Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Un album en pièces détachées

Avis sur Enfant lune

Avatar Max_AR
Critique publiée par le

Des pièces détachées, qu'est-ce que cela signifie, au-delà de la référence à mon titre préféré de l'album? Hé ben, chaque son est une pièce différente qui forme une belle mécanique qu'est la machine "Enfant Lune". Je fais partie de ceux qui attendaient impatiemment cet album, je suis un fan des casseurs et, après la déception qu'a été le dernier album d'Orel pour moi, j'espérais que la partie "bonnet" du duo me mettrai un peu de baume au coeur. A ce niveau-là, c'est réussi. On y retrouve plusieurs histoires qui se ressemblent et qui forment un tout, un homme, Gringe, avec son histoire, faites de hauts, de bas, de failles.
L'album a ses défauts cela dit, notamment en terme de longueur. La plupart des sons tournent dans les 3:30 minutes et un certain temps est laissé à l'instru, du coup, on se retrouve face à des textes bien écrits mais qui ne poussent pas le propos là où il y aurait plus à dire. Dommage, surtout que le style trap n'est pas le plus rapide et entraînant. On passe quelques morceaux à se dire "Ha, il a déjà fini?"
J'aime beaucoup le style de l'album, qui est dans la continuité de "Le mal est fait", son seul titre solo (il me semble) avant cet EP. Beaucoup centré sur le passionnel et tout ce que ça implique autour (tromperies, remise en question, regrets, désir, doutes, amour vache...). C'est juste parfois un peu répétitif et on appréciera du coup les moments de sortie de cette ambiance comme avec "Qui dit mieux". Mais si c'est répétitif, ça reste très bien écrit et Gringe nous prouve qu'une même histoire peut être racontée différemment, en adoptant son propre style (à la façon d'un bon remake). Et surtout, la fin de l'album l'amène à un niveau vraiment bon.
En fait, on passe les 10 premiers morceaux à se dire "oui, c'est cool, ça ne décolle pas spécialement mais ce sont des textes intéressants" puis arrive "Pièces détachées" et on passe à la seconde vitesse, où les mots deviennent forts et intense.
Au final, cet album a été ce que j'attendais de sa part, quelque chose de bon, dans le mélancolique, qui parvienne à se détacher de Orelsan. On n'y retrouve pas des tueries absolues comme peuvent le faire des IAM ou un Lino mais quelques sons particulièrement efficaces, l'instru est globalement simple mais pas simpliste, je ne pense pas qu'il fallait beaucoup plus et les feats sont plutôt plaisants. J'ai hâte de voir la suite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 657 fois
2 apprécient

Autres actions de Max_AR Enfant lune