Écouter
Pochette Pygmalion

Pygmalion

(1995)
12345678910
Quand ?
7.8
  1. 0
  2. 0
  3. 2
  4. 6
  5. 22
  6. 52
  7. 132
  8. 212
  9. 106
  10. 47
  • 579
  • 85
  • 236
  • 13

Liste de morceauxPygmalion

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(10:05)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:00)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:49)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:21)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:42)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:47)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(1:47)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:54)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:07)

PostsPygmalion

Critiques : avis d'internautes (5)
Pygmalion
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
It's a slowdive, when you die slow

Je ne savais plus où j’étais. L’espace qui m’entourait était flou, indéterminé. Cela faisait une dizaine de minute que j’avais lancé Pygmalion, et je pensais que les vagues de Rutti avaient eu raison de moi, et m’avaient envoyé vers un sommeil paisible. Mais une guitare très discrète avait fait apparition et m’avait fait ressurgir de mes limbes. Et pourtant, j’étais encore dans un état...

40 2
Avatar Lucid
10
·
La divinité du chant du cygne

La fête est finie. Il est encore tôt, le matin ne s’est pas encore levé, le soleil n’a pas montré ses premières lueurs. Il est temps de rentrer, faire un brin de route en repensant à ses éclats de rire, à ses étreintes frénétiques qui seront peut-être les dernières d’une nuit ou d’une vie. Les cadavres de bouteilles qui jonchaient le sol sont le fruit d’une nuit d’ivresse inoubliable. C’était... Lire l'avis à propos de Pygmalion

23 2
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·
Conclure dans l'épure et le silence

Slowdive aura finalement fait ce que My Bloody Valentine n’avait pas osé : continuer après avoir sorti son chef d’œuvre (ce qui n’était pas nécessaire quand on constate le résultat). Il est évident que faire mieux que Souvlaki était mission impossible, alors le groupe a choisi de virer complètement de bord. Le shoegaze, c’est terminé : place à l’ambient et même au post-rock. Le groupe... Lire la critique de Pygmalion

3
Avatar Seijitsu
8
Seijitsu ·
Découverte
Illumination

Après Souvlaki, l'album qui allait devenir un des piliers du shoegaze, Slowdive enchaîne avec leur ultime album en 1995, peut-être bientôt un autre au vu des dires du groupe, tout juste reformé pour une tournée mondiale grandiose. Je confirme j'y étais. Lors de deux concerts inoubliables. Mais là n'est pas le sujet de cette critique, puisque l'attention est aujourd'hui concentrée sur Pygmalion.... Lire l'avis à propos de Pygmalion

17 3
Avatar Khamsou
10
Khamsou ·
Étourdissement en douceur.

Cet album est un labyrinthe géant dans lequel on aime se perdre. Un labyrinthe que l'on connait bien, mais où l'on retrouve toujours quelque chose de nouveau. Dés la première piste, "Rutti", on est plongés dans Pygmalion et son ambiance si particulière : jamais un silence n'aura été aussi beau et mystérieux que lorsqu'il est entrecoupé par la voix paresseuse et nonchalante de Neil Halstead, et... Lire la critique de Pygmalion

12 7
Avatar Slowvlaki
10
Slowvlaki ·
Toutes les critiques de l'album Pygmalion (5)
Vous pourriez également aimer...