Transgression académique.

Avis sur Blizzard (EP)

Avatar No No
Critique publiée par le

Il serait malhonnête de ne pas reconnaitre les nombreuses qualités de cette album/ep, l'instrumentales jolies et énergiques (quoique classique), la voix du chanteur/slameur/rappeur/jecépatrokoi puissante, fragile pleine de rage et de mélancolie, et surtout les textes qui regorgent de figures de styles placer ingénieusement, il aurait était notable de parler du désir de transgression des règles mais ce n'est finalement que beaucoup de poudre au yeux.

Alors où le bas blesse ? Déjà, l'authenticité, bien que profondément encrée dans la réalité les ritournelles du collectifs, l'ennuie, la dépression, la solitude, mais tout cela est disposée dans un écrin tellement lyrique, tellement (par moment) pompeux, il n'y à rien de mal à enchainer les figures de styles mais quand le ton s'y prête, et puis il faut avouer aussi que les envolée du chanteurs ne sont pas très bien associer à l'intimisme des textes. Le plus gros défaut du l'ep c'est le rythme, ok, briser les règles c'est bien, mais encore faut'il bien le faire, l'asymétrie des textes donnent l'impressions parfois de lire un poème amateur complètement désordonnée, et puis il y à le dernier point :

La transgression des règles, c'est me semble t'il un des objectifs voulue à travers les chansons atypiques du groupe et bah... Non. Elles sont toute construites de façon très académiques comme n'importe qu'elle chanson de variété Française Couplet/Refrain/Couplet/Refrain, exceptée Voyou qui n'est de toute façon pas présent dans l'album.

La note peut paraitre dur, ce qui est le cas, l'album est fort agréables, bien pensée mais trop... Artificiel dans sa démarches, la est tout le problème. C'est donc un 6.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 84 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de No No Blizzard (EP)