Écouter
Pochette Hot Dreams

Hot Dreams

(2014)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 2
  3. 3
  4. 8
  5. 26
  6. 70
  7. 193
  8. 220
  9. 72
  10. 15
  • 609
  • 65
  • 162
  • 10

Liste de morceauxHot Dreams

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:29)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:53)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:44)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:50)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:10)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:37)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:06)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:03)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:16)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:51)
Critiques : avis d'internautes (4)
Hot Dreams
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Trop de références, et pourtant un grand disque...

Taylor Kirk et moi avons visiblement les mêmes amours, les mêmes obsessions peut-être : Johnny Cash, Elvis Presley puis Lee Hazelwood aux origines, Nick Cave ensuite comme pivot principal de ce monde nocturne de fantômes largement emphatiques, et bien entendu, plus récemment, Tindersticks, Lambchop et Richard Hawley. Tout un pan de la musique "blanche", pour ne pas dire blême (de terreur, ou au... Lire l'avis à propos de Hot Dreams

2
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·
Découverte
Excellent !

Vous aimez les Tindersticks, Lambchop, Badalamenti, Morricone ou l'americana ? Le cinquième album des canadiens est fait pour vous... mais pas que. LP cinématographique à l'esthétisme d'une obsédante perfection, on se croirait tour à tour dans un casino miteux, attablé au comptoir d'un saloon ou dans une chambre d'hôtel sous l'emprise de drogues. Fantasme hollywoodien, "Hot Dreams" frise...

11
Avatar Michaël Bruce
9
·
Qui a dit que l'enfer n'était pas doux ?

Eh dis moi fiston, tu te souviens de ce tonton pervers ? Celui qui te touchait de temps en temps à des endroits pas nets quand tout le monde regardait ailleurs en te susurrant des menaces à l'oreille et qui te giflait, parfois presque tendrement, avec un plaisir qui te donnait des frissons dans le dos. Celui qui a ruiné ton enfance parce que dès que t'allait pleurer devant, disons ton instit'... Lire la critique de Hot Dreams

10 2
Avatar T. Wazoo
9
T. Wazoo ·
grand disque de 2014 !

Taylor Kirk s’associe cette fois au guitariste Simon Trottier pour une production enregistrée en grande partie dans un musée de collections de vieux instruments. Un album tout bonnement sublime, qui évoquera le meilleur des Tindersticks ou encore un certain Roy Orbison. Si les deux précédents LPs montraient un goût prononcé pour les constructions à caractère expérimental, avec des arrangements... Lire l'avis à propos de Hot Dreams

2
Avatar Ben Ric
9
Ben Ric ·
Toutes les critiques de l'album Hot Dreams (4)