Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Écouter
Pochette Periphery III: Select Difficulty

Periphery III: Select Difficulty

(2016)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 0
  2. 0
  3. 2
  4. 2
  5. 4
  6. 7
  7. 22
  8. 20
  9. 16
  10. 3
  • 76
  • 15
  • 21
  • 3

Liste de morceauxPeriphery III: Select Difficulty

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:56)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:50)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:19)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:03)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:10)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:52)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:50)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:43)
- -
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:53)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:36)

PostsPeriphery III: Select Difficulty

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?

Critiques : avis d'internautes (2)

Periphery III: Select Difficulty
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Ils sont fort !!!

Seulement quelques mois (bon ok, 1 an et demi) après avoir sorti le dantesque et meilleur double album Juggernaut: Alpha et Omega de 2016 (très subjectif, mais honnêtement qui a tenté de sortir un double album ces derniers temps aussi fourni ?), Periphery profite de sa notoriété croissante dans le milieu du metal-prog pour en rajouter une couche.......et quelle couche. On peut... Lire l'avis à propos de Periphery III: Select Difficulty

3 8
Avatar MathieuCan
9
MathieuCan ·
Découverte
Critique de Periphery III: Select Difficulty par Joro Andrianasolo

Y a eu le déballage technique de leur éponyme, le plus efficace Periphery II, l'étrange Clear, et le condensé plus maîtrisé mais aussi plus progressif Juggernaut. Il y a maintenant aussi l'épique Periphery III. Attention, c'est pas avec celui-ci qu'ils vont plaire à ceux qui détestent le groupe. Le timbre emo/djeunz de Spencer ne change pas, les rythmiques tordues de Misha non plus....

Avatar Joro Andrianasolo
7
·
Toutes les critiques de l'album Periphery III: Select Difficulty (2)
Vous pourriez également aimer...