Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Le 1er album posthume .

Avis sur Michael

Avatar jan-gers
Critique publiée par le

Et pourtant, moi j'y croyais à cette album à l'époque.
J'ai aimé la pochette, kitsch à souhait.
J'ai vu qu'il y n'avait que 10 titres. Alors ça me laissait penser qu'on éviterait les morceaux de remplissage, qu'on allait essayer de tout faire pour donner une cohérence, un fil conducteur entre tous ces morceaux issues de diverses périodes de l'artiste .

Alors je lance l'album et ça commence avec "Hold my hand". Je me dit , cette quoi cette soupe? .
En fait, c'est un titre pop rn'b gentillet avec Akon qu'on n'entend plus d'ailleurs que Michael .
Finalement, je me dit que c'est enjoué, ça s'écoute bien. C'est sur, c'est un peu léger. Ca aurait fait une bonne face B à un titre d'envergure du king à l'époque. Bref, un titre mineur mais pas désagréable

Enfin c'est curieux de commencer l'album avec un titre ou on n'entend peu Michael et aussi de choisir ce titre plutôt pépère (d'habitude, un album de Michael commence toujours par un titre dynamique) mais bon après tout, pourquoi pas ?

Il serait difficile de dire que le titre suivant, "hollywood tonight" est mauvais. Là, il faut vraiment faire le difficile .Il ne sera pas dans mon top 10 jackson mais c'est un titre de première catégorie, c'est certain .
Un pur titre jacksonien, très rythmique. Un bon beat, un bon groove avec une guitare funky, un Michael en forme vocalement ...c'est le pied. Vraiment, le genre de titre que Michael aurait pu sortir de son vivant et défendre en live sans problème .

On se dit à ce moment là que l'album est lancé et on arrive sur "keep your head up".
Une ballade plutôt cul cul, comme on en trouve sur "Invincible".
Le problème, c'est qu'il n ' y a absolument rien de mémorable dans celle ci . La mélodie est loin d’être forte, c'est vraiment passe partout : aussi tôt écouté, aussi tôt oublié.

On comment à regarder aussi à ce moment là aussi qui sont les producteurs du morceaux.
Parce que il n ' y ne mettent rien en valeur sur ce titre plat et linéaire.
A la fin du morceaux, il y a des chœurs gospel qui viennent s'incruster 40 secondes sans trop de cohérence pour tenter de donner un peu de force à un morceaux qui n'en à pas.

J'aime cette facette gospel du king ...je pense à "keep the faith" ou "man in the mirror" mais ici, ça ne fonctionne pas.
Bref, "keep your head up", c'est un titre pas inspiré .

On continue avec une ballade encore, "i like the way you love me" qui aurait pu aussi être présente sur "invincible" mais heureusement, celle ci est plaisante et inspiré .
C'est un titre planent , que ce soit dans la mélodie et le chant. Une bulle de tendresse, de douceur.
Voila une belle mélodie et une production d'ailleurs vraiment pas trop mal du tout.

Arrive ensuite un titre rythmique et dynamique : l'improbable et médiocre "monster".
Un morceaux sans queue ni tête ou tout s'imbrique un peu n'importe comment.

L'alternance couplet haché et refrain mélodique ne marche pas. C'est très bancal
D'ailleurs, le chant est vraiment moche par moment, surtout sur les couplets mais pas que.

Perso, je trouve que le refrain est jolie mais il est au service d'un bordel sans nom, pas d'une composition.
Il y a des bruitages, une guitare saturé, des cris qui sont disséminé dans le morceau
50 cent vient s'incruster à la va comme je te pousse au milieux du massacre.
C'est anecdotique et on n'aurait pu prendre n'importe quel rappeur, ça n'aurait pas changé grand chose au schmilblick.

On continue avec "Best of joy". C'est une ballade assez sobre. C'est mignon, c'est jolie ... mais franchement rien de bien mémorable mélodiquement. On dirait qu'il y a un refrain répété en boucle avec deux trois bricoles pour broder autour.
Ce qui est bien, c'est que le morceau n'est pas surproduit.
J'aime bien les titres sobre et simple mais là, je ne sais pas. C'est trop passe partout. Médolie oubliable.
Ca me rappelle un peu certains titres que fesait Michael chez Motown quand il été ado ou petit.
Des compositions un peu mièvre et générique qui auraient pu être chanté par n'importe qui

Arrive ensuite "breaking news". Un titre très rythmique qui rappelle ce que Michael fesait dans le même genre sur "dangerous" ou "history".
Globalement, le chant est très laid ... c'est un peu décousu.
Il faudra se contenter d'un jolie refrain parce que pour le reste, c'est encore un titre mineur, qui manque de force.

Arrive ensuite "LE" morceau rock du disque : Another Day". Avec Mr Kravitz en guest
Un titre accrocheur et construit correctement. J'aime bien le riff sur le refrain, simple et carré avec la voix de Lenny qui vient s'ajouter à celle de Michael Jackson.
On à droit à un petit solo sympa ...c'est pas le morceau du siècle, il manque qu'elle que chose pour en faire un grand titre c'est sur mais c'est pas mal .

Arrive enfin un morceau avec un gros potentiel : "Beyond the mask".
Les choix d'orchestrations sont parfois étonnent mais c'est ce qui contribue au charme du morceaux.
C'est un titre très funky, avec beaucoup de groove. Il y a une atmosphère un peu spatial ...ça me fait penser un peu à du Jaimiroquai. C'est clairement un des meilleurs morceaux de l'album.

On finit avec une ballade très courte "much too soon".
Une guitare sèche, un harmonica, et une jolie voix ... mais un titre banal, encore un .

Pour conclure, "Michael" n'est pas un bon disque.
Tout n'est pas mauvais mais c'est médiocre globalement.

A part "hollywood tonight" et "behind the mask", il n y a pas de très bons titres.
"I like the way you love" et "another day" sont pas mal et "hold my hand" est acceptable.

Il y a un imitateur vocale sur trois titres ...

.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 63 fois
1 apprécie

Autres actions de jan-gers Michael