Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Avis sur

My Beautiful Dark Twisted Fantasy par matic

Avatar matic
Critique publiée par le

Mis à part son dernier projet concept ’808s & Heartbreak’, ses 3 premiers solo restent pour moi de très bon albums avec un genre qui a évolué ou plutôt changé au fils des ans, et qui s’explique par les différentes personnes qui l’entouraient lors de la réalisation de ces opus. Sur ‘The College Dropout’ le duo Ervin Pope (au piano) et Miri Ben-Ari (violon) apportaient ce style très orchestrale qui a rendu célèbre Kanye West avec des samples toujours bien trouvés et retravaillés pour l’occasion. Un petite évolution se fait sentir sur ‘Late Registration’ avec la présence de l’artiste pop/rock Jon Brion mais c’est avec ‘Graduation’ que le premier gros changement apparait, un style beaucoup plus synthétique revendiqué par Kanye qui lui apporta ses premières grosses critiques (pour moi c’est pas loin d’être mon album préféré de Ye). C’est en refermant la parenthèse ’808s & Heartbreak’ (j’aime quand ça rap donc je n’ai pas trouvé beaucoup d’intérêt à ce projet) et en essayant de mettre de côté toutes les déclarations et frasques du rappeur de Chicago, que je me suis lancé ce nouvel opus ‘My Beautiful Dark Twisted Fantasy’ de l’artiste le plus pop de la culture urbaine.

On est dans la continuité du ‘Graduation’ mais avec quelques fois la présence du syndrome ’808s & Heartbreak’, Kanye ne peut plus se contenter de faire de simple morceaux Hip Hop, il se sent obliger de temps en temps de rajouter ce petit quelque chose qui agacera ses plus ardents détracteurs notamment sa façon de chanter faux (volontairement) que KiD CuDi maitrise aussi parfaitement… On a droit à une version de 9 minutes du single ‘Runaway’ dont le très bon délire minimaliste avec ses 2 notes de piano et sa boucle de breakbeats se perdent un peu dans une envie débordante d’en faire toujours trop. Dans un style un peu différent le ‘Hell Of A Life’ est torpillé par des ad-libs plus que dispensables par moment (en général quand il pousse la chansonnette j’ai vraiment du mal sauf quand c’est limité et sans effets). Mis à part ce côté Kanyeste dont on doit bien faire avec, il faut bien avouer que dans l’ensemble il tient la route son projet.

Petit clin d’œil dans l’intro de l’album avec la présence de RZA (l’une des plus grosse influence de Kanye à la prod), le beatmaker du Wu qui réactualise pour l’occasion une ligne mélodique bien connu des amateurs du Clan pour un morceau qui ouvre bien ce projet. Les 2 titres qui suivent sont bien représentatif du style actuel de Kanye, 2 morceaux qui passent bien avec une préférence pour le single ‘Power’ mais le ‘Gorgeous’ fait aussi son petit effet avec KiD CuDi et Raekwon en featuring. Pour ‘All Of The Lights’ la grosse artillerie est de sortie avec une brochette d’artiste en tout genre qui viennent faire leur mini apparition, le manque de simplicité sur ce titre rend le tout un peu lourd, pas un de mes moments préférés de l’album tout comme le ‘Lost In The World’ plutôt insupportable pour moi dans son genre. Les 2 titres ‘Monster’ et ‘So Appalled’ regroupent pas moins de 9 artistes, des morceaux featuring mis sur le net lors de la série d’unreleased G.O.O.D. Friday, le premier ne me parle pas (tout comme le ‘Devil In A New Dress’ dans une moindre mesure) par contre le second a ses très bon moments. Mon titre préféré et de loin, c’est le ‘Blame Game’ avec John Legend, un titre de quasiment 8 minutes conclu parfaitement par l’humoriste Chris Rock et même quand Kanye chante ça reste propre, il n’en fait pas trop.

Il n’y a pas de doute cet album ‘My Beautiful Dark Twisted Fantasy’ est à l’image de son créateur, il faudra se le réécouter dans quelques mois pour vraiment juger du niveau de ce projet, la première impression semble plutôt bonne pour la moitié des titres en tout cas même si certains gros défauts lié à mes gouts restent gênant pour une écoute complète et agréable de ce LP (abusé parfois les effets sur les morceaux). Un petit peu plus de simplicité à la prod et dans le discours, avec une présence plus importante de ces loops breakbeats, m’aurait certainement plus convenu. Il y a bel et bien une ambiance qui est présente, elle plaira ou pas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1480 fois
5 apprécient

Autres actions de matic My Beautiful Dark Twisted Fantasy