👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Trois jours après sa sortie, l'album est déjà disque d'or. Des chiffres incroyables, cette nouvelle l'est encore plus. J'ai vraiment du mal à comprendre ...
Qui est ce public ? Gradur ne fait pas de musique dite "commerciale", ses chiffres ne devraient pas gonfler si facilement, à l'heure où c'est cette "soupe" qui occupe les charts. Gradur ne fait pas non plus de bon rap classique, les "puristes" ne peuvent pas non plus être emballés.
Qu'il soit au final disque d'or n'est pas, pour autant, une si grosse surprise tant le rappeur nordiste fait le buzz depuis de nombreux mois maintenant, collectionnant les millions de vues. Malgré ce buzz, j'ai eu beau écouter de nombreux morceaux, j'ai du mal à déceler un quelconque talent chez Gradur. On ne peut pas lui enlever cette énergie qu'il déploie, c'est un bon point, mais lyricalement c'est tellement vide, c'en est même saoulant. Lui-même le dit dans ses morceaux : il dit de la merde ; c'est déjà bien de le reconnaître ...

Je voulais écouter cet album depuis sa sortie (c'était quand même une des grandes sorties rap de l'année) et, après quelques jours écoulés, les nouvelles m'ont poussé à m'y lancer ...
Et que dire ? Sur les 17 titres, il y a peu de sons qui soient vraiment mauvais, comme il y a peu de véritables bons morceaux. Presque tous les sons sont simplement moyens.

Sur tout l'album, le constat est presque similaire. On retrouve cette fameuse énergie qui caractérise Gradur. Mais les paroles sont vraiment d'une bassesse ... Il ne dit rien d'intéressant, ce n'est pas construit, c'est même abusivement grossier et ce, gratuitement. Ensuite, le flow n'a rien d'incroyable, à part quelques accélérations sympathiques, il est "monocorde", on s'ennuie, c'est limite chiant ! Oui parfois il rime sur deux syllabes, mais le niveau technique est quand même très limité. Les rimes riches, les allitérations, les assonances, les schémas de rimes variés donnent pourtant beaucoup de charme au rap et sont très agréables à entendre. Bref, musicalement c'est assez faible. On retrouve quelques productions intéressantes néanmoins.

Il y a quand même deux-trois morceaux plutôt bons, du moins musicalement, même s'ils contiennent encore les mêmes lacunes lyricales. Tout comme il y a deux-trois morceaux assez faibles.
Au final, le meilleur couplet de l'album est peut-être celui de Niro, il est au moins techniquement bien supérieur à Gradur. L'apparition de Kayna Samet est plutôt bonne également. Même si le nom est ronflant en ce qui concerne les autres collaborations, rien d'extraordinaire. On peut être déçu des featurings américains par exemple.

Le bilan est vraiment très mitigé, il est même assez négatif. Comme je l'ai toujours pensé, Gradur n'est pas un bon artiste. Je ne comprends définitivement pas ce déchaînement autour de lui.
MAIS je mets la moyenne car, comme je l'ai dit, presque tous les morceaux sont moyens. Je trouve ça assez juste. (Mais j'avoue que je suis gentil sur cette note, pas sûr qu'il la méritait ...)
giannihoms
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Sorties Rap Français 2015

il y a 7 ans

15 j'aime

5 commentaires

L’Homme au bob
giannihoms
5

Des chiffres étonnants

Trois jours après sa sortie, l'album est déjà disque d'or. Des chiffres incroyables, cette nouvelle l'est encore plus. J'ai vraiment du mal à comprendre ... Qui est ce public ? Gradur ne fait pas de...

Lire la critique

il y a 7 ans

15 j'aime

5

L’Homme au bob
oVerdoz-
2

Gramoelleux au chocolat

Bon je viens de finir d’écouter, le bilan est … mauvais. Enfin mauvais le mot n’est pas assez fort, c’est qu’en fait il n’y a rien sur cet album. Ce gars est une copie hybride de kaaris, Booba et...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

L’Homme au bob
Hadrien_Courtois
1

"J'ai mal au rap"

J'ai plus aucun espoir pour l’espèce humaine quand j'entends que Gradur est disque d'or... Quel genre de décérébrés écoutent ce connard? On va faire un check rapide : Lyrics ? Abusivement et...

Lire la critique

il y a 7 ans

2 j'aime

La cour des grands
giannihoms
7

C'est pas mal ... Mais tout doux !

Bigflo et Oli, ce sont ces deux frères toulousains qui faisaient leur première grande apparition lors de l'édition Sud des Rap Contenders, en 2011. Inconnus du public jusque-là, les deux jeunes...

Lire la critique

il y a 7 ans

27 j'aime

3

NQNT (EP)
giannihoms
8
NQNT (EP)

L'avenir du rap est fait de folie !

Il y a quelques mois, j'ai découvert Vald. Une technique de rimes assez exceptionnelle et une folie rare. Depuis cela, je suis avec attention tout ce qui se fait autour de Vald. Depuis le temps...

Lire la critique

il y a 7 ans

27 j'aime

6

Requiem
giannihoms
8
Requiem

Un bon album peut être décevant !

Tout amateur de rap doit se souvenir de l'album emblématique «Quelques goûttes suffisent» avec son frère Calbo (Ärsenik), un des tous meilleurs albums de l'histoire du rap français. Alors, quand j'ai...

Lire la critique

il y a 7 ans

25 j'aime

11