Bonne nouvelle ! La réparation de la base de données est en très bonne voie. On vous explique tout sur notre blog.
Écouter
Pochette Deadwing

Deadwing

(2005)
12345678910
Quand ?
7.7
  1. 1
  2. 0
  3. 0
  4. 3
  5. 8
  6. 35
  7. 124
  8. 208
  9. 109
  10. 29
  • 517
  • 65
  • 78
  • 3

Liste de morceauxDeadwing

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(9:47)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:17)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:19)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:39)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(12:02)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:57)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:47)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:40)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:17)

PostsDeadwing

Critiques : avis d'internautes (4)
Deadwing
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Plus sombre, plus bon...

Avec Deadwing, Porcupine Tree livre son album le plus sombre. Rien que la pochette, sombre, montre un réel contraste avec les pochettes de Stupid Dream et In Absentia, claires. L'album s'impose d'emblée comme un des meilleures de Porcupine Tree car il contient Arriving Somewhere But Not Here qui est le meilleur morceau de Porcupine Tree, Lazarus qui est juste excellente et Halo qui est aussi...

2
Avatar floflo79
9
·
Original, travaillé et planant

Quand on lance Deadwing, on s'allonge, on ferme ses yeux, et on est partis pour une heure de pur bonheur. La voix de steven wilson est envoûtante, le toucher de guitare est excellent, les morceaux sont très travaillés, et on alterne entre passages doux, et d'autres un peu plus entrainants. En tout cas, cet album ne laisse pas indemne, quelques morceaux sont un peu en-dessous de lot, mais la... Lire l'avis à propos de Deadwing

2
Avatar babooo11
9
babooo11 ·
Critique de Deadwing par Alexandre Cagli

Porcupuine Tree enfonce le clou de In Absentia en continuant de fusionner son son prog rock avec le métal extrême, avec cette fois un petit peu moins de réussite. Si In Absentia brillait par sa cohérence et la qualité du voyage proposé d'un bout à l'autre, Deadwing souffre de son manque de cohérence: bien que réunies autour d'un concept unique - un scénario écrit pour un film - les chansons sont... Lire l'avis à propos de Deadwing

3
Avatar Alexandre Cagli
8
Alexandre Cagli ·
Découverte
Arriving Somewhere...

Deadwing, ce n'est pas le meilleur album au monde. Ce n'est même pas le meilleur album de Porcupine Tree, à mon sens. Pourtant, c'est celui que je préfère, celui qui m'est le plus personnel. Là où l'excellent In Absentia me semblait un peu trop lointain, je ressens une proximité rassurante avec cet album. Il y a dans Deadwing ce que je préfère de Porcupine Tree : des morceaux courts... Lire l'avis à propos de Deadwing

1
Avatar Baptiste Demairé
10
Baptiste Demairé ·
Toutes les critiques de l'album Deadwing (4)