"Cet EP n'est pas un EP"

Avis sur Clear (EP)

Avatar Peterline6
Critique publiée par le

Alors, que vaut le troisième volet du groupe qui, pour l’instant, fait un véritable sans faute au niveau de la qualité de ses productions ? Je dois dire d’emblée que je suis un peu embêté avec ce 7 titres. Le groupe a bien insisté sur le fait qu’il ne fallait pas considérer cet opus comme un album à part entière mais véritablement comme une digression musicale, en guise d’amuse-bouche pour un futur 3e album. Le fait est que le style est sensiblement le même que celui que le groupe arbore dans Periphery II : This Time It’s Personal, alors où est véritablement le besoin de le considérer à part ? Finalement cette apostrophe en forme de consigne n’est qu’une façon de parler qui, heureusement, ne vient pas gâcher le fabuleux cadeau que constitue cet EP. On retrouve avec plaisir les ingénieux riffs des trois gratteux Jake Bowen, Mark Holcomb et surtout Misha Mansoor, plus en forme que jamais sur l’époustouflant Zero; les drums hallucinants de Matt Halpern et la voix puissante de Spencer Sotello, qui ne réitère malheureusement pas l’incroyable performance vocale du précédent opus.

La vérité est que ce Clear est une bonne pioche. Des morceaux qui savent innover sans tourner en rond, c’est plutôt bon signe pour un troisième effort. Le groupe a même l’audace de surprendre les fans avec l’inaugural Ouverture et son superbe piano, sans oublier un hommage flambant au groupe Meshuggah en le titre Extraneous, complètement dingue.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 108 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Peterline6 Clear (EP)