La rage de vivre

Avis sur Neon Ballroom

Avatar Flora Sarrey
Critique publiée par le

Wouah, ça commence fort. L'album s'ouvre avec la magnifique, la sublime Emotion Sickness, composée en sorte d'orchestre avec des violons, de la guitare électrique, portée par une voix pleine d'émotion et un texte émouvant. Je me suis renseignée au préalable sur cet album. Il a été composé dans une période de dépression profonde par son chanteur, et ce désespoir profond qu'il a ressenti se transmet à celui qui écoute en une rage de vaincre la maladie.
Cette puissance vocale rageuse revient sur le titre Spawn (Again). Comment y rester insensible?
L'album est traversé à la fois par des titres violents comme ceux indiqués plus haut et des morceaux emprunts de mélancolie et de douceur (Ana's Song).
Il y a des compositions intéressantes, comme dans le choix des instruments: dans Dearest Helpless la batterie enragée et guitare saturée sont rejoint par de la flûte pendant quelques secondes, et le tout rend très bien.
Quant à la voix, elle transmet des émotions à l'auditeur, elle est polymorphe, tantôt vociférante, tantôt douce.
Pour prendre pleine mesure de l'inventivité de l'album, il est nécessaire d'en avoir plusieurs écoutes. A réécouter donc.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 166 fois
5 apprécient

Flora Sarrey a ajouté cet album à 1 liste Neon Ballroom

  • Albums
    Pochette Unknown Pleasures

    Ecoutés en 2017

    Je rajoute ceux qui ne sont pas dans la base de données de SC et que je ne peux pas ajouter suite à un bug: -Humanity (EP) de I...

Autres actions de Flora Sarrey Neon Ballroom