👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Alcest est un groupe un peu à part dans la musique française avec une très grosse base de fans étrangers, amateurs de bonne musique, et un peu moins de fans en France. Le groupe est parvenu jusqu'ici à se renouveler sans trop faire le grand écart et sans trop énerver les fans de la première heure. Avec Les Voyages de l'âme, le groupe ouvre une nouvelle page de son histoire avec des ambitions vues à la hausse et pas mal de fraicheur sans ses compositions.

Exit donc le sentiment un brin étouffant et noir des précédents albums (même si Ecailles De Lune commençait déjà à s'émanciper) et accueillons des titres plus aérés, plus atmosphériques et bien plus proches du Shoegaze et du Post-Rock que du Black Metal. Autre Temps, autre moeurs diront certains mais le groupe parvient une nouvelle fois à s'extirper de la masse des groupes du genre avec ses propres ambiances et ses titres oscillants entre le spleen et l'espoir. Autre Temps commence déjà très bien avec de belles plages calmes et mélodiques, la voix est nettement plus audible que sur les albums précédents et les paroles apportent un réel plus.

La production et le mix restent encore un brin légers mais ce n'est pas là où il faut chercher le talent et les qualités du groupe. Là Où Naissent Les Couleurs Nouvelles, le bien nommé, est vraiment symptomatique de cette nouvelle approche du groupe. On est dans le feutré, le délicat, l'émotion se veut palpable. On navigue en courant alternatif, tantôt planant, tantôt Black timoré, le titre pourrait se planter en beauté mais non, tout est limpide, juste beau. On se rapproche un peu des titres à ambiance de Type O Negative sans le côté burlesque et provoquant mais le résultat est tout aussi bon, c'est dire le chemin parcouru par le groupe.

Les Voyages de l'âme nous emmène là aussi dans un trip singulier et sublime. Contrairement à ce que je craignais, les titres ne se ressemblent pas et disposent tous de leur propre univers onirique. C'est bel et bien le voyage qui importe et non la destination finale pour une fois. Nous Sommes L'Emeraude se profile est reste tout aussi épique et lyrique. La voix est bien plus mis en avant, c'est évident et ce n'est pas pour me déplaire pour une fois. On est face à un bon single potentiel avec de belles transitions et quelques montées bien senties.

Beings Of Light est bien plus atmosphérique que les précédents dans son introduction pour mieux évoluer vers la minute et ce jusqu'à la fin du titre en subtile poussée de rythmique sans jamais casser le lien entre les guitares et la voix. Le titre est un peu long mais il est dans son élément. Faiseurs De Mondes sonne la charge est nous propose du Black Metal comme on l'aime chez Alcest dans sa première partie. C'est surtout dans la seconde moitié du titre que notre attention est piquée par ce finish sublime et classieux.

Havens est un court instrumental de 2 minutes qui aurait très bien pu clôturer l'album mais il n'en est rien. C'est Summer's Glory qui se charge de terminer ce superbe voyage dans la même veine de Can't Loose You de Type O Negative époque Bloody Kisses. On se sent donc léger et calme après l'écoute de cet album, le but est atteint.

Alcest est parvenu à faire encore mieux avec Les Voyages de l'âme qu'avec Ecailles De Lune et c'était difficile! Aucun titre n'est en deçà des autres, il se dégage une harmonie incroyable de cet album et une plénitude après plusieurs écoutes successives. Il faut aimer les albums délicats et ne s'offrant qu'après les avoir patiemment écouté mais il est très difficile de trouver le moindre défaut à ces voyages de l'âme. Tout juste on pourrait regretter de ne pas avoir une production plus léchée et puissante mais ce n'est pas vraiment un souci tant tout est limpide et cohérent.

Amateurs de bonne musique française et de belle musique, je vous conseille fortement cet album, il est du même tonneau que les déjà excellents The Angel And The Dark River de My Dying Bride (pas le même univers ni le même son mais le sentiment est là) ou Bloody Kisses. Rajoutez à la musique l'excellent packaging et les très belles illustrations de l'album est vous obtenez l'un des album du mois.
LoutrePerfide
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Cold as Ice et Artiste culte mais méconnu

il y a 10 ans

1 j'aime

Les Voyages de l’âme
LoutrePerfide
8

Critique de Les Voyages de l’âme par LoutrePerfide

Alcest est un groupe un peu à part dans la musique française avec une très grosse base de fans étrangers, amateurs de bonne musique, et un peu moins de fans en France. Le groupe est parvenu jusqu'ici...

Lire la critique

il y a 10 ans

1 j'aime

Les Voyages de l’âme
Deep-Music
7

Alcest reste Alcest

Alcest nous avait laissé en 2010 avec Écailles de Lune un souvenir mémorable. L'album changeait de Souvenirs d'un autre monde tout en étant cohérent et en proposant une ambiance à mi-chemin entre le...

Lire la critique

il y a 10 ans

1 j'aime

Les Voyages de l’âme
toothless
6

Allons recueillir l'ivresse qui vogue dans l'air de l'été

Oyez, vils aoltres ! Neige revient de pied ferme deux ans après son dernier méfait, avec ce Les voyages de l'âme. Ecailles de lune nous avait amplement satisfaits en son temps, et après deux albums...

Lire la critique

il y a 8 ans

1 j'aime

Little Nightmares
LoutrePerfide
8

Test: Little Nightmares, la cité de l'enfant perdu.

Développé par Tarsier Studios et publié par BANDAI NAMCO Entertainment, Little Nightmares est un jeu de plateforme puzzle qui joue sur nos peurs primaires et sur une ambiance pour le moins glauque...

Lire la critique

il y a 5 ans

27 j'aime

108

Reigns
LoutrePerfide
8
Reigns

Reigns, ils écoutent rien de toutes façons!

Reigns est un jeu de cartes dont on est le héros mais aussi dont on est le mort! Nous voici donc intronisé roi du royaume et il va falloir faire des choix cornéliens par le biais d'un système...

Lire la critique

il y a 6 ans

22 j'aime

Aventine
LoutrePerfide
9
Aventine

Critique de Aventine par LoutrePerfide

Agnes Obel est une artiste Danoise qui est parvenue à cartonner un peu partout dans le monde avec son premier album, Philarmonics. Considérant que la demoiselle est plutôt réservée et que le succès...

Lire la critique

il y a 8 ans

22 j'aime

3