Le dernier album est LET IT BE et pas ABBEY ROAD !

Avis sur Let It Be

Avatar Muffinman
Critique publiée par le

Question du Trivial Pursuit : "Quel est le dernier album des Beatles ?"
Réponse : Abbey Road

Eh bien c'est faux !

On entend souvent dire des choses péremptoires comme : "Oui, Abbey Road est sorti avant, mais il a été enregistré après" ou dans l'autre sens (ça marche aussi) : "Let it Be a été enregistré avant, mais il est sorti après."
Comme si, pour X raison, les Beatles avaient enregistré et achevé Let it Be (qui s'appelait encore Get Back à l'époque) et l'avaient rangé dans un tiroir. Comme ça. Sur un coup de tête.

En fait, lorsqu'on parle de chronologie, la base, c'est les dates.

janvier-février 1969 : lancement du projet Get Back initié par Paul McCartney qui veut retourner aux sources et à la simplicité. Finies les expérimentations en studio de Revolver et Sgt. Pepper. Les Beatles envisagent alors de reprendre les concerts avec de nouvelles chansons, principalement dans des endroits insolites et originaux (comme une barge en mer, par exemple). L'idée est de répéter tout un tas de nouveaux morceaux, dont pas mal de reprises. Parallèlement, une équipe de tournage est présente et filme ces répétitions pour montrer au public de la BBC comment les Fab4 auront préparé ces nouveaux concerts. Mais les tensions remontent à la surface. Le projet se délite pour être finalement abandonné. Seuls deux titres véritablement achevés sont peaufinés pour un prochain 45T (contrat oblige). Le retour sur scène abandonné, on pense donc sortir classiquement un nouvel album qui reprendra le nom du projet et du 45T à venir, Get Back. Malheureusement, dans le flot de chansons et de versions différentes enregistrées dans cette période, rien ne sonne vraiment abouti, puisqu'il ne s'agissait à la base que de répétitions (dans un hangar) et non d'enregistrements (dans un studio) dignes de constituer un nouvel album. Le test pressing compilé par Glyn Johns à ce moment-là est donc pour le moins catastrophique.

11 avril 1969 : sortie du 45T "Get Back"/"Don't Let me Down".
Ce même mois d'avril, les Beatles se séparent. Get Back (qui ressemble en fait plus à une compilation de démos inédites) est donc annulé et tout aurait dû s'arrêter là.

Quelques jours plus tard cependant, McCartney appelle les 3 autres et leur propose d'enregistrer un dernier album pour ne pas finir sur un ratage. George et Ringo acceptent, John s'en fout mais donne son accord (même s'il aurait préféré enregistrer un album de reprises).

3 mai 1969 : sortie en 45T de "The Ballad of John & Yoko"/"Old Brown Shoe"

mai-juillet 1969 : enregistrement de Abbey Road qui se termine par "The End" qui prend alors tout son sens (sans compter la chanson cachée "Her Majesty" - ôtée du medley - qui sert à dédramatiser un peu).

22 septembre 1969 : Parution de Abbey Road (que John Lennon a toujours détesté, soit dit en passant).
Cette fois c'est bien fini. Les Beatles retournent à leurs occupations respectives et, là encore, c'est ici que tout aurait dû se terminer. Même si aucune annonce officielle n'a été faite à propos de la séparation. Et pour cause. Les affaires de leur maison de disques (Apple) sont catastrophiques. Les dettes s'accumulent. Ils ne peuvent donc pas aggraver les choses en annonçant une telle nouvelle.
Pour améliorer l'état de la société, le nouveau manager Allen Klein suggère de sortir un nouveau disque mais les Beatles étant désormais séparés, ils refusent forcément de retourner enregistrer quoi que ce soit de nouveau ensemble. Ils repensent alors aux chansons de Get Back auxquelles il suffirait d'ajouter des arrangements dignes de ce nom. Il faut dire que le test-pressing d'avril 1969 concocté par Glyn Johns n'est vraiment pas sortable en l'état (un des albums pirates les plus célèbres avec le SMiLE des Beach Boys, le black album de Prince, Homegrown de Neil Young ou encore les Basement Tapes de Dylan).
C'est à ce moment-là que, contre l'avis de McCartney (mais avec l'accord des trois autres), Lennon fait appel à Phil Spector qui va se charger de faire le tri dans la quantité astronomique de bandes.

De son côté, le tvfilm est abandonné au profit d'un film pour le cinéma. Or, dans ce film on peut entendre des chansons qui ne figurent dans les bandes que dans des versions coupées ou inachevées ("I Me Mine", une nouveauté de George Harrison, et "Across the Universe" qui avait été enregistrée à l'origine lors des séances de "Lady Madonna"/"Hey Bulldog" en février 1968).

Au final, au mois de janvier 1970 (soit trois mois APRES la sortie d'Abbey Road) les Beatles enregistrent intégralement "I Me Mine" (sans Lennon qui a eu un léger accident de voiture)*, George réenregistre entièrement la partie vocale de "For you Blue" et Spector ajoute les chœurs féminins et les orchestres sur "Let it Be", "Across the Universe" et bien sûr "The Long and Winding Road" en l'absence de l'auteur (McCartney entra dans une telle rage qu'il en annonça la séparation des Beatles à la presse et sortit son premier album solo avant même la parution de Get Back rebaptisé Let it Be entretemps).
C'est peu de temps avant la parution de l'album que le concept visuel a été changé. A l'origine (sur une idée de Lennon) c'est une version actualisée de la pochette du premier album (Please Please me) qui devait servir pour celle de Get Back puis de Let it Be, histoire de boucler la boucle. Finalement, l'idée a été abandonnée au profit de la pochette que nous connaissons, avec son cadre noir tendance faire-part de décès. Un peu lourd.
La photo du projet initial a resservi depuis pour le recto de la célèbre compilation 1967-70 ou "l'album bleu". Et pour le verso de "l'album rouge" (1962-1966).

8 mai 1970 : sortie de Let it Be
Let it Be comprend donc des parties conséquentes (même si pas majoritaires) datant de 1970. Comment donc aurait-il pu sortir EN L'ETAT avant Abbey Road ? Il a certes été conçu bien avant, mais totalement achevé bien après. C'est donc bel et bien le dernier album des Beatles.
Considérer Let it Be comme antérieur à Abbey Road parce que le projet a été entamé avant reviendrait à considérer, par exemple, qu'un film est fini une fois son tournage terminé, comme si la post-production (montage, post-synchro, B.O., étalonnage, effets spéciaux...) n'était qu'une étape dispensable.

Pour ce qui est du résultat, il faut bien admettre que c'est mitigé. Rien n'est pourtant mauvais dessus, encore que "I've Got a Feeling" et "Dig a Pony" ne soient pas des plus enthousiasmantes. De même, "Get Back" n'a jamais été pour moi une grande chanson des Beatles. Et puis il y a le sirop de Phil Spector... Et il manque "Don't Let me Down".
A noter au sujet de "Get Back" que la version qui figure sur l'album est la même que celle parue en 45T un an auparavant. Sur la version album cependant, la fin a été coupée et enchaînée à la fin d'une des versions enregistrées en concert sur le toit de Apple. Ce qui a fait croire à beaucoup que la version de l'album était une version live. C'est faux. Une de celles-ci figure sur Anthology 3.
Dans le même ordre d'idée, la version de "Let it Be" présente sur l'album est la même que celle du 45T, mais remixée (notamment avec la guitare saturée en avant). De plus, la version 45T a été écourtée.

On pouvait s'attendre avec la parution de Let it Be... Naked en 2003 à avoir enfin une version plus convaincante de cet album. Mais c'est à nouveau une déception car cette fois, il est trop lisse. Il manque la chaleur de la version originale. Et certains choix sont curieux.
En définitive, avec tout ce qui existe désormais sur le marché, je me suis fait mon propre Let it Be en respectant au maximum l'état d'esprit que les Beatles auraient pu avoir en 1970 s'ils n'avaient pas eu Phil Spector dans les pattes et voilà ce que ça donne, si cela peut intéresser certains (et franchement, je l'écoute avec plaisir contrairement aux deux autres que je n'écoute plus) :

01 "Two of us" (1969 - extrait de Let it Be - 1970)
02 "Maggie Mae" (1969 - extrait de Let it Be - 1970)
03 "Don't Let me Down" (1969 - extrait de Past Masters vol.2 - 1988)
04 "The Long and Winding Road" (1969 - extrait de Anthology 3 - 1995)
05 "For you Blue" (1970 - extrait de Let it Be - 1970)
06 "Get Back" (1969 - extrait de Let it Be - 1970)
07 "Dig a Pony (live)" (1969 - extrait de Let it Be - 1970)
08 "I've Got a Feeling (live)" (1969 - extrait de Let it Be - 1970)
09 "One After 909 (live)" (1969 - extrait de Let it Be - 1970)
10 "Across the Universe" (1968 - extrait de Let it Be... Naked - 2003)
11 "I Me Mine" (1970 - extrait de Let it Be... Naked - 2003)
12 "Dig it" (1969 - extrait de Let it Be - 1970)
13 "Let it Be" (1970 - extrait de Past Masters vol.2 - 1988)

La version de "The Long and Winding Road" qui figure sur Anthology 3 (et qui était sur Get Back) est la même que celle que l'on connaît depuis toujours (parue en 1970 sur Let it Be) mais SANS les arrangements de Phil Spector. En revanche, celle qui se trouve sur Let it Be... Naked est différente et donc, quelque part, moins "appréciable" (parce qu'on n'est pas habitué à la manière de chanter légèrement différente, aux instruments sonnant autrement etc...)

(*) : "I Me Mine" est la dernière chanson officiellement enregistrée par les Beatles en janvier 1970... jusqu'à "Free As a Bird" en 1994.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1094 fois
14 apprécient

Muffinman a ajouté cet album à 2 listes Let It Be

Autres actions de Muffinman Let It Be