Écouter
Pochette Dead Man (OST)

Dead Man (OST)

(1996)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 3
  2. 1
  3. 8
  4. 7
  5. 16
  6. 42
  7. 175
  8. 334
  9. 240
  10. 79
  • 905
  • 75
  • 102
  • 0

Liste de morceauxDead Man (OST)

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:18)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:32)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:03)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:25)
- -
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:33)
- -
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:25)
- -
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:31)
- -
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:36)
- -
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:22)
- -
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:46)
- -

PostsDead Man (OST)

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (4)
Dead Man (OST)
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Dead Man (OST) par fayavince

Se plonger dans la BO de Dead Man c'est s'enfoncer dans un trip léthargique dont on ressort la tête lourde et un peu perdu. Neil Young, légende country/folk signe un véritable travail de mise en abime sonore du film de Jim Jarmush. Seul, à la guitare, avec un rack de pédale d'effet en tout genre (echo, reverb, phaser, possibilité de loop). Il dessine les contours d'un paysage aride. Le son...

7
Avatar fayavince
9
·
Dead Soundtrack.

La musique du film, composée par Neil Young. Ici, le loner offre à l'auditeur un son fiévreux, intense, sec, dur, avec des airs et des mélodies jouées lentement, en parfaite adéquation avec les thèmes de solitude et d'accomplissement de soi qui traversent le film. Beaucoup de paroles agrémentent les pistes, des espèces d'incantations, de monologues proférés par "Nobody" l'indien jouflu, textes... Lire l'avis à propos de Dead Man (OST)

1
Avatar Errol 'Gardner
5
Errol 'Gardner ·
Critique de Dead Man (OST) par xeres

Avec la B.O. de Dead Man il n'est pas exagéré d'affirmer que Neil a réaffirmé son statut d'artiste culte. Entre les expérimentations sonores de "Arc" et la voie plus commerciale de "Le Noise" la B.O. de Dead Man s'inscrit dans un ailleurs peu conventionnel, suggérant un univers onirique, poignant et déchirant qui vous transporte (en train, à cheval ou en... Lire l'avis à propos de Dead Man (OST)

4
Avatar xeres
10
xeres ·
Découverte
Critique de Dead Man (OST) par XavierChan

Entrelacés d'extraits du film et de poèmes, les essais primitifs et rugissants de Neil Young parcourent l'ensemble d'une mémorable traite, répétitive et lourde comme le noir et blanc travaillé par Jim Jarmusch. Lire la critique de Dead Man (OST)

Avatar XavierChan
8
XavierChan ·
Toutes les critiques de la bande originale Dead Man (OST) (4)
Vous pourriez également aimer...