l'incarnation des valeurs du courage

Avis sur Comment c'est loin (OST)

Avatar aechoes
Critique publiée par le

ge rien compris et je coné ri1 au rap,

Un film de jeunes "gauchiste" complètement désabusés et erreintés jusqu'à la moelle par tous les codes de la modernité Orelsan joue très bien l'incarnation du héros moderne du "jeune et con" ("puisqu'on est JEUNE ET CON puisqu'on est vieux et fou dixite damien saez xd) qui est en fait une sorte d'anti-héros complet! Je rappelle quand même que Orelsan, moi je l'ai connu grâce à sa chanson 'sale pute' : il en a fait du chemin depuis mais il est resté fidèle à ses valeurs, ce petit normand d'Aurélien! Oui je l'avoue, je me suis pris d'amitié et attaché a Orelsan en tout cas dans ce film. Je disais donc que la force de ce film qui en premier lieu peut nous paraître aussi ennuyeux qu'une chaîne youtube d'un Raptor Dissident et autre trublions des internets, est en fait un excellent film sur les années 2010 . Faire une chanson de rap sur les magasins "cash express" et cie, réussir a faire de la dérision avec la tristesse du "marché du travail" c'est osé quand on est entouré de tout un panel d'intellectuels aigris pour nous rappeler que nous les jeunes et vieux millenials nous vivons dans une poubelle gigantesque... Je pense qu'Aurélien a toute la lucidité et l'intelligence nécessaire pour décrypter le patétisme de nos vies. Il prends a bras le corps les revers pour les remettre dans le bon sens, et ce bon sens est porté par un véritable sens critique : chapeau l'artiste !
Si jamais Aurél" lit cette petite critique, eh bien j'en serais ravie! et je rajouterai aussi : vive la normandie (xd)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 55 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de aechoes Comment c'est loin (OST)