont démenés pour composé les plus grandes et les plus célèbres musique de film, Stanley Kubrick, lui, se contente dans Barry Lyndon d'emprunter diverses oeuvres classique du XVIIIème siècle de compositeurs allemands, autrichiens, italiens ainsi que des musiques traditionnelles irlandaises.

Ce n'est pas la première fois, d'ailleurs dans tous ces plus grands films, Stanley Kubrick a emprunté des oeuvres déjà existantes.

Et pourtant je considère que c'est le plus Grand compositeur de musique film !

Tout d'abord Stanley ne s'est pas contenté de prendre n'importe quelle musique, toujours la crème la crème et la musique correspondant parfaitement aux propos de son film, à tel point que l'on pense immédiatement à ses films en entendant ses musiques comme s'y elle avaient été créé juste pour le film. Je pense évidemment à Also Sprach Zarathustra qui nous rapelle immédiatement les planètes alignées de 2001, ou encore Le Beau Danube Bleu et les vaisseaux dansant.
C'est aussi le cas pour la valse de Shostakovitch, où je vois T.Cruise déambuler dans les rues nocturnes de New York à chaque fois que je l'écoute.

Pour moi, il a fait encore plus fort en signant la bande-originale de son plus grand monument Barry Lyndon. Lorsque dans ses autres films Stanley Kubrick se servait de la musique pour accompagné ses images et ses propos, ici, il va jusqu'a personnifié ces musiques en les associants toutes avec un sentiment :

https://www.youtube.com/watch?v=91sfrw106xs

Kubrick, ouvre son film par Sarabande la plus célère oeuvre du compositeur allemand Haendel, musique sinistre, considérée comme la danse du diable, Stanley nous annonce qu'on aura affaire à un film dramatique. Ici, chaque morceaux représente un sentiment, Sarabande désigne la mort

( La mort simulée de Captain John Quin ainsi que la mort de Bryan Lyndon).

https://www.youtube.com/watch?v=Hq0Vd8vSfHc&t=26s

Les musiques traditionnelles sont en parfaite harmonie avec le lieu et l'époque, ici l'Irlande du XVIIIème siècle, mais également le titre celui-ci fait référence au premier amour de Barry Lyndon ( Quel changement il opère dans le coeur d'un jeune homme) ceci peut paraitre anodin et pourtant le résultat est incroyable.

https://www.youtube.com/watch?v=fWWv6wtrH3s

Lorsque dans 2001, Kubrick faisait danser son stylo et ses vaisseaux au rythme de la valse, il filme ici ses soldats au rythme de la marche, accompagné de belles couleurs rouges et vertes, et ça c'est beau !

https://www.youtube.com/watch?v=QrGIWmP42qg

Pour les moments de joie et de prosperité

https://www.youtube.com/watch?v=D9qaKNQk8jY

Pour les parties de jeux

https://www.youtube.com/watch?v=pJzpqVSDlok

Pour la décéption et la désilusion.

Mais Barry Lyndon ne serait pas Barry Lyndon sans sa plus grande composition le magnifique :

Piano trio no. 2 in e flat major op. 100 de Franz Schubert

https://www.youtube.com/watch?v=e52IMaE-3As

Je ne connaissais pas ce morceau avant d'avoir visionné Barry Lyndon, et putain quelle claque, on a ici 3 instruments à cordes jouant à tour de rôles de superbes solos d'une extréme justesse, melant à la fois joie et tristesse.

Ce morceau est utilisé à deux moments clés du film :

  • A la fin de la première partie, le coup de foudre, la plus belle scène de jeux de regards de l'histoire du cinéma, le moment de gloire d'Edmund Barry.
  • Et à la fin de la seconde partie,

    où Barry et Lady Lyndon ne sont plus rien, déchu, avec un enfant mort et trahi par le second.

( Je continue demain je suis crevé )

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 177 fois
23 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Maximourns Barry Lyndon (OST)