Écouter
Pochette Innerspeaker

Innerspeaker

(2010)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 1
  2. 1
  3. 7
  4. 29
  5. 69
  6. 159
  7. 649
  8. 636
  9. 241
  10. 81
  • 1.9K
  • 158
  • 300
  • 15

Liste de morceauxInnerspeaker

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:22)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:26)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:48)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:32)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:19)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:54)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:04)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:29)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:02)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:25)
Critiques : avis d'internautes (9)
Innerspeaker
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Sable dans le maillot et décolletés plongeants.

L'été c'est cool. Il fait trop chaud, les filles sont plus belles et le reste du monde entre dans une autre dimension. Innerspeaker, est un album a écouter l'été, alors c'est un peu con que la section musique ouvre un jour avant l'hiver. La première chose qui m'a intrigué dans ce disque, c'est la pochette, le nom (référence à Impala Syndrome ?), puis le single Solitude Is Bliss (Sans doute le...

17
Avatar moumoute
8
·
Critique de Innerspeaker par eukaryot

C'est frais, c'est plein de force, c'est psyché en diable, c'est pas original pour deux sous, mais c'est fun à souhait, ça s'écoute avec un granité goût weed et une pépée défoncée dans les bras, on se sent pousser des cheveux blonds et une planche de surf au cul, ça sent Led Zep et les Beach Boys, le rock garage psyché des 60/70's, ça fait dandiner et planer, et on leur demande pas mieux. Lire l'avis à propos de Innerspeaker

4 1
Avatar eukaryot
7
eukaryot ·
Découverte
Retour vers... les sixties

Eh oui, je décerne un joli 9 à ce magnifique album d'un groupe australien, qui, ma foi, m'était resté inconnu jusqu'à il y a peu. Je regrette un peu de ne pas les avoir connus plus tôt parce que ce qu'ils font est vraiment génial. Mais revenons à nos moutons : une replongée dans les 60's avec cet album, de la légèreté et un son parfois sale et brut que j'adore. Et l'album démarre fort avec It Is... Lire l'avis à propos de Innerspeaker

7 3
Avatar Frider
9
Frider ·
Critique de Innerspeaker par Pepito-Bleu

Son cool, certes. Grésillant d'effluves psyché, joliment imitatif. C'est d'ailleurs son seul attrait, les mélodies, elles, flirtent avec la platitude. En conséquence, pas vraiment de raison de privilégier cet album face aux originaux (Pink Floyd, Beatles etc..). Lire la critique de Innerspeaker

5 2
Avatar Pepito-Bleu
5
Pepito-Bleu ·
Critique de Innerspeaker par xeres

Premier effort d’envergure du groupe australien, ce double album sera aussi leur premier succès planétaire. Les compos ciselées, souvent assez longues et à plusieurs étages, la précision du groupe bien propulsée par la basse délicieuse de Dominic Simper, les références pop-psychédéliques sans cesse présentes constitueront un ensemble percutant assurant un impact immédiat après du public qui... Lire la critique de Innerspeaker

7
Avatar xeres
7
xeres ·
Toutes les critiques de l'album Innerspeaker (9)
Vous pourriez également aimer...