Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

"Quand t'as rien à dire, ne dis rien, on ne t'en voudra pas." -LinksTheSun

Avis sur Oxyz

Avatar MilesPrower
Critique publiée par le

Je n'aime pas du tout ce genre musical et j'ai encore du mal à comprendre les jeunes (no ok boomer plz G 16 ans) qui en décrivent les artistes comme des gens talentueux. Sauf que pour le coup, squeezie n'a pas de talent pour la musique à la toute base.

J'avais simplement envie d'écouter l'album pour savoir à quel point les mecs des NRJ music awards qui l'avaient qualifié étaient cons et aussi parce que j'avais vu la vidéo de squeezie montrant l'intro de l'album qui avait l'air intéressante de part la description du contenu de l'album que nous énonçait la voix féminine. Apparemment cet album se base sur les expériences qu'a vécu Lucas dans sa jeunesse, de son adolescence et de ce qu'il en est devenu aujourd'hui.
Ah bon ?
Certes, dans certaines chansons, on retrouve des thèmes correspondant au descriptif de l'intro comme dans "Mario Kart", "Tout", "T'en Fais Pas", "Podium" ou encore "Années". Mais dans tout le reste et même un peu dans les chansons que j'ai citées, le thème principal de l'album est mis de côté et on assiste à du remplissage fait de moments qui ne se sont probablement jamais passés ou qui représentent une vieille habitude qui n'a rien d'important dans la vie de Squeezie (Guépard, Servis... des chansons faites uniquement pour afficher la star qui """"chante"""" avec Lucas), dans beaucoup de ces chansons, Lucas change de sujet, probablement par manque d'idées ("Podium" qui passe de souvenirs de Dofus à une histoire d'amour cliché et sans aucun intérêt), pour continuer au niveau des paroles, ça se répète comme du Jul, certains vers sont trop longs et squeezie carbure pour les faire rentrer dans le rythme, l'humour intervient de temps en temps de manière gênante avec des jeux de mots ou des chiasmes qui ne servent à rien.
En ce qui concerne l'instru : à la fin de l'album, j'ai cru pendant un instant avoir entendu 14 fois la même chanson en boucle. L'instrumentale ne sors jamais des sentiers battus et il n'y a aucune trace d'originalité, aucun essai particulier si ce n'est le rythme qui n'a pas la même vitesse dans quelques chansons.
Si l'on replace l'album dans son contexte de se vouloir être un retracement du parcours de Lucas et qu'on voit le niveau du jargon dans les paroles, cet album a clairement été calibré pour un public jeune sans aucune tentative d'offrir du nouveau au reste du public. Squeezie n'a fait que viser la majeure partie de ses audiences sur YouTube, les enfants/ados qui écoutent de la merde. Dans sa vidéo ou il présente l'album, il dit avoir cherché parmi tout un tas de genres pour tomber sur celui-là. Je dirais personnellement qu'il n'a pas cherché à se mouiller car je ne pense pas que Squeezie n'écouterai que de la pop, du rap et du reggaeton.
Si Squeezie devait sortir un deuxième album sans tenir compte des critiques négatives, je pense honnêtement que ce serait encore pire.
Au final, je dirai que cet album est à l'image de son contenu le plus régulier : du remplissage facile.
Sauf que là, on est pas sur YouTube et cette envie d'argent est plus perceptible dans le monde de la musique que sur cette plateforme qui vieillit mal.

Post Scriptum : moi perso j'aime bien Squeezie pour son contenu car il sait faire de manière intéressante ce que d'autres font sans la moindre once d'originalité (NEVER FORGET MAOUNO et tant d'autres). Je l'aime également pour le fait qu'il se diversifie et tente de faire de nouvelles choses en explorant des terrains qu'il n'a jamais taté. Pour le coup, c'est juste dommage que ce soit une catastrophe...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 317 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de MilesPrower Oxyz