saignant en mode majeur :!

Avis sur Let It Bleed

Avatar Jerry OX
Critique publiée par le

Un opus majeur de l'histoire de la musique ... le très bluesy "Let it bleed" des mythiques Rolling Stones paru le 6 décembre 1969 . 69 année érotique pour Gainsbourg , année sanglante (d'où ce titre sans doute ) pour les Rolling Stones . Le groupe fondé par Brian Jones en 1959 à Londres existe depuis maintenant 10 ans ( sur disque depuis 1963 ) , cette année là verra la disparition tragique de ce dernier le 3 juillet noyé dans la piscine de sa villa située dans le Sussex . Un choc pour le groupe ! Même si Mick Jagger et Keith Richards souhaitaient prendre les rênes du groupe petit à petit et que cette mort prématurée va leur permettre d'imposer leurs propres compositions ... la perte est immense et le monde entier sera profondément choqué par le décès de ce génie de 27 ans .

Paradoxalement , les Rolling Stones vont enregistrer là un album qui taquine le sublime . Un opus teinté de blues , de rock et de country produit de façon admirable par Jimmy Miller .

Le succès sera considérable et rassurera le groupe après le (relatif) échec de leur précédente livraison de décembre 1967 "their Satanic Majesties Request" (galette psychédélique attractive bien que déroutante ) tout en restant dans l'excellente continuité du très bouillant ""Beggars Banquet" de décembre 1968 . "Let it bleed " que l'on peut traduire littéralement par "que çà saigne" contient de grands morceaux de bravoure tel l'insidieux "Gimmie Shelter " , l'envoûtant "Midnight Rambler" , le superbe "you got the silver" interprété par Keith Richards , mais aussi le bondissant "Monkey Man" avec un Mick Jagger éblouissant dans sa performance vocale . Sans oublier le final sublime "You can't always get what you want" accompagné par la Chorale the London Bach Choir . Les Stones entrent désormais dans la légende et sont adulés dans le monde entier .

L'année 1969 se termine avec le tragique concert d'Altamont en Californie le 6 décembre , un show en plein air qui rassemblera 300 000 personnes et qui se clôturera précipitamment avec la mort d'un spectateur âgé de 18 ans . Sans oublier les problèmes de drogue de Keith et de Brian (ce qui entraînera sa perte) . la question qui se pose : quel autre groupe aurait pu tenir après tout çà ? je n'en vois pas beaucoup et c'est pour cette raison (en plus de leur musique ! of course ! ) que j'aime profondément les Stones et ce , depuis l'âge de 12 ans ou je découvris émerveillé le disque "Aftermath" de 1966 (dont je vous parlerais bientôt ) .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 423 fois
5 apprécient

Autres actions de Jerry OX Let It Bleed