Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Écouter
Pochette Crystal Castles

Crystal Castles

(2008)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 8
  2. 13
  3. 24
  4. 49
  5. 107
  6. 304
  7. 798
  8. 855
  9. 360
  10. 122
  • 2.6K
  • 208
  • 224
  • 9

Liste de morceauxCrystal Castles

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:06)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:41)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:18)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:06)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:52)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:12)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:32)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:55)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:53)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:02)

PostsCrystal Castles

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (6)
Crystal Castles
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
You should see them in live.

Crystal Castles est à vivre en concert, entre un type qui vomit sur tes chaussures et une nana qui fume un bédot. Et la chanteuse hurlante, son Jack Daniels à la main, et tapant comme une folle sur la batterie, et s'écroulant par terre de manière répétée. (Elle s'est également jetée dans le public et a manqué de se faire arracher la jupe.) Sinon la musique est sympa, sans son public. Par contre... Lire l'avis à propos de Crystal Castles

3 2
Avatar MatthiasP
7
MatthiasP ·
Découverte
Critique de Crystal Castles par Kristoffe

Les Canadiens de Crystal Castles sortent d'un peu nulle part pour s'imposer un peu partout, par leur marginalité, non pas stylistique, mais bien fondamentale. Dans un monde électronique et baroque, s'immisce une instabilité maladive, cet électron libre. Toutes les fondations posées explosent alors pour libérer cette frénésie punk, cette férocité acharnée. De là se montre alors toute...

15
Avatar Kristoffe
9
·
8 bits (im)parfait.

Crystal Castles I, c'est de la violence musicale, une agression auditive, du bruitisme poussé à l'extrême. Ce premier opus met en place de façon paradoxalement très claire le style très reconnaissable du duo canadien. Plusieurs éléments composent l'orgasme: - La voix d'Alice Glass: Avec une saturation/trituration/dénaturation déconcertante, la voix de la chanteuse-aspirateur frappe comme un... Lire la critique de Crystal Castles

6 3
Avatar Bebertino
9
Bebertino ·
Bruit électro qui défouraille

Sans conteste l'une des sensations électroniques de l'année 2008, le duo de Crystal Castles a pour lui la fraîcheur, l'intelligence et un certain sens du défi. Oui, il fallait l'oser: marier des mini-symphonies dansantes et désuètes avec des rebus electro punk nihilistes, braillées par une certaine Alice Glass, élevée ici en égérie d'un son négligé et rugueux. Quitte à briser une identité a... Lire la critique de Crystal Castles

Avatar BUB_webzine
8
BUB_webzine ·
Toutes les critiques de l'album Crystal Castles (6)
Vous pourriez également aimer...