Pochette Drone Logic

Critiques de Drone Logic

Album de (2013)

Langoureuse Musique

Le mois d'octobre sera résolument techno. Alors que tout le monde n'a d'yeux que pour le très attendu Aleph de Gesaffelstein, difficile de ne pas s'arrêter sur ce Drone Logic, album plus discret mais qu'on aurait tort de mettre de côté. Daniel Avery s'était déjà fait connaître en 2012 auprès des fans de techno grâce à ses EPs dantesques Need Electric et Water Jump (titres présents sur... Lire l'avis à propos de Drone Logic

17
Avatar Kirabochips
8
Kirabochips ·

Une très bonne musique.

Il aura fallu le N.A.M.E. pour que je m'intéresse à la techno. Il aura fallu Daniel Avery pour que je me réconcilie avec la minimale. J'avais tendance à dire que seuls les sons violents valaient le coup. J'étais dopée à Figure, Crizzly, du dubstep qui te lamine la gueule, ou des sons comme ceux d'Otto Von Schirach, qui sont incisifs, coupants, tranchants, qui t'explosent sur tous les... Lire l'avis à propos de Drone Logic

14
Avatar Neena
10
Neena ·

Ce genre d'album maîtrisés à la perfection

Pour ceux qui ne connaissent pas la techno/minimale, commencer par Daniel Avery est un excellent choix, déjà par son univers qui brouille la frontière du réel et de l'irréel, mais aussi parce que l'on ressent quelque chose. Ce quelque chose qui ne laissera pas indifférent, des fois ce sera de l'énergie pure et dure (c.f : Need Electric), du son brut (c.f : Water Jump), de la mélancolie... Lire l'avis à propos de Drone Logic

1
Avatar LucasPFloyd
10
LucasPFloyd ·