Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Surprise nocturne

Avis sur Cyborg

Avatar NaUti
Critique publiée par le

Annoncé à peine avant sa sortie lors d'un concert, je ne pouvais pas accorder moins d'importance à quoi que ce soit d'autre que cet album à ce moment-là. Cependant, plus le temps passe plus il est complimenté et apprécié dans mon entourage, donc je choisis, une nuit vers 2h du matin, de me pencher sur le successeur de Feu. Je pars donc sans attente aucune du fait de mon manque d'intérêt total pour le premier album du rappeur français, et c'est une grande surprise. Une très bonne surprise.

Placer le morceau Humanoïde en introduction est un choix osé mais très bon, le texte étant le meilleur de l'ensemble de l'album. Choisissant de travailler sur un aspect d'identification de l'auditeur au texte, Nekfeu y donne même de l'énergie impressionnante et une passion contagieuse. On avait aussi l'habitude d'avoir des refrains chantés un peu relous, ici il y en a un mais il n'intervient qu'à la toute fin et est formidablement écrit. Je vais pas détailler autant tous les morceaux, j'ai pas autant à dire sur certains comme le suivant, Mauvaise Graine, ou bien Squa ou encore Le Regard des Gens et Avant Tu Riais. Plus proches du style habituel du rappeur ils me marquent moins même si, à l'exception d'Avant Tu Riais qui frise le ridicule avec le refrain, ils ne sont pas mauvais. Je suis transcendé par des passages comme l'enchaînement O.D./Vinyle, prenant le Jazz et les prods classiques de hip hop comme une base pour faire un rap français d'avant garde énergique qui donne des frissons. De même le morceau Réalité Augmentée, que ce soit son instru, les effets sonores de glitches ou les paroles (discours sur la place d'internet et des réseaux sociaux dans l'evolution de l'ego de celleux qui constituaient les fans clichés du rappeur en parallèle de son premier album), tout est là pour me convaincre de l'écouter en boucle. Esquimaux reprend les codes les plus à jour de la trap américaine pour en faire une piste sauvage qui s'approche même du grime. Saturne prend son temps pour laisser Sneazzy et S.Pri Noir accompagner Nekfeu dans une ambiance plus rêveuse et atmosphérique, du moins d'un point de vue musical. (Les paroles de Sneazzy se rapprochant bien plus d'une mégalomanie clichée un peu dommage) À la fin de la piste d'ailleurs se trouvent deux minutes d'un objet musical un peu plus imaginatif où Nekfeu "construit" un morceau en attendant le métro. Galatée est une envolée poétique racontant une femme hautaine que Nekfeu attend à un café désespérément en se remémorant le conflit interne qu'elle crée chez lui par son comportement. Elle ne viendra pas. J'en profite pour aborder un morceau qui répète que "tout est une question de volonté" comme pour s'en persuader. Cependant le morceau Programmé porte bien son titre puisqu'il finit par admettre que "tout est une question de destinée". Au delà des paroles qu'il contient il fait évidemment référence au titre de l'album. Encore une transition vraiment pas mal pour vous parler de Besoin de Sens (oui le cyborg tout ça...) qui acceuille Jazzy Bazz, qui lâche un très bon couplet/refrain, et Framal. L'album s'achève sur Nekketsu, un hommage à la partie japonaise des inspirations de Nekfeu, qui ressemble un peu plus à son premier album, mais qui a bien sa place en tant que conclusion. (Par contre ouais le refrain en japonais avec un gros accent français bof)

Une surprise très agréable que ce deuxième opus du rappeur français, qui a tout fait pour se renouveler et présenter ce qui ajustera le niveau du genre dans lequel il officie pour 2017. Et va falloir en fournir des efforts pour l'atteindre. La cohérence de l'objet est formidable, le titre est formidablement trouvé, de même pour les instrus qui accompagnent parfaitement les intentions qui passent à travers des paroles bien écrites. Félicitations à Nekfeu qui a réussi à attirer mon attention et à la garder au moins le temps de tout un projet que je risque de me procurer en physique.

(J'aurais mis plus avec plaisir mais je peux pas faire abstraction de la partie plus pop/commerciale qui me repousse un peu)

Du coup je reste curieux de voir la suite, sa progression s'annonce intriguante! Le rap français n'est pas mort, et je ne pensais pas dire que Nekfeu en est un des éclaireurs mais c'est bel et bien le cas. Bravo.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1101 fois
3 apprécient

Autres actions de NaUti Cyborg