Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.

Little Bobby can leave with no pressure

Avis sur No Pressure

Avatar bengz
Critique publiée par le

17 décembre 2010, Young, Broke and Infamous, la mixtape old school d'un jeune rappeur de Maryland bourré de talent et de rêve plein le crâne nous apparaît sur Soundcloud ainsi que Youtube. Bien évidemment elle passera inaperçu mais on pouvait percevoir plein de bonne volonté de la part de Bobby dont le rap et bien la seule échappatoire et moyen de réussir dans un entourage, et une famille des plus toxiques depuis sa plus jeune enfance.

Mixtapes après mixtapes, Logic grandissait, s'améliorait et commencait petit à petit à se faire un nom dans la scène hip-hop grâce notamment à une chaîne gaming dont la communauté se composait déja à l'époque de plus d'1 millions d'abonnés, je veux bien évidemment parler de FaZe Clan, qui en utilisant plusieurs de ses morceaux dans leurs vidéos, ont permis au jeune rappeur de prouver son talent et de gagner un public au fur et a mesure des différents projets.

Puis arrive 2014, l'année qui changera tout pour Logic. Under Pressure, le tout premier album studio du rappeur qui sortira le 21 octobre. Des années de consécration et de dur labeur pour créer ce qui sera bien le petit bijou, le "classique" de notre natif de Maryland. Une production au petits oignons, un flow et un storytelling impeccable sur la quasi totalité du projet qui, certe sera très influencé et inspiré GKMC, mais qui propulsera Logic dans la liste des gros calibres du Rap Game.

Puis s'en suit le très bon TITS en 2015, le plutôt moyen Everybody en 2017 et le plus que correct YSIV en 2018, en nous gratifiant également de 2 bonnes mixtapes (Bobby Tarantino I et II au passage) jusqu'à faire une marche rapide sur 2019 (On ne parlera pas de Supermarket...). Confessions Of A Dangerous Mind, la dégringolade, le casse gueule (quasi) complet pour Logic. Le rappeur nous livre le pire album (voir même projet) de sa carrière qui jusque là n'était pas si ternie jusqu'à l'arrivée du projet-ci. Et malgré quelques bons morceaux par-ci par-là, cela n'empêchera pas à Bobby de ramasser une pluie de retour négatifs et de risées suite à cette album. Des lyrics parfois gênantes, une production plus que douteuse et des featuring qui n'auraient jamais du voir le jour... (à part bien sur Eminem et le très bon YBN Cordae).

Après cette chute qui fit très mal à notre cher Bobby, une pause ainsi qu'une remise en question s'imposait. Il quitta les réseaux pendant un bon moment pour se couper du monde et se concentrer sur les choses réellement importantes. La famille, les choses simples de la vie et bien évidemment prendre soin de soi-même. Car même si Logic prône le Peace, Love & Positivity sur chacun de ses projets, il n'en reste pas moins qu'il nous ouvre son coeur plus d'une fois on nous partageant son côté vulnérable ainsi que son état d'esprit parfois très fragile face aux haters du web.

Puis un beau jours boom, le retour de Logic sur internet et l'annonce de No Pressure, la sequel de l'album qui lui à tout donné. Les gens voulaient le vieux Logic, les gens allaient avoir le vieux Logic.
sauf que l'annonce de l'album était accompagné d'un cadeau empoisonné... Bobby nous annonce la fin de sa carrière après cet album. L'album qui viendra fermer les rideaux d'une aventure incroyable, qui n'a pas toujours été reluisante certe, mais qui à marqué le coeur de beaucoup de gens y compris moi, et quoi de mieux qu'une suite à la hauteur du premier volet pour tirer le clap de fin.

No Pressure et tout ce que j'avais espérer qu'il soit. un retour au source, une plume à nouveau reluisante et une production qui fait chavirer le coeurs des amants de hip-hop, en soulignant bien évidemment le retour du producteur No ID que l'on avait plus vu depuis le fameux Under Pressure en 2014. Et quel retour en force, des instrumentals ainsi que des samples à la pointe de la perfection. Une lettre d'adieu qui passe par tout les points les plus touchants de la fameuse carrière du rappeur de Maryland. De Psycholgical en 2010 jusqu'à No Pressure en 2020, la boucle et bouclé. Logic peut partir en paix, sachant que son héritage ainsi que sa carrière aura eu l'un des plus beaux clap de fin.

Merci pour tout Robert Bryson, tu à été un grand rappeur et un grand modèle dans ma vie, maintenant c'est le moment d'être un grand papounet pour Little Bobby.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 296 fois
9 apprécient

bengz a ajouté cet album à 2 listes No Pressure

Autres actions de bengz No Pressure